Ventes du 3ème trimestre et 9 mois 2021

Webcast de la conférence Analystes / Investisseurs du 25 octobre 2021

À fin septembre, malgré un environnement de plus en plus perturbé, Michelin affiche des ventes de 17,2 milliards €, en hausse de 15,6 %.

Le Groupe maintient sa guidance 2021.

L’environnement dans lequel le Groupe exerce son activité se caractérise par :

  • la persistance de la crise sanitaire,
  • les chaînes d’approvisionnement toutes fortement désorganisées,
  • l’inflation des matières premières et des coûts logistiques qui s’étend aux coûts de l’énergie,
  • l’aggravation de la pénurie de main-d’œuvre en Amérique du Nord et dans une moindre mesure en Europe.

 

Dans ce contexte et avec des bases de comparaison moins favorables qu’au premier semestre, la demande pneumatique a évolué au troisième trimestre comme suit :

  • fort recul du marché Tourisme camionnette Première monte (- 21 %), notamment avec la poursuite de la pénurie de semi-conducteurs et stabilité du marché Tourisme camionnette Remplacement,
  • marchés pneus Poids lourd hors Chine dynamiques (+ 7 %) et fort recul de la demande en Chine (- 30 %),
  • demande soutenue dans les Activités de spécialités avec un rebond particulièrement fort des activités Première monte Construction et Agricole.

 

Avec des ventes de 6 milliards € au troisième trimestre, les ventes du Groupe s’établissent à fin septembre à 17,2 milliards € en hausse de 15,6 % :

  • Des volumes pneumatiques en croissance de 14,8 %, dont 1,3 % sur le troisième trimestre,
  • Un effet prix-mix pneus de 4,1 % reflétant :
    • les hausses de prix mises en place pour compenser l’inflation,
    • la poursuite de l’enrichissement du mix produit avec des gains de parts de marché en pneus 18 pouces et plus à la marque MICHELIN,
    • un mix Première monte/Remplacement favorable pour les activités Tourisme camionnette
  • Des activités hors pneus en progrès de 5,8 %,
  • Un effet change toujours défavorable de - 3,5 %.

 

Malgré la crise sanitaire qui persiste, le Groupe affiche des performances très solides. Dans ce contexte exceptionnel, encore marqué par de très fortes perturbations sur nos chaînes d’approvisionnement et par des hausses brutales des coûts comme ceux de l’énergie, je tiens à nouveau à remercier toutes les équipes de Michelin. Grâce à leur mobilisation, le Groupe démontre une nouvelle fois sa résilience et peut poursuivre sa stratégie de développement ambitieuse.
Florent Menegaux, Président du groupe Michelin

En 2021, dans un environnement encore très perturbé, les marchés Tourisme camionnette devraient afficher une hausse comprise entre 6 % et 8 % sur l’année, impactés par la pénurie des semi-conducteurs, les marchés Poids lourd une reprise entre 6 % et 8 % et les marchés des Activités de spécialités une hausse comprise entre 9 % et 11 %. Hors nouvel effet systémique lié au Covid-19[1] et avec une croissance de ses ventes légèrement supérieure à celle des marchés, Michelin maintient ses objectifs : Résultat Opérationnel des Secteurs supérieur à 2,8 milliards € à parité constante et un cash flow libre structurel[2] supérieur à 1 milliard €.

Gouvernance du Groupe 

Le 5 octobre 2021, la Société Auxiliaire de Gestion (SAGES), en sa qualité d'associé commandité non-gérant de la Compagnie Générale des Établissements Michelin (CGEM) avec l’accord du Conseil de Surveillance, a pris la décision de renouveler pour quatre ans le mandat de Gérant associé commandité de Florent Menegaux et le mandat de Gérant non commandité d’Yves Chapot, à compter de leur échéance prévue à l'issue de la prochaine Assemblée générale ordinaire qui se tiendra le 13 mai 2022.

[1] Des perturbations graves de la supply chain ou des mesures de restriction de la mobilité qui aboutiraient à une chute importante des marchés pneumatiques.

[1] Cash flow libre avant acquisitions, ajusté de l’effet de la variation des cours de matières premières sur les comptes clients, les comptes fournisseurs et les stocks.  

Recevez nos informations par email