Retour

MotoGP™ 2017 - MALAISIE - Dovizisio et ses pneus MICHELIN POWER RAIN s’imposent après le déluge a Sepang

MotoGP™ 2017 - MALAISIE - Dovizisio et ses pneus MICHELIN POWER RAIN s’imposent après le déluge a Sepang

Les MICHELIN Power Rain se sont illustrés à nouveau au plus haut niveau de la compétition moto à la suite d’un orage qui a éclaté pendant le compte-à-rebours du départ du Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix. Déclaré «Wet Race» par la Direction de Course, le rendez-vous malaisien a été remporté par Andrea Dovizioso (Ducati Team).

L’averse violente qui a balayé le Sepang International Circuit (5,543km) à une demi-heure du départ de la course MotoGP™ a provoqué un branlebas de combat dans les stands où les équipes se sont empressées de remplacer les MICHELIN Power Slick par les pneus pluie. Si la météo s’est ensuite calmée, la piste est restée détrempée tout au long des 20 tours, rendant les conditions particulièrement piégeuses. D’autant plus que le manque de grip a été exacerbé par le fait que ces pluies fortes étaient tombées sur la belle couche de gomme déposée par la forte chaleur lors des essais de la veille, ainsi que pendant les courses Moto3™ et Moto2™ de dimanche.

A l’extinction des feux, Marc Marquez (Repsol Honda Team) a pris un excellent départ à partir du troisième rang pour se hisser dans le sillage du «pole-man» Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et de Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3)à l’abord du premier virage. Zarco, qui avait choisi de panacher un pneu «medium» à l’avant et un «soft» à l’arrière, a conservé la tête pendant les huit premiers tours avant de céder à la pression Jorge Lorenzo (Ducati Team). Désormais aux avant-postes, l’Espagnol s’est efforcé de creuser son avantage et seul, son équipier, Dovizioso, a réussi à suivre le rythme qu’il a imposé. Chaussé de MICHELIN Power Rain «medium» à l’avant comme à l’arrière, le duo Ducati a sorti le grand jeu et c’est à ce stade de la course que Dovizioso a réalisé le meilleur tour en course. Puis, au 16ème passage, une erreur de Lorenzo lors du dernier virage a permis à Dovizioso de s’octroyer le commandement qu’il a conservé jusqu’au drapeau à damier pour décrocher sa sixième victoire de 2017. Grâce à la deuxième place de Lorenzo, Ducati a signé son premier doublé de la saison, tandis Zarco s’est approprié la troisième place pour s’assurer le titre 2017 du meilleur pilote indépendant.

Quatrième en Malaisie, Marquez possède désormais un avantage de 21 points sur Dovizioso au classement Pilotes, ce qui signifie que la course au titre ne sera décidée que lors du dernier grand prix de l’année à Valence, en Espagne. Danilo Petrucci (OCTO Pramac Racing)a terminé à la sixième place, derrière Pedrosa, après avoir signé ce qui sera peut-être considéré comme la performance du jour. En effet, il a été contraint de se lancer depuis la voie des stands après qu’unsouci lors du tour de chauffe l’aitcontraint de passer au box pour prendre son mulet.

Le top 10 du jour a été complété par Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP™ ), Jack Miller (EG 0,0 MarcVDS), Maverick Viñales(Movistar Yamaha MotoGP™)et PolEspargaro (Red Bull KTM Factory Racing).

Malgré les prévisions météorologiques pessimistes, plus de 97000 spectateursont fait le déplacement pour assurer une affluence record pour Sepang. Ils ont également assisté au couronnementde Franco Morbidelli en Moto2 avant son passage au MotoGP™à partir de 2018.

Michelin et le Championnat du monde MotoGP™ ont désormais terminé leur tournée en région Asie-Pacifique après trois courses exceptionnelles en autantde week-ends. La prochaine destination pour les acteurs du championnat sera Valence où la dernière confrontation de la saison –le dimanche 12 novembre –opposera Marquez et Doviziosodans l’ultime ligne droite de la course au titre.


Retour