Retour

MotoGP™ 2018 - Allemagne - MICHELIN et Marquez sortent en vainqueurs de la « cathédrale »

Toute la gamme de pneus Michelin MotoGPTM a été mise à rude épreuve aujourd’hui lors du Motul TT Assen où les meilleurs pilotes du monde ont effectué une véritable démonstration sur la piste. La victoire est revenue à Marc Marquez (Repsol Honda Team).

Le beau temps sur Assen a permis aux pilotes de rouler les différentes gommes des pneus MICHELIN Power Slicks disponibles pour ce circuit néerlandais de 4,542 km, surnommé la « Cathédrale de la Vitesse » en référence à son riche passé dans les courses moto. Alors que les compétiteurs étaient sur la grille de départ, il y a eu de l’animation car de nombreux teams ont changé d’options pneumatiques pour être certains d’avoir les meilleurs produits pour leurs machines et leurs pilotes. Les séances d’essais avaient en effet démontré la performance de toutes les gommes pour la course, ce qui a conduit à plusieurs changements de dernière minute. Le poleman Marc Marquez a pris le meilleur départ, avant d’être dépassé au premier tour par le vainqueur des deux dernières courses Lorenzo (Ducati Team).  Ce fut le départ d’une course des plus intenses et passionnantes puisque six pilotes différents, quatre marques de moto différentes chaussées de quatre combinaisons de gommes MICHELIN Power slicks différentes ont mené l’épreuve longue de 26 tours.

Les pneus Michelin ont donné aux pilotes la confiance nécessaire pour pousser jusqu’aux limites cet après-midi, malgré un fort vent sur le circuit d’Assen, et le leadership a changé plusieurs fois entre Marquez, Lorenzo, Andrea Dovizioso (Ducati Team), Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). L’ambiance était brûlante aussi dans les tribunes où 105 000 spectateurs avaient pris place, des spectateurs ébahis par le talent des pilotes et le grip offert par les 
MICHELIN Power slicks au fil des tours. Marquez a finalement fait le break à deux tours de la fin pour s’imposer et consolider sa première place au championnat. Il est suivi par Rins, Viñales – qui a également signé le meilleur tour en course. Dovizioso échoue au pied du podium devant Rossi, tous deux ayant été chassés par Cal Crutchlow (LCR Honda) qui remporte le prix du First Independent Rider. Lorenzo a coupé la ligne en 7e position devant Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3). Alvaro Bautista (Angel Nieto Team) a piloté sa Ducati à la 9e place pour la 3e fois consécutive, alors que Jack Miller (Alma Pramac Racing) complète le top-ten. Les performances des pneus Michelin ont été soulignées par une course rapide et serrée : c’est le top-15 le plus compact de l’histoire puisque tous les pilotes dans les points se tiennent en tout juste 16 secondes – le précédent record était de 23 secondes au Qatar cette année.

C’est un court déplacement qui attend Michelin et le MotoGP pour se rendre de l’autre côté de la frontière, en Allemagne, et le Sachsenring. Le circuit de l’ex Allemagne de l’Est accueille la 9e manche du championnat dimanche 15 juillet.


Retour