Saviez-vous qu’ en 2019, l'humanité a utilisé en sept mois toutes les ressources que la terre peut produire en un an, alors que les besoins ne cessent de croître avec la population et que plus de 40 milliards de tonnes* de CO2 ont été émises : un constat qui ne fait que conforter le groupe Michelin dans ses choix stratégiques fondés sur le « Tout Durable ».

 

Poursuivre l’amélioration de l’efficacité énergétique de ses outils industriels, mais aussi celle de ses produits, et recourir davantage aux énergies renouvelables, constituent les grands axes de Michelin en faveur d’une gestion responsable de l’énergie.

 

*Le Monde.fr (décembre 2019)

Vers une transition énergétique pour réduire l’empreinte carbone de sa production

actu_energie_gravanches_1600x790

L’ambition du Groupe est d’atteindre le zéro émission nette pour ses sites industriels d’ici 2050. Afin de réduire l’empreinte carbone de sa production à l’échelle mondiale, Michelin s’est notamment fixé deux priorités : améliorer l’efficacité énergétique de ses outils industriels et continuer à recourir davantage aux énergies renouvelables.  Cette stratégie se traduit par des actions concrètes. En Europe, les usines sont approvisionnées à 85% en électricité garantie d’origine renouvelable. Fin 2019, le Groupe inaugurait, sur le site des Gravanches, une pompe à chaleur, qui assure 100 % des besoins de chauffage du site à partir de calories « recyclées ».   Comme l’usine consomme par ailleurs de l’électricité à 100 % d’origine renouvelable, le site est devenu le premier site "Neutralité carbone" du Groupe. Au total, entre 2010 et 2019, les émissions de CO2 de l’ensemble des sites de production ont diminué de 24,8 %.

Autre illustration : Michelin a défini des cibles de réduction d’émissions de gaz à effet de serre générées par ses activités industrielles et celles-ci viennent d’être approuvées par le consortium international Science Based Targets initiative SBTi. Cette validation ouvre la voie vers son objectif de « Zéro émission nette » pour l’ensemble de ses sites.

Agir sur sa chaîne de valeur

SBTi bandeau 1600x790

Science Based Targets initiative SBTi  a également validé les objectifs du Groupe visant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) issues des activités dans sa chaine de valeur*. Pour Michelin, cela signifie un engagement long-terme avec ses fournisseurs et ses partenaires externe, en faveur d’une transition énergétique et de solutions novatrices fondées sur une démarche d’économie circulaire.

Lire aussi : Economie circulaire

Concrètement, Michelin s'engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre liées, d’une part, à la mise à disposition de combustibles et d’énergie, d’autre part, au transport et à la distribution amont et aval et, enfin, au traitement en fin de vie des produits vendus : moins 15 % en valeur absolue, à l'horizon 2030 par rapport à l'année de référence 2018. De plus, Michelin s'engage à ce que 70 % de ses fournisseurs de matières premières (% en émissions de GES) aient fixé des cibles "science-based" d’ici 2024.

Concevoir des produits plus économes en énergie

pneu energy saver

Parce que faire rouler un pneu représente en moyenne 20 % de la consommation d’énergie d’une voiture à moteur thermique, 30 % pour une voiture électrique ou un poids-lourd, l’enjeu consistant à optimiser l’efficacité énergétique des pneumatiques est majeur. C’est pourquoi Michelin vise une réduction de 20 % de la consommation d’énergie induite par les pneus, à l’horizon 2030 par rapport à 2010. Référence mondiale des pneus à basse résistance au roulement, économes en énergie, le Groupe évite, à lui seul, entre 7 et 8 millions de tonnes de CO2 par an. Avec l’abaissement des seuils d’émission de CO2, les performances des pneumatiques à basse résistance au roulement deviennent des enjeux critiques pour les constructeurs et les transporteurs routiers ; une opportunité pour Michelin, à l’avant-garde d’une mobilité responsable et durable.

  • Le saviez-vous ? En 1992...

    En 1992, Michelin met au point le premier « pneu vert », par ajout de silice dans la gomme. Cette technologie permet d’améliorer l’efficacité énergétique tout en augmentant la sécurité et la longévité.

Recevez nos informations par email