Retour

WEC 2014 - 6 Heures de Fuji - Des pneumatiques Michelin pour toutes les conditions météo

6h de fuji 2014 CP

La cinquième manche du Championnat du Monde d’Endurance 2014 de la FIA se déroule le 12 octobre prochain au Japon, sur le circuit Fuji Speedway, au pied du mont éponyme. Ce tracé, qui se déploie sur 4 563 kilomètres, se caractérise par une ligne droite des stands longue de 1,5 kilomètres. La structure a été bâtie en 1965 et appartient à au constructeur japonais Toyota depuis l’an 2000.

Le Fuji Speedway se situe à Oyama, dans la préfecture de Shizuoka, à une centaine de kilomètres de Tokyo. Cette zone qui s’étend entre la mer, la campagne et le Mont Fuji est sous l’influence d’une météo assez capricieuse, qui l’an dernier a contraint les organisateurs à annuler l’épreuve après 16 tours seulement parcourus derrière la voiture de sécurité.

En effet, une pluie torrentielle s’était invitée quelques minutes avant le départ de la course, déposant une épaisse couche d’eau sur le tracé. Même si les pneumatiques Michelin « Full Wet » parvenaient à établir le contact avec le sol en évacuant l’eau, le manque de visibilité n’avait pas permis le déroulement de l’épreuve en toute sécurité.

Pour l’édition 2014 des 6 Heures de Fuji, Michelin met à la disposition des équipes partenaires une gamme de pneumatiques complète, permettant de répondre aux exigences de sécurité et de performance sous toutes les conditions météo.

Sur le sec, après avoir chaussé des pneus « hautes températures » à Austin (Texas, USA) lors de la course précédente, les pilotes engagés aux 6 Heures de Fuji 2014 retrouvent les gammes de pneumatiques qui ont déjà utilisées en juin dernier, lors des 24 Heures du Mans.

Michelin propose les pneus soft pour les prototypes LM P1, pour basse et plus haute températures.

Sur asphalte humide et mouillé, Michelin dispose de pneumatiques sculptés de type « Wet » capables d’évacuer l’eau en cas de pluie persistante, alors que sur piste humide, les pilotes de la catégorie reine pourront choisir les pneus MICHELIN Hybride. Ceux-ci ont été introduits par la firme auvergnate pour la première fois en FIA WEC en 2012. Dépourvus de sculpture comme des slicks, les pneus MICHELIN Hybride procurent une adhérence maximale grâce au mélange de gommes spéciales utilisé pour la construction de leur bande de roulement.

En cas de très forte pluie, Michelin a prévu des pneus « Full Wet » qui, grâce à leur sculpture plus entaillée, permettent le contact avec le sol et l’adhérence en cas de forte hauteur d’eau.

Lors des 6 Heures de Fuji 2014, les pneumatiques pourront donc jouer un rôle important dans la bataille sportive entre Audi Sport Team Joest, Porsche Team et Toyota Racing, qui engagent chacun deux voitures. En effet, si les trois constructeurs font confiance à Michelin, les conditions de course pourront autoriser les équipes à mettre en œuvre des stratégies de pneumatiques différentes.

Dans les autres catégories, toutes les voitures seront équipées de préférence avec des pneus Michelin plus tendres par rapport à ceux utilisés à Austin.

Les pneus MICHELIN par catégorie de voitures aux 6 Heures de Fuji

LM P1

  • Slicks = choix entre pneus Soft hautes températures et Soft basses températures
  • Hybride
  • Wet
  • Full Wet

LM P2

  • Slicks = choix entre pneus Medium et Medium Plus
  • Wet = choix entre « piste séchante » et Full Wet

LM GTE (Pro et AM)

  • Slicks = choix entre pneus Medium hautes températures et Medium basses températures
  • Wet = choix entre « piste séchante » et Full Wet

MICHELIN met à disposition de ses partenaires 2 400 pneus pour un total de 24 voitures équipées.




Retour