Retour

12 heures de Sebring - Les pneus MICHELIN "basses températures" battent la chaleur

La gamme de pneus Michelin pour les basses températures a été conçue comme l’une des options pour les équipes de la catégorie GT Le Mans (GTLM), à utiliser notamment quand la surface de la piste est inférieure à 30°C.

cp_12hsebring-2018_1040x400

 

Aujourd'hui, ces mêmes pneus Michelin se sont bien comportés en dehors de leur fenêtre d’utilisation habituelle, puisque Porsche et BMW, qui les ont chaussés durant la majorité de la course, ont réussi à monopoliser le podium des 12 Heures de Sebring, deuxième étape du championnat IMSA WeatherTech SportsCar 2018.

Notre philosophie consiste à concevoir des pneus performants sur un large éventail de situations et par des conditions variées. En championnat IMSA, la compétition entre les équipes est extrêmement serrée. Nos partenaires ont donc décidé de repousser les limites, en capitalisant sur la polyvalence des pneus Michelin pour maximiser la performance en course, sur une piste certes chaude et bosselée, mais très rapide. Nous nous attendions à une augmentation d’une dizaine de degrés durant les premières heures de course par rapport aux 28°C mesurés lors du départ donné à 10h40. Ensuite, nous pensions que l’asphalte aurait frôlé les 50 degrés à la mi-course, pour chuter progressivement d’environ huit degrés au fil des heures après le coucher du soleil. Nos prévisions se sont confirmées exactes avec un écart inférieur à deux degrés !

Chris Baker, directeur de Michelin Motorsport en Michelin Amérique du Nord

Retour