Retour

Formula-E 2017/2018 - Uruguay - Les pneus MICHELIN Pilot Sport EV2 balayent la piste

L’E-Prix de Punta Del Este vient de s’achever sur la victoire de Jean-Eric Vergne (Techeetah), suivi de Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler). Le podium est complété par Sam Bird (DS Virgin Racing). Après des séances d’essais rendues difficiles par la fine couche de sable qui s’était déposée sur le tracé à cause du vent, les pilotes ont pris le départ à 16h04, par 30°C dans l’air et 42°C en piste. Des conditions difficiles pour les pilotes comme pour les machines, mais somme toute habituelles et surtout maitrisées en ce qui concerne la partie pneumatique.

cp_fae-urugay-2018_1040x400

Long de 2,785 km, le tracé du circuit de Punta Del Este comporte 20 virages. Les pilotes ont dû le parcourir à 37 reprises, contre 34 fois en saison 2, et 31 tours la première année. C’est donc la course la plus longue qui a eu lieu ce week-end au coeur de cette station balnéaire très appréciée des sud-américains, alors que le MICHELIN Pilot Sport EV2 y roulait pour la première fois, le championnat n’étant pas passé par Punta Del Este lors de la saison 2016-2017.
La course uruguayenne représentait une expérience complexe compte tenu de la spécificité des lieux, avec un vent très présent qui ramenait du sable en piste entre chaque séance d’essai, puis entre les qualifications et la course. Mais, une fois la trajectoire nettoyée, les monoplaces ont filé comme jamais, avec des temps au tour abaissés de plus d’1,7 s en comparaison de la course de décembre 2015.
« Nous étions confiants et nous avions raison », indique Serge Grisin, le manager Michelin en Formula E. « En arrivant ici, nous connaissions les conditions qui nous attendaient, et savions que la polyvalence du MICHELIN Pilot Sport EV2 serait un atout pour performer. Et ni le sable, ni le caractère changeant de l’asphalte (deux revêtements différents) n’ont eu raison de nos pneus. Ce n’est pas la première fois que les MICHELIN Pilot Sport EV2 démontrent leurs compétences « tout-terrain », et démontre toute la pertinence du travail des ingénieurs de Michelin à avoir conçu le seul pneu pour monoplace capable de répondre à un sceptre de contraintes aussi large. »
La prochaine manche de championnat FIA-Formula E se déroulera pour la première fois à Rome, en Italie, le 14 avril prochain.
Les MICHELIN Pilot Sport EV2 sont des pneus de deuxième génération qui ont été conçus spécialement pour les monoplaces de la Formula E et qui ont été lancés au début de la saison 3. Proches d’un pneu de grande série sur le pan visuel, ils offrent néanmoins toutes les performances et les caractéristiques d’un pneu de compétition, tout en étant capables de faire la course aussi bien sur sol sec que mouillé. Par ailleurs, ils offrent une longévité et un maintien des performances au fil de l’usure au plus haut niveau, et couvrent ainsi toutes la journée de course, des essais libres jusqu’à la fin du E-Prix.
Ils sont à la fois les pneus qui arborent le meilleur bilan environnemental en sport automobile, tout en permettant à Michelin d’emmagasiner un grand nombre de données grâce à leur dimension de 18 pouces, inédite dans le monde de la monoplace au coeur d’une compétition de niveau mondial.


Retour