Retour

82ème Rallye Monte-Carlo - FIA World Rally Championship 2014

Les pneus MICHELIN Pilot Sport et Alpin 4 domptent les éléments

La 82ème édition du Rallye Monte-Carlo n’a pas fait exception à sa réputation d’épreuve très exigeante où la capacité d’adapter son pilotage aux conditions météo changeantes et le bon choix des pneumatiques sont des facteurs primordiaux du succès.

Dès la première journée de course, les équipages ont dû se mesurer aux éléments. En effet, en dépit des prévisions qui annonçaient la neige au-dessus de 1 600 mètres, le tracé de l’ES1 Orpierre – St André de Rosans 1, situé à 1 200 mètres, était couvert d’une fine couche blanche et la neige tombait encore lors du passage des voitures. L’importance de la bonne monture pneumatiques a alors été évidente et les pilotes qui ont embarqué deux roues de secours MICHELIN Alpin 4, en complément des pneus Pilot Sport SS2, ont tiré parti de leur équipement.

L’étape se terminait ainsi sur un classement inattendu, avec BOUFFIER / MEEKE / KUBICA aux avant-postes et Sébastien OGIER (VW POLO R WRC) accusant plus de 47 secondes de retard sur le premier.

Un écart qui fut largement comblé par le Gapençais durant la deuxième journée, où il a terminé en tête du peloton, se construisant une belle avance de 51’’1 sur Bryan BOUFFIER et de 1’38’’6 sur Kris MEEKE (CITROËN DS3 WRC). L’étape de vendredi s’est déroulée en grande partie sous une pluie battante et les pilotes ont chaussé à trois reprises les pneus MICHELIN Pilot Sport SS2.

Pour la dernière étape, les équipages ont effectué une double boucle à partir de la capitale monégasque. Si sur le bord de mer la pluie frappait encore avec insistance, le col de Turini était enneigé (une couche d’environ 30 centimètres sur une base de verglas) et la poudre blanche tapissait le tracé de l’ES12 La Bollène Vésubie – Moulinet 1. Les voitures ont quitté le parc d’assistance chaussées de pneus MICHELIN Alpin 4 cloutés, embarquant deux roues de secours non cloutées (sauf Elfyn EVANS ayant opté pour des MICHELIN Pilot Sport SS2). Ainsi, les pilotes ont bénéficié de l’adhérence des clous pour le passage du col, tandis que pour l’ES13 Sospel – Breil sur Roya 1 ils ont monté les pneus non cloutés en diagonale. Cette stratégie a été répétée par la majorité des concurrents en soirée, lors du deuxième passage dans la boucle (sauf Jari-Matti LATVALA qui a décidé de ne faire pas recours aux clous).

Le classement final de l’épreuve respecte l’ordre établi le vendredi : Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA, remportent la 82ème édition du Rallye Monte-Carlo. Sur le podium, les Champions du Monde 2013 devancent le duo français Bryan BOUFFIER / Xavier PANSERI, sur FORD Fiesta RS WRC de M-Sport Ltd, ainsi que Kris MEEKE / Paul NAGLE, sur CITROËN DS3 WRC.

Trois des quatre types de pneus MICHELIN prévus pour le Rallye Monte-Carlo ont été utilisés (seul le MICHELIN Pilot Sport S2 est resté en stock) et, même si la dotation été limitée, les pilotes ont eu à leur disposition suffisamment de pneumatiques pour faire face aux conditions de la course.

Une situation saluée par Jacques MORELLI, le manager de Michelin rallye : « Nous avons déterminé la dotation de pneumatiques en accord avec nos partenaires et la FIA [Fédération Internationale de l’Automobile]. Finalement nos calculs se sont avérés exacts et les pilotes ont dompté les difficultés de la course en toute sécurité ».

 « Ces conditions extrêmes nous permettent de valider nos nouvelles solutions techniques pour les appliquer aussi bien à nos nouveaux pneus pour la compétition que pour la série ».

La prochaine épreuve de la saison FIA WRC 2014 se déroulera en Suède et Norvège. Les voitures seront équipées du MICHELIN X Ice-North 2 en 15 pouces. Ce pneu dispose de plus de 380 clous, d’une longueur externe de 6,5 millimètres.


Retour