actu_transfo-digitale_eric-chaniot_1600x1200

E. Chaniot : Directeur des activités digitales pour le groupe Michelin

En quoi consiste votre stratégie digitale ?

Aujourd’hui, nous devons faire face à un monde et à une clientèle de plus en plus connectés et nous sommes convaincus que la transformation numérique est un réel moteur au développement de notre modèle stratégique, humain & social.  Notre objectif est donc d’utiliser au mieux tout le potentiel du digital pour conserver notre leadership dans le domaine de la mobilité, notre raison d’être. Pour cela, notre stratégie digitale repose principalement sur trois axes : la création d’une relation plus personnalisée avec nos clients et consommateurs finaux,  le développement de nouveaux business modèles et bien sûr l’évolution de nos modes de fonctionnement internes.

Pouvez-vous nous citer quelques leviers qui vous paraissent clés pour atteindre vos ambitions ?

Des acquisitions ciblées sont nécessaires pour renforcer nos compétences et accélérer le processus de transformation digitale. C’est ce que nous faisons notamment par le biais de prises de participation dans des sociétés telles que Allopneus, leader français de la distribution en ligne, ou encore SASCAR, leader brésilien de la télématique embarquée dans les véhicules  Nous veillons également à intégrer les grandes tendances digitales dans chacune de nos prises de décision. L’explosion des outils connectés, avec l’arrivée de la technologie 5G, tout comme celle des data nous ouvrent de nouvelles pistes d’innovation pour imaginer de nouveaux services à nos clients. Nos tout derniers pneumatiques connectés -  Michelin Track Connect pour les voitures et plus récemment PreSense pour les avions - en sont deux illustrations concrètes.  Notre succès dépend de notre capacité à devenir une data-driven company. Pour cela, nos clients doivent nous faire confiance, car c’est cette confiance qui conditionne leur volonté de nous confier leurs data. Nous avons toutes les raisons de croire que nous y parviendrons car dans ce domaine, nous bénéficions d’un net avantage sur nos concurrents.

Quelle est l’approche de Michelin en matière d’Intelligence Artificielle (IA) ?

La vision de Michelin n’est pas de remplacer les personnes par l’IA. C’est bien la combinaison des personnes et de l’IA qui fera notre force. Si l’IA peut s’appliquer à de nombreux  domaines de l’Entreprise, elle se développe davantage dans certains pôles, comme par exemple la R&D, la Supply Chain… et, bien sûr, l’industrie, avec le Digital Manufacturing et la maintenance prédictive. En usine, l’IA a déjà démontré qu’elle pouvait contribuer à offrir une meilleure qualité de vie au travail aux employés. C’est le cas notamment des bracelets connectés qui apportent plus de sérénité  aux conducteurs de machine. L’IA offre  également de nombreuses opportunités dans le domaine de l’amélioration de l’expérience client. Prenons l’exemple des services aux consommateurs : en utilisant une base de données, l’ IA peut reconnaître un problème et identifier immédiatement la bonne personne à contacter pour résoudre le problème, ainsi que pour fournir la documentation appropriée.

La transformation digitale en usine

Recevez nos informations par email