Les week-ends de Grands Prix Motos accueillent désormais cette nouvelle compétition tout électrique qui se déroule sur 10 tours et sur 15 minutes environ.  Cette première saison comprend cinq rendez-vous, tous en Europe. Le verdict final étant attendu mi-novembre 2019, à l’issue de deux dernières courses qui se disputeront sur le circuit Ricardo Tormo, lors du Grand Prix de Valencia en Espagne.

Michelin, fournisseur officiel de pneumatiques : une évidence !

De la MotoGP™ à la MotoE™

D’ores et déjà présent en MotoGP™ en tant qu’unique fournisseur de pneumatiques depuis 2016, Michelin est donc apparu comme le partenaire idéal, pour Dorna Sports, l’organisateur. Ce nouvel engagement s’inscrit également dans la démarche de développement et de mobilité durables soutenue par le Groupe. Enfin, c’est l’occasion de partager des valeurs chères à la Marque, à savoir le sport, la compétition ou encore l’innovation technologique.

Michelin, déjà très impliqué dans les compétitions utilisant des énergies renouvelables

Michelin est aujourd’hui largement impliqué dans les compétitions utilisant des énergies renouvelables, telles que le championnat FIA Formula E, le projet 24h du Mans Hydrogène (H24) ou encore le Jaguar Ipace eTrophy.

Depuis sa création, Michelin choisit des projets qui font sens pour améliorer la mobilité et la rendre ainsi plus sûre, plus économique et plus respectueuse de la planète. La motoE™ en fait partie. Avec la création de ce nouveau championnat, la Fédération Internationale de Motocyclisme et Dorna Sports apportent une réponse forte et concrète aux priorités de la mobilité en nous présentant la première discipline sportive de motos 100% électriques. Ils nous offrent ainsi un précieux laboratoire de développement pour concevoir les innovations que l’on retrouvera demain dans les pneumatiques Michelin de série. Nous sommes donc ravis de participer à la fondation de ce nouveau championnat en tant que partenaire technologique.
Matthieu Bonardel - Directeur de Michelin Motorsport.
actu_motoe_matthieu-bonardel_1600x790

Les pneus Michelin Power MotoE™

Nous allons utiliser des pneus très soft, avec une mise en température rapide et un bon grip dès le premier virage. Les pilotes auront à disposition un pneu soft et un pneu medium, et ils devront choisir l'un des deux pour une piste donnée.
Piero Taramasso, Responsable compétition MotoGP™
actu_motoe_piero-taramasso_1600x790

Qu’en pense Niki Tuuli, qui vient de remporter la première épreuve ?

  • A l’avant, des pneus 12/60-17

    Dérivés des pneus MotoGP™ pour répondre à la demande de performance et aux contraintes liées à l’électrique (poids notamment) sur l’avant, au freinage. Le pneu avant possède une architecture rigide et un mélange médium pour supporter la contrainte au freinage liée au poids de la moto et assurer la stabilité au freinage.

  • A l’arrière, des pneus 20/69-17

    Dérivés des pneus Superbike pour répondre à une mise en régime très rapide. Le pneu arrière possède une architecture de faible rigidité et un mélange extra-soft qui, compte tenu de la puissance limitée (vs MotoGP) et de la courte distance des courses, permet d’assurer une bonne mise en régime et du grip. Le pneu arrière MotoE est plus léger et utilise donc moins de matière que le pneu Superbike dont il est dérivé, tout en garantissant les performances spécifiques pour ces motos électriques (couple, poids, endurance…) et cela dans la durée. (Photos du pneu avant & arrière)

Sur quelle moto ?

actu_motoe_motol_668x440

Energica Motor Company, entreprise italienne spécialisée dans les motos électriques, est le fournisseur unique de la Coupe du Monde FIM Enel MotoE™ avec son Energica Ego Corsa. Une moto alimentée par un moteur synchrone à aimants permanents, refroidi par huile, délivrant jusqu’à 110 kW (147 ch) pour un couple de 200 Nm.  Capable d’atteindre les 100 km/h en tout juste trois secondes, cette moto affiche une vitesse maximale de 250 km/h. Toute l’énergie stockée dans les batteries qui les alimenteront sera produite à partir de ressources renouvelables.

Un plateau de qualité

actu_motoe_pilotes_1600x790

18, c’est le nombre de pilotes engagés dans cette nouvelle discipline : 14 d’entre eux sont des pilotes de chaque team présent en MotoGP™; les quatre autres étant répartis entre quatre teams de Moto2 et Moto3. Spectacle assuré par la présence de plusieurs pilotes sacrés champions du monde en MotoGP™ et en Endurance. Avec une particularité,  à savoir la participation d’une pilote féminine, l’Espagnole Maria Herrera engagée avec l'Angel Nieto Team.

Prochaine épreuve le 11 août !

Envie d’en savoir plus sur Michelin Motorsport?

> Site Michelin Motorsport

Recevez nos informations par email