Retour

Communiqué du Conseil de surveillance de la Compagnie Générale des Établissements Michelin

À l'issue de l'Assemblée Générale des actionnaires réunie ce jour et qui a procédé à la nomination de six membres du Conseil de surveillance, le Conseil de surveillance est désormais composé de Monsieur Olivier Bazil, Monsieur Pat Cox, Madame Barbara Dalibard, Monsieur Jean-Pierre Duprieu, Monsieur Louis Gallois, Madame Anne-Sophie de La Bigne, Madame Laurence Parisot et Monsieur Michel Rollier.

Les membres du Conseil de surveillance se sont réunis à la fin de cette Assemblée et ont désigné leur Président en la personne de Monsieur Michel Rollier.

Ils ont également décidé de nommer Monsieur Olivier Bazil, Monsieur Jean-Pierre Duprieu et Madame Anne-Sophie de La Bigne, membres indépendants du Conseil au regard des critères du code AFEP/MEDEF, comme nouveaux membres du Comité d'Audit en remplacement de tous les anciens membres de ce comité dont le renouvellement de mandat n’était pas proposé à l’Assemblée Générale. Monsieur Olivier Bazil assurera la présidence du Comité d’Audit. Il est rappelé que Monsieur Bazil est diplômé de l’École des Hautes Études Commerciales (HEC), titulaire d’un MBA (Master of Business Administration) de la Harvard Business School et qu’il a notamment été Directeur Financier et Directeur Général Délégué du groupe Legrand. A ce titre, Monsieur Bazil possède les « compétences particulières en matière financière ou comptable » que doit présenter au moins un membre de ce comité, en application de l’article L.823-19 du Code de commerce.

Avertissement

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Michelin. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant Michelin, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l’Autorité des marchés financiers, également disponibles sur notre site Internet www.michelin.com.

Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.


Retour