Retour

Formula E 2014/2015 : Le pneu MICHELIN Pilot Sport EV, la haute performance dans les rues de la Principauté

Le premier ePrix de Monaco s’est achevé aujourd’hui sur la victoire de Sébastien Buemi (eDams-Renault). Le pilote suisse, qui prenait le départ de la pole-position, ainsi que ses poursuiveurs, ont offert un spectacle de haut niveau aux 18 000 personnes qui se sont rendues en Principauté pour suivre l’évènement.

Formula E Monaco 2015

C’est Lucas di Grassi (Audi Sport ABT), le deuxième sur le podium, le seul qui a pu défier par instants le leader, avant de changer de stratégie afin de protéger sa position des attaques de Nelson Piquet Jr (NEXTEV TCR), qui terminera finalement troisième.

Ce premier ePrix de Monaco est un symbole fort. A l’instar du  premier Grand Prix, qui s’est déroulé le 14 avril 1929, il marque les esprits des passionnés de sport mécanique, et vient de s’achever en démontrant encore une fois les performances exceptionnelles du MICHELIN Pilot Sport EV, pneu de compétition de 18 pouces, développé par Michelin pour cette discipline mettant en scène des monoplaces électriques, au caractère et à la technologie avant-gardistes.

Michelin a souvent brillé en Principauté, que ce soit en Championnat du Monde des Rallyes, le FIA WRC, dans le cadre du Rallye Monte-Carlo des énergies nouvelles ou, maintenant, en FIA Formula E. Se servant de la compétition comme d’un laboratoire de technologique, Michelin, accompagne aussi les constructeurs les plus prestigieux et développe pour leurs modèles les plus exclusifs des pneumatiques ultra-hautes performances « sur mesure ». C’est le cas, par exemple, des Ferrari 458 Speciale, Porsche 918 Spyder, Mercedes AMG SLS Black Series ou encore Chevrolet Corvette C7, qui reçoivent en première monte des pneus MICHELIN Pilot Sport Cup 2, spécialement développés pour chacune d’entre elles.

Le transfert de technologie en question

Le FIA Formula E Championship fait office aujourd’hui de laboratoire pour les nouvelles technologies permettant d’allier au plus haut niveau la performance et l’efficacité énergétique des futurs pneumatiques. «Depuis le début de la saison, nous avons eu l’occasion de valider les performances du pneu MICHELIN Pilot Sport EV dans de multiples configurations, et de démontrer son extraordinaire polyvalence. Entre bandes de peinture de signalisation routière épaisses, rails de transports en commun, et revêtements à l’adhérence différente (asphalte ou béton), nos pneus ont toujours assuré sécurité, performance et longévité », souligne Pascal Couasnon, le Directeur de Michelin Motorsport.

A Monaco, les pilotes ont évolué sur un revêtement plutôt agressif et sur un trace très tourmenté, où les pneus MICHELIN Pilot Sport EV ont une fois de plus démontré leur longévité et leur constance.

Pascal Couasnon, Directeur de Michelin Motorsport

Rappelons que le MICHELIN Pilot Sport EV a été spécialement développé pour le Championnat FIA de Formula E et présente plusieurs particularités :

  • Sa dimension : 18 pouces. Grâce à la proximité avec la grande série, ce diamètre permet d’envisager un transfert de technologie de la piste à la route fiable et rapide. C’est la première fois qu’une discipline FIA en « monoplace » utilise des roues et des pneus de cette dimension.
  • Sa bande de roulement : elle présente la même physionomie que celle d’un pneu grand sport de série en étant sculptée. Mais les pneus MICHELIN Pilot Sport EV sont des véritables pneus de compétition et ils sont utilisés en Formula E quelle que soit la météo.
  • Sa longévité : chaque monoplace ne dispose que d’un seul train de pneu pour les séances d’essais libres, les qualifications et la course. La roue de secours autorisée provient d’une course précédente, ceci afin de limiter le nombre de pneus utilisés, donc produits et transportés autour de la planète.

La prochaine manche du championnat de Formula E aura lieu le 23 mai prochain à Berlin (Allemagne).


Retour