Retour

Information financière au 30 septembre 2013

Compagnie Générale des Établissements Michelin

Michelin annonce des ventes nettes de 15 282 millions d’€ sur 9 mois
Volumes de ventes en hausse de 2 % au 3ème trimestre,
après un 1er semestre en retrait de 1,5 %

  • Marchés bien orientés au 3èmetrimestre, comme attendu :
    • Tourisme camionnette : marchés en hausse, à l’exception de l’Europe orientale.
    • Poids lourd : rebond technique en Europe et marché encore hésitant en Amérique du Nord.
    • Marché minier encore en croissance au 3ème trimestre et autres marchés Génie civil pénalisés par la conjoncture.
  • Volume de ventes en progression de 2 % au 3ème trimestre, en ligne avec l’objectif annuel.
  • Effet prix stable par rapport au 1ersemestre,
    • hausses de prix dans les pays dont les monnaies se sont dépréciées
  • Environnement de change fortement défavorable qui combine les effets attendus en début d’année de la baisse du dollar américain et du yen japonais à ceux de la chute, au 3ème trimestre, d’autres devises par rapport à l’euro.
VENTES NETTES (EN MILLIONS D’€) 3ème trimestre     9 mois    
  2013 2012 % Variation 2013 2012 % Variation
TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIÉE 2 702 2 797 - 3,3% 8 023 8 298 - 3,3%
POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIÉE 1 660 1 775 - 6,5% 4 781 5 044 - 5,2%
ACTIVITÉS DE SPÉCIALITÉS1 761 864 - 11,9% 2 478 2 800 - 11,5%
TOTAL GROUPE 5 123 5 436 - 5,8% 15 282 16 142 - 5,3%

1 Pneumatiques Génie civil, Agricole, Deux roues et Avion ; Michelin Travel Partner et Michelin Lifestyle.

Perspectives pour 2013

Compte tenu d’une perspective de croissance des volumes au 4ème trimestre, Michelin maintient avec confiance son objectif de volumes stables en 2013, dans un environnement de marchés en reprise mais encore faibles dans les pays matures et en croissance dans les nouveaux marchés.

Face à un environnement de parités monétaires qui s’est détérioré depuis l’été, Michelin devrait constater un effet de change négatif plus important que celui attendu en début d’année.

Dans ce contexte, le Groupe vise un résultat opérationnel avant éléments non récurrents, hors effet de change, qui pourrait être supérieur à celui de 2012 de l’ordre de 150 millions d’€.

Pour compenser les effets monétaires, Michelin accentue la gestion resserrée de ses leviers, en particulier un pilotage renforcé de sa marge brute et de l’ensemble de ses coûts. Dans ce contexte, le Groupe confirme son objectif de cash flow libre en ligne avec l’objectif structurel de 500 millions d’€ et d’une rentabilité des capitaux employés supérieure à 10 %.

Avertissement

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Michelin. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant Michelin, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l’Autorité des marchés financiers, également disponibles sur notre site Internet www.michelin.com.

Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.

Retrouvez l'intégralité de l'information financière au 30 septembre 2013 dans le document pdf téléchargeable ci-dessous.


Retour