Retour

Michelin complète sa première journée de tests avec les pilotes officiels du MotoGP

Ce jeudi 26 février, sur le Circuit International de Sepang, en Malaisie, les pilotes officiels du MotoGP ont eu un avant-goût des pneus MICHELIN pour la saison prochaine.

La firme auvergnate leur a proposé quatre pneus pour l’avant, différents par le profil et par la  structure, et trois solutions pour l’arrière. L’objectif de la journée était clair : récolter le ressenti des pilotes pour identifier la meilleure combinaison pneu avant / pneu arrière, c'est-à-dire la paire qui sera développée durant les prochains mois.

Sous en ciel dégagé et par 34°C de température ambiante (55°C sur l’asphalte), les pilotes ont enchainé les tours. D’abord pour découvrir les pneumatiques MICHELIN et ensuite pour perfectionner leurs choix. Certains d’entre eux ont même terminé de « long runs », c'est-à-dire l’enchaînement de tours pour simuler un Grand Prix.

« Les tests d’aujourd’hui se sont déroulés de façon positive. Les pilotes ont plébiscité la constance des pneus MICHELIN au fil des tours. Ils nous ont aussi confirmé que nous sommes sur la bonne voie dans le développement de nos pneus. Les pneumatiques pour l’arrière ont  fait l’unanimité puisque leur grip a été jugé exceptionnel. Parmi les solutions pour l’avant, les pilotes ont choisi une version du pneu MICHELIN plus large, très efficace surtout en freinage. Ces pneus ont été préférés à une version plus étroite, qui aurait, quant à elle, favorisé la vitesse en virage. Ils nous ont également livré des informations précieuses nous permettant d’identifier les voies de progrès à suivre durant les prochains mois », résume Nicolas Goubert, le directeur technique et directeur adjoint de Michelin Motorsport.

L’activité des ingénieurs de Michelin Motorsport durant l’année à venir sera donc très intense. La prochaine étape du développement se déroulera à Doha, au Qatar, puisque le 23 mars prochain Michele Pirro (Ducati), Hiroshi Aoyama (Honda) et Michael Laverty (Aprilia) prendront le guidon des motos lors de la troisième journée de tests officiels Michelin.

Quant aux pilotes officiels, pour les retrouver il faudra patienter jusqu’au mois de juin, quand une séance d’essais Michelin se déroulera après le Grand Prix de Mugello, en Italie.


Retour