Retour

Formula-E 2016/2017 - Les nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport EV2 passent les tests de présaison avec succès

Alors que la troisième saison de Formula E commencera le 9 octobre prochain dans les rues de Hong-Kong, les teams se sont retrouvés fin août et début septembre pour deux cessions de trois jours de tests sur le Circuit de Donington (GB). L’occasion pour les équipes de peaufiner leurs réglages, et tirer les premières satisfactions de l’utilisation du pneu MICHELIN Pilot Sport EV de deuxième génération.

MICHELIN-Pilot-Sport-EV2_1040x400

 

En saison 2, les caractéristiques techniques du pneu étaient restées inchangées, suite à une demande de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), qui avait jugé les performances de la première génération du pneu MICHELIN Pilot Sport EV supérieures aux attentes du championnat, alors que les voitures allaient subir de profondes modifications techniques au niveau de leur moteur, de leur boîte de vitesses et de leurs points d’ancrage des suspensions arrière.

Pour la saison 3, le pneu MICHELIN Pilot Sport EV, qui équipe pour la première fois une monoplace en 18 pouces et qui est le premier pneu de compétition capable de courir à la fois sur sols sec et mouillé, a évolué sur deux aspects majeurs.

Le pneu MICHELIN Pilot Sport EV a révolutionné l’approche de la course automobile en matière de pneus, et les deux premières saisons de Formula E ont démontré toute la pertinence de travail réalisé par les équipes de MICHELIN MOTORSPORT. Aujourd’hui, la deuxième génération de ce pneu repousse encore les limites en termes de résistance au roulement, qui est responsable de 25 % de la consommation de carburant quelle que soit l’énergie utilisée, tout en abaissant son poids et en maintenant le niveau de performance et d’adhérence de la saison dernière.

Serge Grisin, manager de Michelin en Formula E

Après les tests de présaison, et avant le début du championnat quelques pilotes ont livré leurs sentiments, à commencer par le champion de la saison 2015-2016 :

Nous n’avons pas eu souvent l’occasion de rouler avec ces nouveaux pneus pendant l’intersaison donc il a fallu les « apprendre » rapidement, mais c’est la même chose pour tout le monde. J’ai constaté qu’ils montaient plus vite en température, ce qui est bon pour le show !

Sébastien Buemi (Pilote Renault-e.dams)

Les pneus MICHELIN Pilot Sport EV2 sont similaires en performance, mais avec des caractéristiques différentes. Ils offrent un bon potentiel, notamment en grip latéral et longitudinal.

Jérôme d’Ambrosio (Pilote Faraday Future Dragon Racing)

Michelin a fait du bon travail. Les pneus de l’année dernière étaient bons, mais ceux-là sont différents, ils offrent une autre balance de performances, qui sera parfaite pour les circuits en ville, avec un peu plus de grip.

Stéphane Sarrazin (Pilote Venturi)

A la fin de la séance de tests, le 7 septembre dernier, les voitures ont retrouvé leur caisse d’expédition afin de prendre le chemin de l’Asie en vue du début du championnat. Il conviendra alors de retenir qu’à puissance égale, le record du tour établi en 2015 sur le circuit de Donington par Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) était de 1min29,920 s, et qu’il a été battu par plusieurs pilotes cette année, avant que la nouvelle référence ne soit établie par Sébastien Buemi avec 1min28,910 s, soit plus d’une seconde d’amélioration.

Le calendrier de la saison 3

Cinq nouvelles villes font leur entrée au calendrier : Hong-Kong, Marrakech, Bruxelles, Montréal et New-York. Par ailleurs, deux villes restent à annoncer pour les 22 avril et 24 juin.

  • 9 octobre 2016 : Hong Kong (Chine)
  • 12 novembre 2016 : Marrakech (Maroc)
  • 18 février : Buenos Aires (Argentine)
  • 1er avril : Mexico (Mexique)
  • 22 avril : lieu à confirmer

  • 13 mai : Monaco
  • 20 mai : Paris (France)
  • 10 juin : Berlin (Allemagne)
  • 24 juin : lieu à confirmer

  • 1er juillet :  Bruxelles (Belgique)
  • 15 et 16 juillet : Montréal (Canada)
  • 29 et 30 juillet : New-York (Etats-Unis)

Retour