Retour

Michelin artisan du spectacle au Rally Guanajuato Mexico 2015

Succès avec le duo Ogier / Ingrassia en catégorie WRC1 et victoire en WRC2 avec Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel
WRC Mexique 2015

Le Rally Guanajuato Mexico 2015 s’est achevé aujourd’hui, dimanche 8 mars, sur la victoire de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. Le duo français a hissé la Volkswagen Polo R WRC n°1, équipée de pneus Michelin, sur la plus haute marche du podium, au terme d’une épreuve gérée de façon magistrale. En tête du peloton à partir de la journée de vendredi, à l’aide d’une stratégie des pneumatiques aussi audacieuse qu’efficace, les doubles Champions du Monde ont vu leurs principaux rivaux disparaitre l’un après l’autre.

Au fil des épreuves spéciales, nombreux ont été les équipages de premier plan qui se sont fait prendre aux pièges d’une épreuve rendue délicate par la surface très glissante et qui ont été contraint au redémarrage en Rally2.

A l’arrivée, le podium est complété par deux équipages « nordiques », particulièrement alaises dans des conditions d’adhérence précaire : Mads Ostberg/Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC), qui offrent à Citroën son premier podium de l’année, et Andreas Mikkelsen/Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC).

Pour Michelin, le Rally Guanajuato Mexico 2015 a été une épreuve d’importance pour mesurer les performances des nouveaux pneus MICHELIN LTX Force H4 et S4, lors de leur première aventure mexicaine. Il convient de souligner que les épreuves sur terre sont majoritaires dans le Championnat du Monde des Rallyes, elles sont en effet au nombre de neuf sur les treize rallyes inscrits au calendrier 2015. Chacune de ces épreuves sur surface non goudronnée propose un défi particulier, issu des spécificités de sa surface, de son trajet et des conditions climatiques sous lesquelles le rallye se déroule. Au Mexique, par temps sec, la terre est couverte par une fine couche de sable, le balayage est très pénalisant et la surface compacte demeure glissante même lors du deuxième passage. Le tracé est tortueux et se caractérise par des fortes pentes aussi bien en montée qu’en descente. Enfin, la température est chaude et l’ensoleillement est fort à cause de l’altitude. Autant de contraintes à surmonter pour les pneumatiques.

A la fin de l’épreuve, Jacques Morelli, le manager Michelin du FIA WRC, dresse un bilan positif des performances des pneus MICHELIN LTX Force H4 et S4 : « Les nouveaux pneumatiques se sont révélés à la hauteur de l’enjeu aussi bien pour leur très bon niveau de grip sur une surface très glissante, que pour leur endurance lors des épreuves spéciales les plus longues et chaudes. Ils ont été constamment plus performants que la concurrence en WRC1 et remportent également, et sans transpirer, une belle victoire en catégorie WRC2 »

Dans la catégorie cadette, le Qatari Nasser Al-Attiyah, épaulé par son copilote Matthieu Baumel, sur Ford Fiesta RRC, s’impose sur la concurrence en disputant un rallye sous l’enseigne de la performance et de la régularité.

Rappelons enfin la forte chaleur humaine dégagée par un public venu en masse aussi bien dans la base du rallye, à Léon, que sur les bords des épreuves spéciales. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été récompensés par un beau spectacle en course ainsi que par des installations de qualité. Comme sur les pistes du Rally Guanajuato Mexico 2015, dans le parc d’assistance, Michelin a offert du spectacle au public à travers un stand riche en animations.

Le prochain rendez-vous de la saison FIA WRC 2015 est le Rallye d’Argentine, qui se déroulera du 23 au 26 avril à Villa Carlos Paz. Cette fois, les pilotes utiliseront le pneu MICHELIN LTX Force S4 comme pneumatique principal, tandis que la version dure, la H4, sera disponible en cas de très forte chaleur.

Revivre les meilleurs moments du Rallye du Mexique


Retour