Retour

Formula E 2015/2016 - Les pneumatiques MICHELIN Pilot Sport EV balayent le sable de Punta Del Este

C’était pour Michelin l’un des enjeux de cette troisième manche du championnat 2015-2016 de Formula E : assurer performances et sécurité aux pilotes malgré l’arrivée permanente de sable sur un circuit urbain construit en bord de mer. Un défi que les pneus MICHELIN Pilot Sport EV n’ont pas manqué de relever.

CP-FAE-punta-del-este_889x288

Située à 120 km au sud-est de Montevideo, la capitale de l’Uruguay, Punta Del Este est une cité balnéaire très réputée. La Playa Brava, haut lieu touristique bordé par l’océan Atlantique, est une plage très fréquentée par les surfeurs et autres sportifs, qui y trouvent à la fois des vagues et du vent, lequel souffle souvent assez fort et ramène du sable sur la chaussée. Le tracé du circuit de Punta Del Este, ses 20 virages et ses 2,8 km de bitume, en plein front de mer, se trouvent alors exposés.

Un circuit atypique à bien des titres

Unique en son genre, le tracé serpente entre les immeubles haut de gamme et la plage, et offre des perspectives intéressantes aussi bien en termes de spectacle que de sportivité. Très apprécié par les pilotes pour son côté technique et rapide –les monoplaces électriques atteignent par endroit près de 200 km/h entre les rails de sécurité- le circuit de Punta Del Este livre un tracé où les pneus doivent faire preuve d’une polyvalence exceptionnelle, devant répondre à toutes les conditions de course pendant l’ensemble de la journée. Serge Grisin, le manager de la Formula E chez MICHELIN Motorsport, commente cette journée particulière: « le pneu MICHELIN Pilot Sport EV a été développé spécialement pour ces monoplaces, et nous avons déjà pu constater au cours des précédentes courses que l’éventail de ses performances était très large. Mais le circuit de Punta Del Este apporte encore un niveau de difficulté supérieure car si le sol offre différents niveaux d’abrasivité, le sable qui envahit sans cesse la piste aurait pu poser des problèmes d’adhérence. Mais au lieu de cela, la bande de roulement sculptée du pneu MICHELIN Pilot Sport EV, qui donne un maximum de performance sur une large plage de températures, a littéralement chassé les impuretés du sol tout en offrant aux pilotes un maximum de grip et de sécurité. Une fois encore le pneu MICHELIN Pilot Sport EV a relevé le défi.»

Une journée de course très animée

Avec des niveaux d’adhérence variable et une piste en constante évolution, le ePrix de Punta Del Este a réservé bien des surprises, aussi bien pendant les essais libres, la séance de qualification ou la course en elle-même, qui a été remportée par Sébastien Buemi (Renault-e.dams), suivi de Lucas Di Grassi (Abt Schaeffler Audi Sport) et de Jérôme D’Ambrosio (Dragon Racing). Des moments intenses de sport automobile, au cours desquels les pilotes de ces monoplaces 100 % électriques ont pu compter à chaque instant sur les performances de haut niveau et la polyvalence des pneux MICHELIN Pilot Sport EV.

De la piste à la route : le pneu MICHELIN Pilot Sport EV est déjà au service de la grande série

Michelin utilise l’ensemble des disciplines sportives dans lesquelles il est engagé comme un laboratoire de développement pour ses futures technologies. Et le manufacturier clermontois a déjà tiré profit des données recueillies au cours de la première saison de Formula E. Celles-ci ont par exemple servi à affiner la mise au point du nouveau pneu MICHELIN Pilot Sport 4, présenté en septembre à l’occasion du salon de Francfort, et qui est actuellement en cours de lancement. La seconde saison du championnat s’inscrit bien entendu dans ce même esprit « de la piste à la route», et les enseignements tirés du comportement du pneu MICHELIN Pilot Sport EV, notamment en matière de performance énergétique mais pas seulement, continueront de nourrir les bases de données du service Recherches et Développement du Groupe.

FIA Formula E – après les fêtes la saison 2015-2016 continue

Punta Del Este a été le théâtre du dernier ePrix de l’année 2015, mais le championnat de Formula E se terminera en juillet 2016. Comme pour la saison précédente, le championnat comprend 11 courses en dix lieux, avec une finale en deux manches, à Londres. Après une tournée américaine, le championnat arrivera en Europe en avril, avec le ePrix de Paris (en remplacement cette saison de Monaco).

  • 24 octobre 2015 : Pékin (Chine)*
  • 7 novembre 2015 : Putrajaya (Malaisie)*
  • 19 décembre 2015 : Punta Del Este (Uruguay)*
  • 6 février 2016 : Buenos Aires (Argentine)
  • 12 mars 2016 : Mexico (Mexique)
  • 2 avril 2016 : Long Beach (Etats-Unis)
  • 23 avril 2016 : Paris (France)
  • 21 mai 2016 : Berlin (Allemagne)
  • 4 juin 2016 : Moscou (Russie)
  • 2 et 3 juillet : Londres (Royaume-Uni)

*ePrix déjà courus


Retour