Retour

WRC 2015 Pays de Galles - MICHELIN termine en beauté la saison 2015 en FIA WRC

Comme prévu, le rallye du Pays de Galles, 13ème et dernière manche du Championnat du Monde des Rallyes - FIA WRC, s’est déroulé sous une météo fraîche et humide. C’était en même temps la fin d’une saison animée, ponctuée par l’arrivée de deux nouveautés majeures dans le domaine des pneus de compétition.

FIA WRC – Championnat du Monde des Rallyes 2015 Wales Rally GB – 13ème et dernière manche

Pluie, boue et brouillard : ce cocktail détonnant qui fait à la fois le charme et la difficulté de l’une des manches les plus capricieuses en termes de météorologie du calendrier, a une nouvelle fois joué les trouble-fêtes dans la région de Deeside, dans le nord du Pays de Galles, où le Wales Rally GB  a pris ses quartiers pour la troisième année consécutive.

Avec des plages horaires très larges – de 5h00 du matin à plus de 21h00 par exemple le samedi – les pilotes ont du composer à la fois avec ces trois éléments et des spéciales rapides et pleines de surprises. Certaines se sont déroulées avant le lever du jour ou à la tombée de la nuit, et les nombreuses montées et descentes des forêts galloises, tout comme des ornières remplies d’eau, ont constitué de nombreux pièges. Le Wales Rally GB est aussi l’un des plus longs de la saison, notamment en termes de liaison : 1 469,29 km au total, dont 312,16 km chronométrés.

Comme à chaque épreuve, les concurrents ont pu compter sur la performance et la robustesse des pneus MICHELIN, dont la gamme s’est enrichie de deux nouveautés majeures au cours de la saison.

Les MICHELIN Latitude Cross H90 (gomme dure) et S80 (gomme tendre) sont les nouveaux pneus terre apparus en Championnat du Monde des Rallyes WRC2 à l’occasion du Lotos Rally Poland, début juillet 2015. « En début de saison, compte tenu du temps que génère le remplacement d’une roue suite à une crevaison, nous avions misé sur une extrême robustesse en ce concerne les pneus MICHELIN dédiés à la catégorie WRC2, » explique Jacques Morelli, responsable de MICHELIN en FIA WRC. « Mais la concurrence, très appuyée dans cette catégorie, nous a obligé à revoir nos priorités, et augmenter notre niveau de performance tout en préservant la robustesse, un critère fondamental pour les rallyes terre. »

C’est donc dans ce contexte que sont les nés les nouveaux pneus MICHELIN Latitude Cross H90 et S80. Hormis la sculpture de leur bande de roulement, tout change ! La carcasse évolue en adoptant une structure plus souple au niveau des flancs et du sommet du pneu. Ces nouvelles dispositions techniques permettent d’utiliser des gommes plus tendres qu’en FIA WRC, et d’élargir la surface de l’aire de contact avec le sol, ce qui permet par ailleurs de mieux contenir le phénomène d’usure au fil des kilomètres. Ces nouveaux pneus ont obtenus des résultats immédiats, avec un doublé en Pologne, un triplé en Finlande quelques semaines plus tard, et encore une victoire en Australie au mois de septembre.

Les MICHELIN Pilot Sport H5 (gomme dure) et S5 (gomme tendre) sont quant à eux les nouveaux pneus asphalte dévoilés par MICHELIN au Rallye d’Allemagne, le 18 août 2015. Le développement de ce nouveau pneu a été basé sur deux faits d’importance : le ressenti des pilotes quant au comportement du précédent pneu, le MICHELIN Pilot Sport H4/S4 étant jugé « mobile » sur le sec à cause de ses canaux d’évacuation de l’eau profonds, et l’arrivée au calendrier du Rallye de France-Tour de Corse, dont l’asphalte très abrasif nécessitait une évolution des gommes et de la sculpture.

« L’approche psychologique que peut avoir un pilote professionnel au regard d’un pneu de compétition qui ressemble à un pneu de série – bande de roulement sculptée, dimension de 18 pouces – est un enjeu important, continue Jacques Morelli. Avec le pneu MICHELIN Pilot Sport H4/S4, nous avions trouvé le bon équilibre entre performances sur sols secs et mouillés, afin de rester en phase avec les règles de la FIA qui imposent que l’architecture et la sculpture du pneu soient les mêmes indépendamment des conditions météorologiques. Le pneu MICHELIN Pilot Sport H5/S5 est le fruit d’un travail qui va dans ce sens de par sa fantastique polyvalence, et qui physiquement comme dans ses performances pures rappelle le pneu MICHELIN Pilot Sport Cup 2 disponible pour les voitures de série. Visuellement, le nouveau pneu MICHELIN Pilot Sport H5/S5 se distingue de son prédécesseur par une plus grande harmonie de la structure de sa bande de roulement. Les pavés de gomme sont plus homogènes en taille et dans leur géométrie, et les canaux d’évacuation de l’eau sont moins creusés. Nous avons à la fois progressé de 0,3s au kilomètre sur sol sec, et de 0,8s au kilomètre sur sol mouillé, tout en améliorant le feeling de pilotage. »

Les ingénieurs de MICHELIN Motorsport ont donc une fois de plus placé la barre très haute avec ce nouveau pneu de compétition, dont la mise au point a représenté un défi compte tenu de l’augmentation simultanée de plusieurs performances. « Développer un nouveau pneu demande le maintient d’une harmonie entre structure, sculpture, matériaux et profil du pneu explique Pascal Couasnon, le Directeur de MICHELIN Motorsport. Ces quatre données sont indissociables et la moindre évolution de l’une d’entre elle en implique sur les autres. Notre philosophie de travail, que nous appelons MICHELIN Total Performance, consiste justement à faire progresser plusieurs critères du pneu en même temps. Un véritable challenge pour nos ingénieurs, qui doivent toujours phosphorer davantage pour trouver les meilleures solutions. »

La saison 2015 du Championnat du Monde des Rallyes - FIA WRC s’achève donc sur de nombreux succès pour les pneumatiques MICHELIN, que ce soit pour les MICHELIN LTX Force S4, les pneus utilisés pour la manche galloise (entre autres), mais aussi les MICHELIN Pilot Sport H5/S5 ainsi que les MICHELIN Latitude Cross H90 et S80 arrivés en cours de saison.

Le Wales Rally GB a été remporté par Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, sur Volkswagen Polo R WRC, devant Kris Meeke et Paul Nagle sur leur Citroën DS3 WRC, et l’équipage Andreas Mikkelsen / Ola Floene sur Volkswagen Polo R WRC.

Le Championnat du Monde WRC « Constructeurs » à quant à lui été remporté par Volkswagen Motorsport, suivi de Citroën Racing et de Hyundai Motorsport.

La saison 2016 du FIA WRC démarrera le 22 janvier 2016 par le Rallye Monte-Carlo et comportera cette fois 14 manches, la Chine faisant son apparition au calendrier.


Retour