Retour

Formula-E 2017/2018 - Berlin - Les pneus MICHELIN Pilot Sport EV2 performants du premier au dernier kilomètre

Malgré la tenue de la finale de la ligue de football allemande, qui opposait le Bayern de Munich à l’Eintracht de Francfort dans l’un des stades de la capitale, les tribunes du E-Prix de Berlin ont une nouvelle fois affiché complet.

Il s’agissait du 5ème E-Prix – dont deux se sont tenus la saison dernière – à avoir lieu en terre germanique, et le 4ème dans l’enceinte de l’aéroport historique de Tempelhof. Le vendredi, la température extérieure se voulait fraîche et des nuages se sont montrés menaçants pour le shakedown. Mais la situation s’est améliorée au fil des heures, et c’est une nouvelle fois sous un soleil franc que la course a eu lieu ce samedi 19 mai, avec une température extérieure agréable (22°C) mais près de 30°C au sol. Des conditions habituelles et peu contraignantes pour les pneumatiques, sur la piste toutefois identifiée comme la plus usante de la saison avec des plaques de béton striées en lieu et place d’un bitume conventionnel.

Le tracé du circuit de Berlin, 2,37 km de longueur pour 10 virages, présente la particularité de se dérouler sur un tarmac d’aéroport, ce qui permet de monter des infrastructures depuis lesquelles le public peut voir la quasi-totalité de l’action. Les pilotes ont dû parcourir le tracé dans le sens inverse des aiguilles d’une montre à 45 reprises, et un tunnel a même été construit pour que certains invités puissent approcher au plus près des voitures pendant la course. Cela constitue un fait unique dans la saison et un véritable succès populaire.

Comme nous le savions, le tracé et surtout l’abrasivité du sol ont rendu la tâche difficile aux pilotes. Néanmoins, nous savions également depuis la saison dernière que la constance des performances et la résistance à l’usure de nos pneumatiques MICHELIN Pilot Sport EV2 pouvaient faire la différence et c’est ce qui s’est passé. Avec des voitures affinées et davantage de puissance en course, les sollicitations sont plus fortes, mais nous avons pu observer que les pilotes se sont livrés une bataille féroce jusqu’à la ligne d’arrivée sans se soucier de l’usure potentielle de leurs pneus. Je pense que l’on peut dire que lorsqu’on a roulé avec succès sur ce circuit à Berlin, on peut rouler partout en toute sérénité… Les lieux qui nous attendent désormais, Zurich que nous ne connaissons pas le tracé mais dont le revêtement sera plus doux qu’en Allemagne, et New-York où nous avons déjà roulé la saison dernière, devraient alors permettre au MICHELIN Pilot Sport EV2 de connaître une fin de carrière sans ombre. Depuis son arrivée, en début de saison 3, ce pneu toujours démontré une excellente polyvalence et un exceptionnel maintien des performances au fil de l’usure. C’est une grande victoire au coeur d’un championnat si disputé.

Serge Grisin, le manager de Michelin en Formula E

L’E-Prix de Berlin 2018 a été remporté par Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler) devant son coéquipier Lucas Di Grassi, et Jean-Eric Vergne (Techeetah). La prochaine manche du championnat ABB FIA Formula E aura lieu le 10 juin 2018 à Zurich (Suisse).


Retour