La voiture qui a battu le record était conduite par le pilote d’essai de Bugatti, Andy Wallace, record réalisé en août sur la piste d’essai de Bugatti, Ehra-Lessien dans le nord de l’Allemagne.

Les pneus MICHELIN Pilot Sport Cup 2 utilisés pour ce record étaient très similaires aux pneus de première monte, ils sont marqués  «  BG », ce qui signifie qu’ils sont uniquement montés sur la Bugatti  et sont homologués route. La seule différence réside dans  les ceintures de ces pneus utilisés sur le record de la Chiron qui ont été renforcées, en particulier pour supporter les 5,300 G à ces très hautes vitesses.

 

Lors du développement des pneumatiques Pilot Sport Cup 2 spécialement conçus pour la Bugatti Chiron, Michelin a fait appel à son centre de technologie de Ladoux en France et à son site de Charlotte SC aux États-Unis, où des machines spécifiques ont été utilisées pour effectuer les tests les plus extrêmes sur les pneus. Afin de tester les pneus aux vitesses extrêmes que  la Bugatti Chiron peut atteindre, Michelin a utilisé une machine de test conçue pour tester les pneus montés sur la navette spatiale et pouvant effectuer des essais à une vitesse maximale de 510 km / h.

 

Pierre Chandezon, responsable de la conception des pneumatiques Michelin pour Bugatti, a commenté: «Michelin est très fier d’avoir fait partie intégrante de ce record qui est le fruit de notre partenariat avec Bugatti, qui remonte à près de 20 ans. C’est dans cet esprit et avec la confiance accumulée au cours de cette période avec  Bugatti, que Michelin a pu développer les seuls pneus d’équipement d’origine pour la Chiron. »

 

Pour ce véhicule d’exception, les ingénieurs Michelin et Bugatti ont collaboré au développement conjoint des pneumatiques et du châssis, tirant le meilleur parti des avancées technologiques, des matériaux et des dernières techniques de production. Ce co-développement simultané du pneu et de la voiture a permis d‘obtenir un niveau de performance optimale du pneu pour la Bugatti Chiron.

Outre leur vitesse exceptionnelle et leur niveau élevé de sécurité, les pneus MICHELIN Pilot Sport Cup 2 contribuent également au confort de la voiture sur la route, permettant ainsi aux propriétaires de Bugatti Chiron de profiter de cette voiture de prestige dans toutes les conditions de conduite.

 

Taille avant: 285/30 R20 (99Y) MICHELIN Pilot Sport Cup 2

Taille arrière: 355/25 R21 (107Y) MICHELIN Pilot Sport Cup 2

PlayStation a choisi Michelin en tant que « partenaire officiel pour la technologie des pneumatiques» pour la franchise Gran Turismo, le jeu vidéo de course le plus réaliste qui existe, selon l’annonce faite aujourd’hui par les deux entreprises au PlayStation Theater de Broadway.

 

Avec cet accord pluriannuel, Michelin devient également le « fournisseur officiel de pneumatiques » des FIA Certified Gran Turismo Championships. Les pneus de marque Michelin seront visibles dans le jeu pendant le troisième événement World Tour Live qui se tient également pendant le week-end.
Cette initiative débute en augmentant la visibilité de Michelin par le biais de contenus téléchargeables gratuitement sur Gran Turismo Sport, disponibles aux utilisateurs d’ici octobre 2019. Le pack de téléchargement sur le thème de Michelin proposera pour la première fois :

  • Une nouvelle section Michelin dans le musée virtuel « Brand Central » de Gran Turismo Sport. Elle permet aux joueurs d’en savoir plus sur le rapport profond qui lie Michelin depuis toujours avec les sports automobiles, la compétition et l’innovation.
  • L’offre de pneus Michelin dans la section « tuning » de Gran Turismo Sport, va permettre aux joueurs de bâtir leur stratégie en choisissant des pneus à gomme dure, moyenne, ou tendre.
  • La présence de la marque Michelin sur les pistes et la scénographie issues des plus importants épreuves et lieux du monde du sport automobile.

Un partenariat « Zéro déforestation »

La première phase de collaboration initiée en 2015 a porté sur la définition d’un caoutchouc naturel responsable, l’évolution des pratiques d’approvisionnement et la promotion des bonnes pratiques auprès des acteurs clés du marché et d’instances internationales. Grâce à ce partenariat, le Groupe Michelin a édité sa politique de caoutchouc naturel responsable et plusieurs acteurs majeurs ont suivi l’exemple du Groupe dans la prise d’engagements zéro déforestation.

Dans cette logique, le WWF France et le Groupe Michelin ont développé ensemble un projet pilote en Indonésie. Installé dans des zones dégradées et prioritaires pour le WWF de par leur richesse en biodiversité et la proximité du parc de Bukit Tigapuluh, ce projet vise à préserver et à restaurer la forêt tout en développant des plantations d’hévéas responsables, tant pour les communautés locales que pour les écosystèmes. Le projet de terrain a apporté des progrès importants, notamment la création d’un programme de concertation et d’inclusion des communautés locales, la construction de villages, le recul des pratiques de déforestation illégales sur le territoire et la protection de près de 10 000 hectares supplémentaires pour les éléphants, malgré un contexte local qui présente de nombreux défis sociaux et environnementaux.

Le renouvellement du partenariat actuel entre Michelin et le WWF France va permettre la poursuite de ce projet pour trouver un équilibre entre développement économique local, bénéfices aux communautés du territoire et préservation des forêts et de la biodiversité.

2019 : Lancement de la Plateforme Internationale pour un Caoutchouc Naturel Durable

Ce partenariat a contribué à la naissance en mars 2019 de la Plateforme Internationale pour un Caoutchouc Naturel Durable dont le Groupe Michelin et le WWF sont membres fondateurs.

Rejointe par 39 membres, la plateforme a pour mission de transformer à grande échelle les pratiques d’achat et de production de cette matière première clé, en impliquant tous les acteurs de la chaîne de valeur, du producteur au consommateur, afin de préserver les forêts et les écosystèmes menacés par les pratiques non durables.

Là encore, le renouvellement du partenariat en cours doit permettre de porter le changement au cœur du marché et de la production de caoutchouc, en s’appuyant sur cette plateforme.

Mobilité durable et protection de la biodiversité

Enfin, cette nouvelle phase de partenariat ouvre deux axes supplémentaires de travail : la mobilité durable et la protection de la biodiversité. Le WWF France accompagnera le Groupe Michelin dans l’alignement de son objectif de réduction d’émissions de gaz à effet de serre avec celui de l’Accord de Paris pour rester bien en dessous des 2°C. Ils interviendront ensemble auprès d’acteurs internationaux de la mobilité et du climat pour porter des messages communs sur la mobilité de demain. Le WWF France accompagnera également le Groupe Michelin dans le développement puis la mise en œuvre d’une stratégie Biodiversité 2030 pour le Groupe.

Parce qu’il est l’un des premiers acheteurs mondiaux de caoutchouc naturel, le Groupe Michelin est un levier incontournable pour impulser la transformation de la culture et du marché de l’hévéa. Nous sommes fiers de cette collaboration qui a déjà produit des résultats tangibles tant au niveau du marché de l’hévéa que sur le terrain. Le renouvellement de ce partenariat représente une opportunité unique pour porter les bonnes pratiques à l’ensemble du secteur et ainsi préserver les forêts et la biodiversité.
Jean Bakouma, Responsable Forêts au WWF France
Notre ambition de développer la mobilité durable s’enrichit des apports de la société civile et de toutes les parties prenantes. Ainsi, notre partenariat mondial avec le WWF nous permet de progresser plus efficacement et plus rapidement sur des sujets essentiels, comme la protection des forêts tropicales ou de la biodiversité. Le bilan des actions que nous avons menées ensemble depuis 2015 est très encourageant.
Hélène Paul, Directrice des Achats du groupe Michelin

De nombreux manufacturiers conçoivent des pneus sûrs jusqu’au témoin d’usure (1,6 mm).

 

Mais rien n’interdit de commercialiser des pneus dont les distances de freinage se dégraderont très fortement au fil des kilomètres. Cette absence de règle sur les performances minimales à l’état usé peut pousser les professionnels et les utilisateurs à démonter les pneus avant leur limite d’usure légale.

 

Michelin soutient la mise en place d’une réglementation qui répondra à des enjeux majeurs pour la sécurité, le pouvoir d’achat des automobilistes et la protection de l’environnement.

Régulièrement classée dans les 10 marques mondiales les plus puissantes, la marque Michelin est aussi l'une des plus aimées. Elle est engagée aux côtés des consommateurs et des entreprises  pour leur permettre de concilier mobilité et responsabilité.

Nous avons présenté début juin à Movin’On, le Sommet mondial annuel de la mobilité durable, un prototype de pneu sans air comprimé, increvable et d’une durabilité inédite : ce prototype illustre bien le leadership technologique de Michelin. Au-delà de notre cœur de métier de manufacturier, nous avons les savoir-faire en matière de services, et les engagements d’Entreprise pour être un véritable partenaire de nos clients au quotidien, personnes et entreprises. Nous sommes très heureux que BETC nous accompagne dans cette nouvelle étape.
Adeline Challon-Kemoun, membre du Comité Exécutif du groupe Michelin, en charge de l’Engagement d’Entreprise et des Marques.

Travailler pour un des plus grands leaders français mondiaux est une opportunité extraordinaire. Michelin est la marque de l’innovation permanente, en technologie bien sûr, mais en communication, avec une inventivité unique et en avance sur son temps : guides, cartes, bornes, événements n’ont rien à envier aux meilleures activations actuelles. Nous sommes très fiers de nous mettre au service d’une des marques les plus connues au monde grâce à Bibendum, le bonhomme Michelin.
Rémi Babinet Président fondateur de BETC

Michelin et GM ont en effet annoncé avoir conclu un partenariat de recherche dans le cadre duquel les deux sociétés comptent tester et éprouver le prototype Uptis afin d’en équiper des voitures dès 2024.

movinon2019_cp_1600x1067

D’ores et déjà, Michelin et GM procèdent au test du prototype Uptis sur des voitures telles que la Chevrolet Bolt EV. Plus tard cette année, ces tests se poursuivront en conditions réelles sur une flotte de véhicules Bolt EV dans le Michigan, aux Etats-Unis.

 

Uptis étant « airless », cette innovation de rupture supprime le risque de crevaison et permet ainsi :

  • Aux automobilistes d’être plus sereins lors de leurs trajets en voiture.
  • Aux propriétaires de flottes et aux professionnels de réduire les immobilisations liées aux crevaisons, et d’optimiser la productivité en éliminant les opérations d’entretien.
  • À tous, de réaliser des économies considérables en faveur de l’environnement, en utilisant moins de matières premières pour fabriquer des pneus ou des roues de secours.

 

Le prototype Uptis représente une étape décisive dans la concrétisation du concept Vision de Michelin, présenté lors du sommet « Movin’On » en 2017 pour illustrer la stratégie de recherche et développement de Michelin en matière de mobilité durable. Le concept Vision repose sur quatre grands piliers principaux d’innovation : « Airless », « Connecté », « Imprimable en 3D » et « 100% Durable » (matériaux entièrement renouvelables ou biosourcés).

movinon2019_UPTIS_1600x1050
Uptis démontre que la vision de Michelin en faveur de la mobilité durable est un rêve atteignable. Notre collaboration avec des partenaires stratégiques tels que GM, qui partagent nos ambitions pour transformer la mobilité, nous permet de nous projeter dans l’avenir dès aujourd’hui.
Florent Menegaux, Président du groupe Michelin
movinon2019_florent-menegaux_1600x790
General Motors est enthousiasmé par les possibilités qu’offre Uptis et par la collaboration avec Michelin sur cette technologie de rupture. Uptis est la solution idéale pour propulser l'industrie automobile vers l'avenir et illustre parfaitement la façon dont nos clients bénéficient des innovations développées avec nos partenaires équipementiers.
Steve Kiefer, Directeur Général, en charge des achats et de la supply chain de General Motors
movinon2019_steve-kiefer_1600x790

Le prototype Uptis, repensé pour les voitures d'aujourd'hui, est particulièrement adapté aux formes émergentes de mobilité. Les véhicules et les flottes de demain - autonomes, électriques, partagés ou autres – équipés en Uptis ne nécessiteront aucune maintenance liée aux pneus, ce qui optimisera leur productivité.

Le prototype Uptis démontre la capacité d'innovation de Michelin, tant dans le domaine des matériaux de haute technologie que dans l'approche de développement, en étroite collaboration avec GM. Ce partenariat renforce encore notre plan de route en matière d’innovation, autour de notre concept Vision. Uptis concrétise une étape considérable de l’ambition de Michelin pour la mobilité de demain. Il incarne également notre engagement pour une mobilité meilleure et durable pour tous.
Éric Vinesse, Directeur de la Recherche et Développement du groupe Michelin (qui a dévoilé Uptis lors du sommet Movin'On)

Uptis présente des améliorations révolutionnaires dans l'architecture et les matériaux composites, qui lui permettent de supporter à la fois le poids et la vitesse d’une voiture.

Ces innovations se combinent pour éliminer l'air comprimé et supporter la charge du véhicule. Elles se traduisent aussi par des économies environnementales significatives : environ 200 millions de pneus dans le monde sont mis au rebut prématurément chaque année à cause d’une crevaison, de dommages causés par les aléas de la route ou d’une usure irrégulière liée à une pression mal adaptée.

Ces progrès réalisés grâce au prototype Uptis témoignent de l'engagement commun de Michelin et de GM à fournir des solutions de mobilité plus sûres et plus durables.

 

 

Plus d’informations (photos et vidéos) : http://fr.michelinmedia.com/michelin-uptis

Réunis à l’occasion du colloque Electric Vehicles Symposium 32 (EVS32), un des plus grands rendez-vous mondiaux consacrés à la mobilité électrique, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les groupes Michelin, ENGIE, la Banque des Territoires et le Crédit Agricole ont officialisé leur engagement dans Hympulsion, la société de projet dont la mission est de déployer le plus important projet de mobilité hydrogène renouvelable en France : Zero Emission Valley.

 

La Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Banque des Territoires sont ainsi investis à hauteur de 49% dans Hympulsion, un partenariat public-privé unique en son genre, tandis que le Groupe Michelin, ENGIE avec le Crédit Agricole détiennent 51% du capital.

Désormais opérationnelle, la société Hympulsion va pouvoir accélérer le déploiement de Zero Emission Valley, le premier projet de mobilité hydrogène renouvelable en France pour les flottes captives des professionnels (1000 véhicules et 20 stations). Co-financé par des fonds européens, ce projet a pour ambition de proposer des véhicules et de l’hydrogène renouvelable à un coût global comparable à celui du diesel.

La première pierre de la station de Chambéry sera posée en juin pour une inauguration au 4eme trimestre 2019, et une station provisoire à Clermont-Ferrand sera inaugurée fin août. Les prochaines stations seront déployées sur 10 territoires dont les Métropoles de Lyon, Grenoble et de Saint-Etienne. Concomitamment, des aides financières seront accordées par la Région et par l’Union Européenne pour l’acquisition des 1000 véhicules. Déjà lauréat du prix des Assises Européennes de l’Energie, Hympulsion voit son dossier de financement instruit par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets « H2 mobilité – écosystèmes de mobilité hydrogène ».

 

La réponse à un triple enjeu : environnemental, industriel et économique

 

• Environnemental, car la mobilité hydrogène renouvelable va permettre de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air sur les 9 territoires prioritaires de la région.

• Industriel, car la région concentre près de 80% des acteurs de la filière hydrogène sur son territoire ; le développement de la mobilité hydrogène va permettre de dynamiser et pérenniser cette filière d’excellence. L’enjeu est de produire des systèmes hydrogènes à grande échelle répondant aux exigences zéro carbone et de proposer des véhicules hydrogène à un coût comparable à celui du diesel.

• Economique, car ce projet va permettre non seulement la création d’emplois dans la Région Auvergne Rhône-Alpes mais aussi aux centres de formation de la région d’accompagner la jeunesse vers les métiers d’avenir de la mobilité propre et de l’industrie zéro carbone.

 

Une mobilité hydrogène à la fois métropolitaine, régionale, nationale et européenne
Par son ampleur, ce seul projet couvrira à l’horizon 2023 25 % des objectifs de véhicules annoncés dans le plan national hydrogène.

Des partenaires engagés

Le dynamisme de la filière dans notre région et la forte synergie dans la société Hympulsion entre secteur public et privé vont permettre de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes le premier territoire à hydrogène de France et d’être le catalyseur du déploiement de cette nouvelle technologie en Europe. Avec Zero Emission Valley, nous pouvons ainsi répondre aux enjeux climatiques et démontrer que développement économique et création d’emplois ne sont pas incompatibles avec préservation de l’environnement.
Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Michelin est convaincu que la mobilité hydrogène est la meilleure solution permettant de relever simultanément les 3 défis : pollution, gaz à effet de serre et transition énergétique. Nous développons depuis plus de 15 ans une expertise de recherche et développement et d’industrialisation de la pile à hydrogène et concluons de nombreux partenariats ambitieux notamment au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Notre implication sur le projet ZEV est naturellement stratégique pour Michelin.
Florent MENEGAUX, Président de Michelin

ENGIE, convaincu que l’hydrogène renouvelable est le chainon manquant vers un système énergétique décarboné, se positionne à l’avant-garde de la révolution énergétique pour accélérer l’avènement d’un système décentralisé, décarboné et digitalisé où les énergies renouvelables auront une place prédominante.

Le projet ZEV en Auvergne-Rhône-Alpes illustre l’engagement concret d’ENGIE au service des villes, des territoires et des sociétés à travers le monde dans leur transition énergétique zéro-carbone. En tant que pionnier ambitieux, nous travaillons ainsi main dans la main avec l’ensemble des partenaires publics et privés pour faire de l'hydrogène 100% renouvelable une réalité accessible à tous.
Franck BRUEL, Directeur Général Adjoint d’ENGIE

Gulf Air ayant déjà bénéficié des pneus Michelin pour équiper sa flotte d’Airbus au cours des dix dernières années, ce nouveau partenariat s’inscrit dans la continuité d’une relation durable et fructueuse entre les deux sociétés. Aujourd’hui, la refonte complète de la nouvelle flotte de Gulf Air, qui fait partie de la stratégie quinquennale lancée en 2018, est l’occasion idéale pour la faire bénéficier du pneu MICHELIN Air X, doté de la technologie brevetée Michelin Near Zero Growth.

 

La technologie NZG est conçue pour garantir une croissance minimale du diamètre des pneus. Les pneus d'avion ont des pressions d'inflation très élevées (20 bars) par rapport aux autres pneus, tels que les pneus de voitures particulières (2,5 bars), pour supporter le poids élevé des avions. Avec les vitesses élevées de décollage et d’atterrissage, le diamètre d’un pneu d’avion peut augmenter en raison des forces centrifuges. NZG minimise la croissance du diamètre des pneus et, par conséquent, les pneus deviennent plus durables et résistent mieux aux dommages causés par des corps étrangers.

 

La combinaison des pneus Michelin Air X et de la technologie NZG réduit les coûts opérationnels globaux par rapport à un pneu radial standard. Ce résultat est obtenu grâce à un nombre accru d'atterrissages (jusqu'à 30% de plus), à une efficacité énergétique améliorée et à une résistance aux dommages exceptionnelle. La technologie NZG augmente également la robustesse des pneus et diminue la consommation de carburant, ce qui réduit les émissions de CO2.

 

Gulf Air a déjà commencé à exploiter sa nouvelle flotte de Boeing 787-9 Dreamliners et d’Airbus 320neo équipés de pneus Michelin, et montera ces pneumatiques sur leurs Airbus 321neo qui entreront en service début 2020.

Ce nouveau Comité Exécutif se réunit pour la première fois aujourd’hui et est composé comme suit,

 

Trois nouveaux dirigeants intègrent cette instance :

 

  • Scott CLARK, Direction Business Automobile, Motorsport, Expériences, Régions Amériques (Centrale, Nord et Sud)
  • Jean-Claude PATS, Direction Corporate Personnel
  • Eric VINESSE, Direction Opérationnelle Recherche & Développement

 

Six dirigeants sont déjà membres du Comité Exécutif :

 

  • Yves CHAPOT, Gérant

 

  • Sonia ARTINIAN-FREDOU, Direction Business Services et Solutions, Matériaux de Haute Technologie
  • Laurent BOURRUT, Direction Business Transport Routier, Distribution, Régions d'Europe (Centrale, Nord, Orientale et Sud)
  • Adeline CHALLON-KEMOUN, Direction Corporate Marques, Développement Durable, Communication & Affaires Publiques
  • Jean-Christophe GUERIN, Direction Opérationnelle du Manufacturing
  • Serge LAFON, Direction Business Spécialités, Régions Afrique/Inde/Moyen-Orient, Chine, Asie de l'Est & Australie

Si ce lieu a autant de succès, c’est avant tout parce que l’histoire de Michelin qu’il partage est universelle. Elle touche chacun d’entre nous et ne ressemble à aucune autre. Mêlant le parfum des grandes épopées industrielles à la saveur d’une foule d’anecdotes truculentes, elle conjugue mythologie française et réussite mondiale. Une histoire qui s’est forgée pendant plus de 130 ans afin de toujours mieux se tourner vers l’avenir. L’Aventure Michelin fait aussi partie intégrante de l’histoire de Clermont : l’arrivée des frères Michelin en 1889, le premier pneu démontable mis au point en 1891 dans la cour de la petite usine  des Carmes, la fameuse coupe Gordon-Bennett sur le circuit d’Auvergne en 1905, la première carte routière qui représente les environs de Clermont en 1908, les célèbres cités qui marquent le paysage clermontois, ou bien encore Bibendum, élu icone du millénaire en 2018. Celui-ci n’est pas seulement l’emblème du Groupe. Il contribue pleinement à la notoriété du lieu ainsi qu’à celle de Michelin. Précurseurs, visionnaires et audacieux, les frères Michelin ont toujours engagé leur entreprise dans les défis de leur temps. Un souffle qui nourrit la stratégie du Groupe encore aujourd’hui. L’Aventure Michelin fait ainsi la part belle aux dernières innovations de Michelin comme la présentation de son concept MICHELIN Vision, symbole d’une histoire toujours en marche. C’est aussi une façon d’initier le public aux problématiques de la mobilité, de la sécurité, des économies d’énergie et aux solutions du futur qui s’élaborent dans les laboratoires de son Centre de Recherche et de Développement.

 

Pour son dixième anniversaire, l’Aventure Michelin continue de vouloir susciter l’intérêt du visiteur. Deux nouveautés verront le jour en 2019. Au fil du parcours les visiteurs pourront découvrir un nouveau film sur Bibendum, ainsi qu’un « explore game » qui permettra au public d’appréhender la scénographie sous un angle nouveau. Cette nouvelle animation entièrement digitale, inspirée d’un « escape game », se verra déclinée en différentes versions (familiale, scolaire…).

 

Parce que l’histoire que l’Aventure Michelin raconte n’est pas finie, et que l’activité du Groupe est inlassablement tournée vers le futur, elle n’a de cesse d’évoluer. Une façon ludique de montrer comment, au XXIe siècle, Michelin demeure pionnier dans son domaine d’activité et continue d’apporter des réponses aux enjeux liés à la mobilité de demain.

Recevez nos informations par email