Retour

MotoGP™ 2018 - Aragon - MICHELIN et Marquez sortent vainqueurs de la fournaise

La gamme de pneus MICHELIN MotoGP™ a livré une grande performance lors du Gran Premio Movistar de Aragon, sur la piste surchauffée du circuit Motorland Aragon où Marc Marquez (Repsol Honda) s’est imposé.

Les températures ont atteint leur maximum alors que les motards s’alignaient sur la grille de départ, ce qui a poussé de nombreux teams à modifier leur choix de pneus MICHELIN Power Slicks à la dernière minute afin de résister à la chaleur. Au départ de la course, le thermomètre affichait 45°C, le plus haut jamais observé sur le circuit Aragon en MotoGP. Après ces ultimes changements, cinq des six gommes étaient en piste, utilisées en différentes combinaisons.

Jorge Lorenzo (Ducati Team), qui s’était qualifié en pole position dans le dernier tour d’une séance qualificative passionnante samedi, a malheureusement chuté au premier virage. Andrea Dovizioso (Ducati Team) s’est alors retrouvé en tête, une position qu’il a conservée sur les 13 tours suivants avant d’être sous la pression de Marquez. Ces deux pilotes se sont alors livrés une superbe bagarre sur les 10 derniers tours de cette course longue de 23 boucles. Ils se sont échangés plusieurs fois la première place et ont poussé leurs pneus MICHELINà leurs limites sur cette piste offrant un grip réduit à cause de la chaleur. Marquez était chaussé d’un hard à l’avant et d’un soft à l’arrière, alors que Dovizioso était en hard/hard. Les deux pilotes ont bataillé jusqu’au bout, tirant bénéfice des avantages
offerts par leurs montes pneumatiques respectives. Marquez a coupé la ligne en vainqueur pour célébrer un double événement : cette victoire qui lui offre 72 points d’avance au championnat à cinq courses de la fin, et un virage du circuit Motorland Aragon désormais baptisé Marc Marquez.

Dovizioso a terminé à la 2e place devant Andrea Iannone (Team SUZUKI ECSTAR). Le pilote Italien avait opté pour un medium à l’avant et un soft à l’arrière, ce qui signifie que les trois machines du podium de marques différentes sont équipées de trois combinaisons de pneus différentes. Iannone s’est momentanément trouvé dans la bagarre pour la victoire et a même mené la course, avant de se résoudre à la 3e place, devant son équipier Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) qui évoluait sur ses terres. Dani Pedrosa (Repsol Honda) complète le top-five, tandis qu’Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) a pris la 6e place, et a remporté le prix du First Independent Rider, soit le meilleur résultat d’Aprilia cette saison en MotoGP. Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) a conclu à la 7e place
devant Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). Jack Miller (Alma Pramac Racing) et Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) complètent le top-ten.

MICHELIN et le paddock MotoGP plient bagages. Direction l’outre-mer pour trois courses d’affilée avec pour commencer l’Asie et la Thaïlande, et le premier Thai Grand Prix sur le Circuit International de Buriram dimanche 7 octobre.


Retour