Retour

Michelin présente le pneumatique X-SUPER TERRAIN +

Plus de sécurité, plus de polyvalence, plus de productivité : le pneumatique partenaire de la réussite des gros chantiers…
MICHELIN X SuperTerrain+

À retenir

  • Les tombereaux articulés opèrent dans des conditions difficiles, où les pneumatiques doivent exceller en traction, robustesse et fiabilité.
  • Le nouveau MICHELIN X-SUPER TERRAIN + reprend le meilleur du MICHELIN X-SUPER TERRAIN : ses capacités de traction exceptionnelles. Il les agrémente des dernières innovations technologique Michelin : renforts supplémentaires et carcasse C2 de dernière génération pour plus de performances.
  • La recherche sur de nouveaux mélanges permet un gain en durée de vie allant jusqu'à 15 %.

Quel est le point commun entre des mines de surfaces, des carrières, cimenteries ou encore des grands chantiers d’infrastructures tels que la construction d’autoroutes, de voies ferrées ou encore de barrages ? A l’échelle mondiale, ces activités sont en croissance et dans tous les cas, les tombereaux articulés sont des véhicules essentiels à la réussite des opérations.

Ces véhicules, dont la capacité de charge varie de 20 à 50 tonnes, doivent faire preuve de grandes qualités d’adaptation et de polyvalence, en charriant des matériaux sur des terrains parfois difficiles, et par tous les temps.

Les tombereaux articulés peuvent compter sur un allié de premier choix : le nouveau pneumatique MICHELIN X-SUPER TERRAIN +, qui est un concentré de toute la technologie que Michelin met à disposition des opérateurs de carrières et de grands chantiers d’infrastructures.

Dans les mines de surface, les carrières et sur les grands chantiers d’infrastructures, les pneumatiques opèrent dans des conditions extrêmement exigeantes : la durée de vie ainsi que la capacité de traction et de franchissement en toutes conditions sont déterminantes, tout comme le sont la fiabilité et la robustesse des équipements.

Le nouveau pneumatique MICHELIN X-SUPER TERRAIN + apporte des gains notables dans trois domaines :

  • Plus de sécurité : le nouveau pneumatique MICHELIN X-SUPER TERRAIN + apporte plus de sécurité grâce à des flancs mieux protégés. Par rapport à la précédente génération de pneumatique, cela se concrétise notamment par l’apparition d’un cordon de protection latéral
  • Plus de profitabilité : le nouveau pneumatique MICHELIN X-SUPER TERRAIN + apporte plus de profitabilité grâce à sa meilleure résistance aux agressions et à sa carcasse plus endurante, ce qui, allié à l’utilisation d’une gomme plus résistante pour la bande de roulement, lui confère une plus grande durée de vie. La sculpture de la précédente génération, considérée comme une référence, a été conservée sur cette nouvelle génération de MICHELIN X-SUPER TERRAIN +. La pression de gonflage a été augmentée de 0,5 bar, afin de limiter l’impact des agressions. Le nouveau pneumatique MICHELIN X-SUPER TERRAIN + est également doté de la technologie C2, qui consiste en une nouvelle génération de carcasse réduisant l’échauffement sur les épaules du pneumatique pendant le roulage, et prolongeant d’autant la durée de vie, grâce notamment à des câbles plus épais et dotés d’un traitement anti-corrosion.
  • Plus de respect de l’environnement : le nouveau pneumatique MICHELIN XSUPER TERRAIN + est conçu dès le départ pour optimiser la quantité de matière nécessaire à sa fabrication, qui a lieu dans des usines certifiées ISO 14001, dont l’impact sur l’environnement a diminué de 16 % depuis 2005. Respecter l’environnement, c’est aussi retarder l’obsolescence : Michelin a conçu le nouveau pneumatique MICHELIN X-SUPER TERRAIN + pour être parfaitement et facilement réparable et rechapable.

Le nouveau pneumatique MICHELIN X-SUPER TERRAIN + est aujourd’hui disponible dans la dimension cœur du marché, 29.5 R25, où il remplace directement le MICHELIN X-SUPER TERRAIN. Les équipes Michelin travaillent d’ores et déjà au développement d’extensions dimensionnelles.

Michelin Génie Civil en quelques chiffres

1 C’est, en million de dollars, le coût que peut atteindre un moule de cuisson pour fabriquer un pneumatique Génie Civil. Ce moule, extrêmement complexe, peut demander jusqu’à un an de travail pour être réalisé.
3 000 000 C’est, en kilomètres, la distance parcourue chaque année pour les essais des pneumatiques Génie Civil dans notre centre de recherche d’Almeria (Espagne).
17 000 C’est le nombre de panneaux solaires qui ont été installés sur le site industriel du Puy-en- Velay (France), l’une des usines produisant des pneumatiques Génie Civil. Cela correspond à l’équivalent en superficie de trois terrains de football, et constitue l’une des couvertures en énergie solaire les plus importantes sur un site industriel en France. Ce n’est qu’un des exemples faisant partie de la stratégie environnementale de Michelin.
14 000 C’est, en kilogrammes, la charge que peut porter la dernière génération de pneumatique MICHELIN X-SUPER TERRAIN +
5445 C’est, en kilogrammes, le poids que peut atteindre les plus lourds des pneumatiques MICHELIN Génie Civil.
3500 C’est le nombre de personnes, dans le monde, qui se consacrent aux activités Génie Civil pour le Groupe Michelin.
400 C’est, en tonnes, le poids d’une presse qui peut être utilisée pour mouler un pneumatique MICHELIN Génie Civil, dont certains détails ne sont visibles qu’au microscope.
200 C’est le nombre de composants que l’on peut retrouver dans ce produit hautement technologique qu’est le pneumatique Génie Civil.
100 C’est, en tonnes, la charge que peut porter un pneumatique MICHELIN XDR2.
100 C’est, en pourcentage, la part de pneumatiques Génie Civil MICHELIN qui bénéficie de la technologie radiale.
95 C’est le nombre de dimensions qui figurent dans le catalogue Génie Civil, du 8 pouces (pour chariot élévateur) au 63 pouces (pour tombereau utilisé dans les mines à ciel ouvert).
46 C’est le nombre de sculptures différentes que l’on peut trouver dans l’éventail de la gamme de pneumatiques MICHELIN de Génie Civil. Pour mieux répondre à tous les besoins des entrepreneurs, à chaque usage et à chaque type d’engin correspond un pneumatique spécifique.
7 C’est le nombre de sites industriels, à travers le monde, qui fabriquent les pneumatiques Génie Civil du Groupe Michelin.

Michelin Génie Civil en quelques dates

1959 : création du premier pneu radial Génie Civil au monde.

1977 : Ouverture de notre centre de tests d’Almeria (Espagne), le premier – et à cette date, le seul – centre de tests au monde entièrement dédié aux pneumatiques Génie Civil.

1998 : Production du premier pneu de dumpers à taille basse, qui augmente la capacité de chargement des gros dumpers.

2001 : Lancement du pneumatique MICHELIN XDR 59/80 R 63, le plus gros pneumatique au monde.

2007 : Introduction du Michelin Earthmover Management System (MEMS), le premier système électronique d’information pour la gestion des pneus Génie Civil.

2011 : Lancement du MICHELIN XZM2+, pneumatique spécialement dédié à l’usage des reachstakers.

2013 : Lancement du MICHELIN X Straddle 2, une nouvelle génération de pneumatiques destinés à l’amélioration de la productivité des activités portuaires. Lancement du MICHELIN X-SUPER TERRAIN +, le pneumatique de nouvelle génération Dédié aux carrières et grands chantiers.


Retour