Programme Or Vert Bahia :

Michelin étend la zone dédiée à la conservation de la biodiversité.

Réserve Ecologique Michelin du Programme Or Vert Bahia

La préservation y est un engagement sur près de 3 900 hectares.

Michelin préserve et restaure l’une des forêts les plus menacées de la planète.

 

En 2021, Michelin a décidé d’augmenter de 30% la taille de la réserve, portant la superficie initiale de 3 096 ha à 3 900 ha, afin d'accueillir une faune sauvage en expansion dans une région présentant la plus grande biodiversité de la forêt atlantique. Le Groupe a abandonné plusieurs centaines d'hectares d'hévéas expérimentaux et a transféré ces terres à la réserve, faisant passer la zone de conservation à 85 % de la plantation.

 

C’est en 2004 que le Groupe a créé la Réserve Ecologique Michelin dans le cadre de son programme Ouro Verde Bahia, une initiative de développement durable visant à tester un modèle de production de caoutchouc naturel, en stimulant le développement économique et social, et en préservant la biodiversité. Cette réserve est située dans la forêt atlantique du sud de Bahia, dans une région qui a souffert d'une déforestation et d'une dégradation généralisées, et où la biodiversité est extrêmement élevée, avec de nombreuses espèces qui ne se trouvent nulle part ailleurs sur la planète.

 

Après 18 ans de protection et de restauration, l'écosystème s’est régénéré et les populations d'animaux sauvages ont augmenté ;
108 500 arbres de 275 espèces différentes ont été plantés dans la région et plus de 2 000 espèces de la faune et la flore ont été répertoriées, parmi lesquelles 20 espèces hautement endémiques ont été découvertes.

Afin de créer un habitat de grande qualité pour la faune et de développer les espèces d'arbres menacées, Michelin prévoit de planter 40 000 arbres au cours de la prochaine décennie, avec un minimum de 100 espèces d'arbres.

 

Préserver la biodiversité exige une vision à long terme et la recherche de moyens pour stimuler le développement économique et social. L'expérience de Michelin à Bahia illustre que la production de caoutchouc naturel est compatible avec la protection de la biodiversité.

 

 

 

 

Recevez nos informations par email