Retour

MotoGP™ 2016 - Les pneus MICHELIN Power Rain aident Dovizioso à décrocher une victoire sous la pluie de Sepang

La gamme de pneus MICHELIN réservée aux pistes humides a permis à Andrea Dovizioso (Ducati Team) de décrocher une belle victoire, au terme d’un Grand Prix de Malaisie marqué par la pluie. L’Italien est devenu le neuvième vainqueur en MotoGP™ cette saison.

cp_motogp-sepang-2016_1040x400

 

Parti de la pole position, Dovizioso perdait rapidement son avantage lorsque Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP™) entrait en tête dans le premier virage. Au terme de la première boucle complétée sur une piste détrempée, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) pointait en première position d’un peloton encore très regroupé. Sur le tracé de Sepang, long de 5,543 km, les conditions étaient pour le moins compliquées, après des pluies torrentielles tombées lorsque les pilotes prenaient leur place sur la grille. Le départ était retardé et la distance de course était réduite à 19 tours. La majorité des pilotes avaient choisi les pneus MICHELIN Power Rain medium à l’avant, comme à l’arrière. Tandis que les concurrents trouvaient une adhérence optimale sur les flaques d’eau durant les premiers tours, le nom du leader changeait à plusieurs reprises avec, en tenant compte des conditions, quelques impressionnantes manœuvres de dépassements. Dovizioso occupait la troisième place avant de prendre l’avantage sur son équipier Andrea Iannone (Ducati Team) au douzième tour. L’Italien se lançait ensuite à la poursuite de son compatriote Rossi. Il saisissait l’opportunité de passer lors de la quinzième boucle pour s’installer en tête et creuser l’écart. Dovizioso ne se retournait plus pour aller s’imposer avec plus de trois secondes d’avance, tandis que Rossi s’adjugeait la deuxième position. C’est la seconde victoire en MotoGP™dans la carrière de Dovizioso. Il devient ainsi le neuvième vainqueur différent dans la discipline en une seule saison, un record.

Lorenzo complétait le podium après avoir repris confiance sur cette piste mouillée. La quatrième place revenait à Hector Barbera (Avintia Racing) qui s’offrait également le trophée du premier pilote d’une écurie indépendante au terme d’un magnifique duel avec son équipier Loris Baz, cinquième sur une autre Ducati.

Maverick Viñales (Team SUZUKI ECSTAR) terminait au sixième rang, juste devant Alvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini) et Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS). Pol Espargaro (Monster Yamaha Tech 3) et Danilo Petrucci (OCTO Pramac Yakhnich) complétaient le top 10.

95 316 spectateurs ont assisté à la course, un record à Sepang, malgré des conditions très difficiles. Ils ont pu profiter d’un spectacle exceptionnel tout au long de la journée. Les fans ont ainsi pu voir le Français Johann Zarco s’adjuger le titre Moto2™, de fort belle manière avant de passer au MotoGP™ en 2017.

Michelin et le reste le paddock vont désormais revenir en Europe pour la dix-huitième et dernière course d’une saison record. Valencia accueillera la finale le dimanche 13 novembre.


Retour