Retour

Sébastien OGIER, Julien INGRASSIA et MICHELIN : Champions du Monde des Rallyes, grâce à une performance totale

Rallye de France - Alsace 2013

Vitesse, constance, fiabilité… sont les atouts grâce auxquels les pilotes Volkswagen Motorsport ont décroché leur premier sacre mondial. Performance, robustesse, longévité… sont les qualités qui ont permis aux pneus de la firme clermontoise de les accompagner vers la gloire.

Une histoire humaine et technologique hors du commun, qui s’est pleinement illustrée au fil de la saison, et qui culmine au Rallye de France - Alsace 2013 avec la victoire des nouveaux Champions du Monde. Ils s’imposent à l’arrivée d’un rallye truffé de pièges. Pluie battante et chaussé glissante ont été en effet au menu à partir de la journée de vendredi. Les pneus MICHELIN PILOT Sport S2 (soft) ont fait face à ces conditions dantesques, sur une surface au coefficient d’adhérence proche de celui du verglas. Ils ont permis aux pilotes d’exprimer leur dextérité même si par règlement ils ne disposaient que d’un taux d’entaillement limité à 23%.

Ces performances des pneumatiques MICHELIN ont été mises à profit par Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA (Volkswagen Polo R WRC). Après avoir évolué autour de la quatrième position durant les trois premières étapes du rallye, le duo français s’impose enfin dimanche. Libéré de la confrontation avec le nonuple champion du monde Sébastien LOEB (Citroën DS3 WRC), victime d’une sortie éliminatoire lors de la ES15 Vignoble de Cleebourg 1, le Gapençais se lâchait en partant à l’assaut des derniers 42 kilomètres de course.

Dani SORDO et Carlos DEL BARRIO (Citroën DS3 WRC) montent sur la deuxième marche du podium du Rallye de France Alsace 2013. Sans possibilité de marquer des points au championnat constructeurs pour le Citroën Total Abu Dhabi WRT, l’équipage espagnol n’a cessé de disputer la victoire jusqu’au dernier chronomètre. Ils confirment ainsi l’excellent résultat obtenu lors de l’ADAC Rallye Deutschland 2013, où ils avaient remporté leur première victoire mondiale.

Pour Jari-Matti LATVALA et Miikka ANTTILA (Volkswagen Polo R WRC), troisièmes de l’épreuve sur la ligne d’arrivée, l’enjeu du Rallye de France - Alsace était de taille. Le duo finlandais avait en effet comme objectif de renforcer le lead de Volkswagen Motorsport au championnat des constructeurs. Mission accomplie et écart creusé d’avantage sur la firme au double chevron.

Grâce à la victoire de Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA, MICHELIN augmente son impressionnant palmarès en FIA WRC. Depuis la création du Championnat du Monde des Rallies en 1973, le manufacturier français compte désormais 261 victoires et 21 titres de Champions du Monde des pilotes. Pour Volkswagen, il s’agit de la première couronne pilotes en FIA WRC… un titre qui coïncide avec la première collaboration de la firme allemande avec MICHELIN dans la catégorie reine.

Le nouveau Champion du Monde dresse un bilan des pneumatiques MICHELIN à longueur de saison : « Je suis très satisfait des pneus MICHELIN, performants et fiables sur tout type de surface. En revanche, je pense que sur l’asphalte mouillé la Fédération Internationale de l’Automobile devrait autoriser l’utilisation de véritables pneus pluie ».

Pascal COUASNON, directeur de MICHELIN Motorsport, et Jacques MORELLI, responsable de MICHELIN rallyes, parlent d’une même voix : « Félicitation à Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA au nom du Groupe MICHELIN. Ils ont disputé une saison exemplaire et nous sommes fiers d’avoir contribué à leur premier titre. Bravo également à l’ensemble de l’équipe Volkswagen Motorsport. Dans l’une des disciplines parmi les plus relevées du monde, ils ont été capables d’amener leur équipage au succès en leur fournissant une voiture compétitive et fiable dès la première année ».

« Lors de ce Rallye de France Alsace, le dernier pour Sébastien LOEB et Daniel ELENA, MICHELIN a tenu également à remercier le duo franco-monégasque par la remise d’un trophée. Si d’une part, les pilotes doivent compter sur de bons pneus pour remporter les courses, d’autre part, MICHELIN a besoin de bons pilotes pour faire évoluer ses pneumatiques. La contribution que les nonuples champions du monde nous ont apportée tout au fil de leur carrière nous a été précieuse».

Le Championnat des constructeurs reste encore ouvert : Volkswagen Motorsport est en tête avec 342 points. Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team suit à 261 points. 81 points d’écart entre les deux équipes quand il ne reste que deux épreuves à disputer et 90 points maximum à décrocher avant la fin de la saison.


Retour