Retour

MotoGP™ 2018 - Argentine - Un grand Marquez et des records pour MICHELIN dans son Grand Prix

La gamme des pneumatiques Michelin de MotoGPTM a été impressionnante d’efficacité lors du JHC Helmets Grand Prix de France, au Mans, alors que Marc Marquez (Repsol Honda Team) a signé sa troisième victoire d’affilée cette saison.

Le week-end a été fructueux pour les MICHELIN Power slicks avec des records du tour battus à plusieurs reprises, notamment par Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3) lors des qualifications, dans des conditions assez inhabituelles. La piste offrait beaucoup de grip et a donné aux pilotes l’opportunité d’exploiter au maximum leurs pneumatiques, mais les températures fraîches les ont forcés à attaquer sans cesse pour les garder dans la bonne fenêtre de fonctionnement. Les choix de pneus ont donc été déterminants et ainsi, quatre des six MICHELIN Power Slicks disponibles ont été utilisés en course aujourd’hui.

Après La Marseillaise reprise par les quelque 105 203 fans massés autour du circuit, puis le feu vert, Zarco a pris un départ canon mais fut surclassé par Jorge Lorenzo (Ducati Team) et Andrea Dovizioso (Ducati Team). Ces trois ont bataillé aux avant-postes avant les chutes de Zarco et Dovizioso. Lorenzo fut alors pourchassé par Marquez pendant trois tours, avant que le champion sortant ne prenne la tête au 10e tour. Le pilote Honda ne s’est jamais retourné. Il a aligné les tours rapides grâce à son medium avant et son hard arrière (le seul en hard) pour remporter sa 38e victoire en GP.

Derrière Marquez, Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) a réalisé une belle performance pour terminer à la deuxième place – et gagner le prix du First Independent Rider – sur sa Ducati chaussée de soft à l’avant et à l’arrière. La troisième place est revenue à Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) qui avait choisi un medium avant et un soft arrière, des choix différents pour les trois pilotes de tête au guidon de trois machines différentes.

La course s’est déroulée sous le soleil et sur une piste sèche. Mais la température de l’air n’a pas excédé 18°C, alors que le thermomètre indiquait plus de 30°C. C’est le temps qu’il a fait tout le weekend, les pilotes avaient donc pu préparer au mieux leur course. Les séances d’essais leur ont permis d’optimiser les choix de pneu en fonction de leurs motos. Derrière le trio de tête, Jack Miller (Alma Pramac Racing) a terminé 4e devant Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), Jorge Lorenzo et Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP). Cal Crutchlow (LCR Honda) a conclu à une belle 8e place après avoir passé la nuit à l’hôpital suite à une grosse chute en qualification. Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) a décroché son meilleur résultat de la saison (9e) devant Aleix Rins (Team SUZUKI ECASTAR) dans le top-ten.

Prochaine étape pour Michelin et le paddock du MotoGP, le pittoresque circuit du Mugello, Italie, pour la sixième manche de la saison, dimanche 3 juin.


Retour