Un avant-goût de votre immersion dans l’Histoire de Michelin

Il y a 132 ans, jour pour jour, Edouard Michelin était désigné gérant de la commandite, à l'unanimité des actionnaires réunis en assemblée générale. Ainsi, le 28 mai 1889, la raison sociale de la commandite devenait « Michelin et Compagnie ».
Que d’aventures, depuis la petite entreprise de 50 employés en 1889, jusqu’au grand Groupe de 124 000 personnes aujourd’hui !

« Michelin est un organisme vivant qui s’adapte en permanence à son environnement.»
Florent Menegaux, CEO du groupe Michelin

130 ans d’histoire et la perspective de nouvelles belles aventures...

Au fil de son histoire et encore aujourd’hui, Michelin a démontré sa capacité à s’adapter et à relever les défis, de quelque nature qu’ils soient : guerres mondiales, crises financières, économiques et aujourd’hui la pandémie de COVID-19.

130 ans plus tard, l’esprit avant-gardiste et passionné du Groupe, ainsi que son goût de l’innovation et du challenge sont restés intacts, comme en témoigne encore son nouveau plan stratégique « Michelin in Motion », dévoilé en avril dernier. Atteindre la neutralité carbone et intégrer 100 % de matériaux durables dans ses pneus d’ici 2050, accélérer sa croissance dans des territoires au-delà du pneumatique, devenir un leader mondial de l’hydrogène... les ambitions ne manquent pas et laissent augurer de nouvelles belles aventures à raconter aux futures générations !

Ainsi débute l’Histoire de Michelin ...

En souvenir des balles rebondissantes que lui confectionnait son oncle, une jeune écossaise Elisabeth Pugh-Barker entreprend d’en fabriquer, à Clermont-Ferrand, dans les ateliers de son mari, Edouard Daubrée, qui vient tout juste de lancer une affaire de machines agricoles. Edouard et son cousin Aristide sont vite séduits par les propriétés de cet étonnant matériau et décident de l’introduire dans leur production.  En 1889, sonne l’heure de la relève. André et Edouard Michelin, les petits-fils d’Aristide Barbier, reprennent en main l’affaire familiale. Au bord de la faillite, celle-ci ne compte plus qu’une cinquantaine d’employés. Et, c’est en cherchant de nouvelles applications pour le caoutchouc qu’ils se lancent, en 1891, dans l’aventure du pneumatique…

Recevez nos informations par email