Résultats du 1er semestre 2022

Webcast de la conférence Analystes / Investisseurs du 26 juillet 2022

Au premier semestre 2022, les ventes du Groupe croissent de 18,7 %, pour un résultat opérationnel des secteurs en hausse de 7,7 % à 1,5 milliard €.
Michelin déploie sa stratégie dans un environnement tourmenté, et maintient sa guidance annuelle.

Dans un environnement de marché perturbé par les impacts systémiques du conflit en Ukraine et de la crise sanitaire, les ventes progressent de 18,7 % à 13 289 millions € :

  • Les perturbations des chaines d’approvisionnement et l’inflation se sont intensifiées, entraînant les marchés Pneu vers le bas des attentes.
  • Les volumes Pneu baissent de 2,2 % ; sur un périmètre excluant les ventes en Europe orientale et en Chine, ces volumes sont stables.
  • Les ventes Hors Pneu renforcent leur dynamique, elles progressent de 18 % à parités constantes.
  • L’effet Prix-mix Pneu s’élève à 13,9 % traduisant la détermination du Groupe à compenser l’inflation des coûts.
  • L’effet Parités de 5,2 % est principalement lié au dollar US.

 

Le résultat opérationnel des secteurs s’établit à 1 530 millions € soit 11,5 % des ventes :

  • Le pilotage du pricing a assuré la couverture de l’ensemble des facteurs d’inflation et le maintien des marges unitaires.
  • Le résultat opérationnel progresse sur chacun des segments de reporting. À 11,5 % des ventes, la marge opérationnelle subit un effet dilutif de 1,2 point lié aux hausses de prix passées pour compenser l’inflation.

 

Le résultat net consolidé de 843 millions € intègre une perte de valeur de 202 millions € liée à la suspension de nos activités en Russie.

 

Le cash flow libre avant acquisitions est de - 1 014 millions € : il est soutenu par un EBITDA en hausse à 2 439 millions €, et pénalisé par l’impact de l’inflation sur le besoin en fonds de roulement. Retrouvant une saisonnalité habituelle, le Groupe générera son excédent de trésorerie annuelle au second semestre.

Nos résultats sont bons dans un contexte très chahuté, grâce au remarquable engagement de tous les employés du Groupe. Les incertitudes du monde d’aujourd’hui rendent difficile la formulation de perspectives de moyen terme. Cela étant, nous pouvons compter sur notre stratégie – claire et créatrice de valeur, sur notre business model résilient, et sur l’agilité de nos équipes à piloter nos opérations dans des conditions très exigeantes.
Florent Menegaux, Président du groupe Michelin

Guidance maintenue

La dynamique des marchés est ajustée à la baisse compte tenu des incertitudes de croissance mondiale, avec une évolution des marchés Tourisme camionnette comprise entre -2 % et + 2 %, une croissance des marchés Poids lourd entre 2 % et 6 %, et des marchés d’Activités de spécialités en hausse comprise entre 4 % et 8 %.

Dans ce scénario et hors développement de nouveaux effets systémiques[1], Michelin maintient sa guidance 2022, avec un résultat opérationnel des secteurs supérieur à 3,2 milliards € à parités constantes et un cash flow libre structurel[2]  supérieur à 1,2 milliard €.

 

[1] Des perturbations graves de la supply chain ou des mesures de restriction de la mobilité qui aboutiraient à une chute importante des marchés pneumatiques.

[2] Cash-flow libre structurel : cash-flow libre avant acquisitions, ajusté de l’effet de la variation des cours de matières premières sur les comptes clients, les comptes fournisseurs et les stocks. Le cash flow libre structurel est calculé une fois par an.

Recevez nos informations par email