Retour

MotoGP™ 2018 - Allemagne - MICHELIN et Marquez dominent dans la fournaise du Sachsenring

Sous des températures caniculaires au Sachsenring (Allemagne), Marc Marquez (Repsol Honda Team) a livré une véritable performance pour remporter le Pramac Motorrad Grand Prix Deutschland où les pneus MICHELIN ont démontré toute leur performance et leur constance sur le circuit allemand.

Le circuit du Sachsenring (3,671 km) était chauffé à quelque 46°C pour les 30 tours de la course. Ces températures très élevées, qui n’étaient pas prévues quand MICHELIN avait sélectionné ses pneumatiques en début de saison, ont mis la gamme de pneus MICHELIN Power slicks à très rude épreuve. Mais grâce à l’expérience et les données recueillies l’an passé, le team a offert aux pilotes des produits parfaitement adaptés.

Au départ de la course, cinq des six slicks proposés ont été utilisés en différentes combinaisons, seul le hard arrière ayant été laissé aux boxes. Marquez était équipé d’un hard avant et d’un soft arrière, après avoir signé la pole position la veille et établi le record du tour à 2-roues sur le Sachsenring. Au feu vert, Jorge Lorenzo (Ducati Team) s’est envolé pour mener le premier tour. L’Espagnol était chaussé d’un soft à l’avant et d’un medium à l’arrière et avait l’intention de faire le break. Il a conservé la tête pendant 12 tours, devant Marquez toujours menaçant. Au 13e tour, le champion sortant a trouvé l’ouverture pour passer en tête, une position qu’il n’a jamais quittée pour remporter sa 9e victoire consécutive au Sachsenring et il a réalisé le meilleur chrono au 22e tour.

La bataille pour les autres places du podium a enthousiasmé les 89 242 fans tandis que Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) est remonté de la 6e place sur la grille à la 2e place finale avec un medium à l’avant et à l’arrière, alors que son équipier Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) a pris la 3e place finale avec un medium avant et un soft arrière. Trois différentes combinaisons de MICHELIN Power Slicks composent donc le podium. Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) a conclu au 4e rang et a remporté prix du First Independent Rider. Alvaro Bautista (Angel Nieto Team) a signé le meilleur résultat de la saison (5e), devant Lorenzo. Andrea Dovizioso (Ducati Team) a terminé 7e devant Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) qui avait annoncé en début de semaine sa retraite en fin de saison. Johann Zarco (Monster Yamaha tech 3) a fini 9e devant Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing) qui a lui aussi réalisé son meilleur résultat de l’année avec la 10e place.

C’est l’heure de la trêve estivale pour Michelin et le paddock du MotoGP qui vont recharger leurs batteries avant les 10 courses restantes, à commencer par le Grand Prix de Brno en République Tchèque programmé dimanche 5 août.


Retour