Retour

Michelin et Nissan Motul Autech Champions Super GT – GT500 grâce au duo QUINTARELLI/MATSUDA sur Nissan GT-R

Michelin et Nissan Champions du GT500 pour la troisième fois en quatre saisons
250 KM de Motegi 2014

Pour Michelin, la compétition avec les autres pneumaticiens est une valeur à laquelle le Groupe est très attaché. Au Japon, en GT500, catégorie reine du championnat Super GT, la firme française se mesure avec trois manufacturiers d’envergure mondiale, tous originaires du pays du soleil levant, sur des pistes à la grande variété et technicité.

Dans le cadre de ce championnat si relevé, la victoire que les pneumatiques MICHELIN viennent de remporter aux 250 kilomètres de Motegi ce weekend, et qui a permis à Bibendum de coiffer la couronne de champion GT500, prend une valeur double. Sur le plan sportif, les pilotes Ronnie QUINTARELLI (dont c’est le troisième titre) et Tsugio MATSUDA (dont c’est le premier sacre) ont fait preuve d’une grande maîtrise, alors que la Nissan GT-R  n°23 s’est montrée une fois de plus cette saison rapide et fiable. Les pneumatiques MICHELIN, particulièrement performants à Motegi, se sont avérés un atout indéniable pour cette monture d’exception, l’amenant droit au succès. Sur le plan technique, Michelin démontre son savoir-faire et, surtout, tire de cette victoire des enseignements technologiques précieux pour le développement de ses pneus compétition que ce soit en Super GT ou ailleurs, ainsi que pour ses gammes de pneus sportif de série.

Les solutions techniques employées par Michelin à Motegi se sont démontrées exceptionnelles dès les qualifications du samedi, dominées par les trois partenaires de la firme. C’est en effet la Nissan GT-R de l’équipe Motul Autech qui signe le meilleur temps en Q2 en bouclant les 4 801 mètres du circuit de Motegi en 1’38.258. La Nissan GT-R de l’équipe S Road MOLA (MOTOYAMA/YANAGIDA) s’installe à la deuxième place avec un temps de 1’38.592, alors que la Honda NSX CONCAPT-GT de l’équipe Weider Modulo (YAMAMOTO/IZAWA) arrache la troisième position en 1’38.881.

Dimanche, sous un ciel dégagé et sur une piste complètement sèche, les trois voitures équipées de pneus MICHELIN se sont échappées dès le départ de la course, creusant l’écart sur leurs adversaires au fil des tours. Si la domination de la Nissan GT-R n°23 du duo italo/japonais ne sera jamais remise en cause par ses adversaires, le duo MOTOYAMA/YANAGIDA écopera d’une pénalité pour un dépassement sous drapeau jaune, alors que la Honda NSX CONCEPT-GT du Weider Modulo sera contrainte à prolonger un arrêt au stand pour solutionner un problème technique mineur. A la fin de l’épreuve, la Nissan GT-R de l’équipe Motul Autech passera sous le drapeau à damier avec une avance de 51.744 secondes sur son plus proche poursuivant (!), tandis que la Honda NSX CONCEPT-GT de Weider Modulo remontera à la troisième place sur les talons du second.

Un succès sans appel ! Bravo à Ronnie QUINTARELLI et Tsugio MATSUDA ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe Nissan Motul Autech

Nicolas GOUBERT, le Directeur Technique de Michelin Motorsport

« Au-delà de l’émotion que je ne peux pas cacher en ce moment, Michelin est en Super GT avec grande humilité, tout en restant conscient de son savoir-faire. Ce sont les retombées technologiques qui nous intéressent en priorité, puisque pour nous le Super GT est un laboratoire hors pair ». Et ce avant de conclure : « Je tiens à souligner aussi le grand professionnalisme de l’équipe compétition Michelin au Japon et de son responsable Hiroaki HODASHIMA ».

Michelin sera présent en Super GT en 2015. Le rendez-vous est donc donné à tous les passionnées de sport automobile pour une bataille sportive suprême, qui n’a pas d’équivalents pour le moment dans le sport automobile au niveau mondial.


Retour