Retour

Information financière au 31 décembre 2014

2014 : Forte génération de Cash flow libre avant acquisition, à 722 millions €

Solide résultat opérationnel avant éléments non récurrents : 2 170 millions €, soit une augmentation de 81 millions € à périmètre et parités constants

2015 : Une croissance en ligne avec les marchés

  • Marchés peu porteurs, à l’exception de l’Amérique du Nord et de la Chine
    • Ralentissement de la demande en Tourisme camionnette et Poids lourd, en Europe sur les segments hiver, ainsi qu’en Première monte dans les nouveaux marchés, à l’exception de la Chine,
    • Retrait des marchés Agricole et Minier atténué par la reprise de l’activité Génie civil Première monte & Infrastructure,
    • Maintien d’une croissance solide en Amérique du Nord et en Chine.
  • Dans ce contexte, légère hausse des volumes vendus (+ 0,7 %)
    • Progression de la marque MICHELIN en ligne avec les marchés,
    • Volumes de Spécialités quasiment stables malgré la baisse du marché Minier et du segment Agricole.
  • Effet Prix-mix/matières premières positif de 118 millions €, comme attendu.
  • Plan de compétitivité permettant toujours d’absorber l’inflation sur les coûts de production et les frais généraux.
  • Forte génération de Cash Flow libre de 722 millions €, hors acquisition de Sascar (400 millions €) et avec des investissements de 1 883 millions €.
  • Proposition d’un dividende de 2,50 € par action, soumis à l’Assemblée générale des actionnaires du 22 mai 2015, stable par rapport à l’an dernier et reflétant la confiance dans l’avenir du Groupe.

Les résultats de l’année 2014 confirment la solidité des fondamentaux du Groupe. En 2015, notre priorité portera sur l’accélération des leviers de la croissance : des lancements de nouvelles gammes à la marque MICHELIN et un renouvellement de l’offre aux autres marques, une nette amélioration de la qualité de service pour nos clients et une distribution plus offensive. Le plan de compétitivité sera également accéléré. Il vise désormais des gains cumulés de 1 200 millions € sur la période 2012-2016, contre 1 000 millions € précédemment envisagés.

Jean-Dominique Senard

Perspectives confirmées pour 2015

En 2015, la demande de pneumatiques Tourisme camionnette et Poids lourd devrait poursuivre sa croissance en Amérique du Nord et en Chine, progresser légèrement en Europe, se maintenir aux niveaux observés en 2014 dans les nouveaux marchés et rebondir en Asie du Sud-Est. Les clients de pneus miniers devraient continuer leur déstockage, le segment des pneus Agricole devrait reculer en Première monte, tandis que ceux de Première monte Génie civil et Infrastructure devraient à nouveau légèrement progresser.

Dans cet environnement, Michelin a pour objectif une croissance des volumes en ligne avec l’évolution mondiale des marchés sur lesquels il opère. Le Groupe a également pour objectif en 2015 un résultat opérationnel avant éléments non récurrents en croissance au-delà de l’effet de change, une rentabilité des capitaux employés supérieure à 11 % et la génération d’un cash flow libre structurel d’environ 700 millions €, en parallèle du programme d’investissements de 1,7 à 1,8 milliards €.


Retour