Ventes 1er trimestre 2021

Webcast de la conférence Analystes / Investisseurs du 26 avril 2021 (en anglais)

T1 2021 : ventes à 5,4 milliards € en progression de 8,3 %

à iso parité, portées par la reprise de l’activité.

Dans un contexte de forte reprise de l’activité mondiale, en dépit de perturbations logistiques importantes et de restrictions sanitaires persistantes :

  • Marchés Tourisme camionnette et Poids lourd en hausse respective de 9 % et 20 %,
  • Marchés de Spécialités : rebond tiré par les activités Agricole, Construction et Deux-roues,
  • Très fort rebond de la demande en Chine sur l’ensemble des marchés, à des niveaux proches de 2019.

 

Ventes du premier trimestre à 5 448 millions €, en progression de 2,3 %, avec un impact parités défavorable de - 6 % :

  • Croissance des volumes pneus de 7,5 % avec notamment une consolidation des positions du Groupe en Tourisme camionnette Remplacement et un renforcement dans les Activités de spécialités,
  • Effet prix pneus positif de + 0,3 % : pilotage rigoureux dans un contexte de hausses des coûts matières et logistiques, qui compense l’effet négatif des clauses d’indexation,
  • Effet mix pneus de + 0,6 % lié à la poursuite de l’enrichissement du mix produit avec des gains de parts de marché en pneus 18 pouces et plus à la marque MICHELIN, atténué par un mix activités défavorable,
  • Stabilité des activités hors pneus, pénalisées par la chute des activités de gastronomie et de voyages.

 

Ouverture du capital de Solesis au fonds Altaris Capital Partners pour accélérer son développement sur les marchés de la santé :

  • Capacité du Groupe à valoriser ses activités de Matériaux de Haute Technologie
  • Impact de la revalorisation de la participation du Groupe d’environ 130 millions €[1] sur le résultat net

 

[1] Pas d’impact sur le résultat opérationnel des secteurs ni sur la guidance.

En dépit de perturbations liées à la pandémie de Covid-19 ainsi qu’une certaine désorganisation de la chaine d’approvisionnement, Michelin réalise un premier trimestre solide dans un contexte de reprise de l’activité. Au-delà du pilotage rigoureux de ses prix et du renforcement de ses positions sur les segments les plus porteurs de croissance, le Groupe poursuit également son travail sur sa compétitivité, conformément à sa stratégie « Michelin in Motion » présentée le 8 avril dernier. Dans un contexte difficile et incertain, je veux saluer l’engagement des femmes et des hommes de Michelin pour préparer le futur et la croissance durable du Groupe.
Florent Menegaux, Président du groupe Michelin

Guidance confirmée

En 2021, dans un contexte qui reste encore très incertain avec les évolutions de la crise sanitaire, les marchés Tourisme camionnette devraient afficher une hausse comprise entre 6 % et 10 % sur l’année, les marchés Poids lourd une reprise entre 4 % et 8 % et les marchés des Activités de spécialités une hausse comprise entre 8 % et 12 %. Dans un environnement de forte inflation du coût des matières premières et des coûts logistiques, le Groupe maintient son ambition d’atteindre un effet prix-mix matière première légèrement positif.

Dans ce scénario, hors nouvel effet systémique lié à la Covid-19[1], Michelin confirme sa guidance avec un résultat opérationnel des secteurs annuel supérieur à 2,5 milliards € à parités constantes et un cash-flow libre structurel[2] d’environ 1 milliard €.

 

[1] Des perturbations graves de la supply chain ou des mesures de restriction de la mobilité qui aboutiraient à une chute importante des marchés pneumatiques.

[2] Cash-flow libre structurel : cash-flow libre avant acquisitions, ajusté de l’effet de la variation des cours de matières premières sur les comptes clients, les comptes fournisseurs et les stocks.

Recevez nos informations par email