Retour

WRC 2018 - Tour de Corse - Les pneus MICHELIN Pilot Sport H5 impériaux sur les routes de l’Île de Beauté

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia (Ford/Michelin) ont remporté le Tour de Corse 2018 - leur troisième victoire de la saison - devant Ott Tanak (Toyota/Michelin) et Thierry Neuville (Hyundai/Michelin).

co_wrc-corse-2018_1040x400

 

Après le Rallye Monte-Carlo et le Rallye du Mexique, Sébastien Ogier a remporté le Tour de Corse, première épreuve « pur » asphalte du championnat 2018, et conforte sa position de leader au championnat Pilotes au quart de la saison.

Le Français a dominé la première journée pour rentrer avec plus de 30 secondes d’avance sur son poursuivant immédiat au parc de Bastia vendredi soir, alors que son éternel rival Sébastien Loeb (Citroën/Michelin) est sorti de la route au départ de l’ES2, mettant ainsi terme à un duel qui s’annonçait palpitant sur l’Ile de Beauté entre les deux superstars du WRC. Le nonuple champion du monde est reparti en Rally2 et a remporté trois spéciales.

Au volant de sa Ford Fiesta RS WRC/Michelin, le quintuple champion du monde a quant à lui contrôlé ses adversaires sur les routes sinueuses du Cap Corse et de Balagne samedi, avant de remporter son second Tour de Corse, dimanche, à Ajaccio, offrant une quatrième victoire à Ford/Michelin en Corse depuis 1973 avec quatre modèles différents.

Derrière Ogier, les places sur le podium ont été âprement disputées entre Thierry Neuville (Hyundai/Michelin), Kris Meeke (Citroën/Michelin) et les Toyota Yaris WRC/Michelin d’Ott Tanak et Esapekka Lappi. Samedi, le pilote Citroën a été victime d’une sortie de route – un 3e abandon d’affilée dans la même spéciale Novella ! -, alors que l’Estonien Ott Tanak s’est emparé de la 2e place en fin d’étape pour 1/10e de seconde. Tanak a conforté sa position le lendemain dans la longue spéciale de 55 km devant Thierry Neuville, vainqueur du Tour de Corse l’an passé.

Cette 61e édition, disputée sous le soleil, fut compliquée pour nombre de pilotes, comme Andreas Mikkelsen (Hyundai/Michelin), Jari-Matti Latvala (Toyota/Michelin, sortie de route), Elfyn Evans (Ford/Michelin) ou même le pilote asphalte Dani Sordo, finalement 4e sur sa Hyundai i20 Coupé WRC/Michelin.

Nouvelle victoire de Skoda/Michelin en WRC2 avec Jan Kopecky. La Citroën C3 R5/Michelin a effectué des débuts prometteurs dans cette catégorie avec la 2e place de Yoann Bonato.


Retour