« La sécurité de nos salariés est notre priorité. » Telle est la position du groupe Michelin exprimée par Florent Menegaux, son Président.

edito_florent-menegaux_1600x790

Florent Menegaux, président du groupe Michelin

Dès le début de l’épidémie, la première préoccupation du Groupe a été de préserver la santé et la sécurité de ses salariés et leur entourage. Michelin a donc très vite annoncé la suspension de ses activités industrielles dans la très grande majorité de ses sites.

Redémarrer les activités de manière responsable

Aujourd’hui, le Groupe considère que le moment est venu de redémarrer progressivement ses activités, en mettant en œuvre toutes les mesures sanitaires renforcées et adaptées à chaque site. Comme l’indique Florent Menegaux, président du groupe Michelin : « Il est de notre responsabilité de démontrer à nos salariés que nous mettons en oeuvre un environnement de travail sécurisé. Chaque site doit être en mesure de fournir à l’ensemble de ses équipes, des masques, du gel hydroalcoolique, du savon et des thermomètres médicaux, tout en assurant la désinfection régulière des locaux et des espaces de travail. » Rappelons que le Groupe s’est très vite impliqué dans la recherche de solutions d’équipements de protection, à la fois pour les personnels soignants mais aussi ses employés. Michelin s’est ainsi préparé à fournir des masques à chacun de ses salariés au moment des reprises d’activités.

Il est de notre responsabilité de démontrer à nos salariés que nous mettons en oeuvre un environnement de travail sécurisé.
Florent Menegaux, Président du groupe Michelin

Lire aussi

  • Mesures sanitaires renforcées sur les sites

Répondre aux besoins prioritaires et aider l’économie à redémarrer

Pour Michelin, l’enjeu consiste non seulement à répondre aux besoins prioritaires des services publics et des populations, mais aussi continuer à servir ses marchés et contribuer, avec d’autres, au redémarrage de l’économie, « sans jamais toutefois opposer l’activité économique à la priorité absolue que représente la santé de nos employés. » commente Florent Menegaux. L’usine de Troyes, en France, spécialisée dans la production de pneumatiques agricoles, fait partie des sites, dont l’activité permet de maintenir l’équipement des machines agricoles qui cultivent, récoltent les céréales, les fruits et les légumes consommés au quotidien. Idem pour d’ autres usines du Groupe qui fabriquent les pneumatiques équipant les véhicules des services publics (ambulances, pompiers, police, armée) ou les flottes de transports de marchandises.  Sans compter les services de livraisons à domicile qui ont eux aussi besoin de pneumatiques et des prestations d’entretien associées. « Nous avons aussi un engagement envers nos clients Première Monte pour qu’ils puissent eux aussi poursuivre leurs activités. » ajoute Florent Menegaux. Ainsi, grâce au renforcement des mesures sanitaires sur sites et si les réglementations des gouvernements locaux le permettent, le Groupe peut reprendre progressivement ses activités.  « L’expérience réussie du redémarrage de nos activités industrielles en Chine ainsi que la culture très solide de la sécurité au travail chez Michelin constituent le socle robuste de toute cette approche ». conclut Florent Menegaux.

L’expérience réussie du redémarrage de nos activités industrielles en Chine ainsi que la culture très solide de la sécurité au travail chez Michelin constituent le socle robuste de toute cette approche.
Florent Menegaux, Président du groupe Michelin.

Recevez nos informations par email