Nous voulons générer une croissance durable plus forte et créer une valeur équilibrée entre les personnes, la planète et la performance économique… Avec ce nouveau plan stratégique « Michelin In Motion », le Groupe se donne une dynamique de croissance ambitieuse pour les dix prochaines années. D’ici 2030, tout en restant fidèle à son ADN, le profil du Groupe aura fortement évolué avec la montée en puissance de nouvelles activités à haute valeur ajoutée autour et au-delà du pneumatique.
Florent Menegaux, président du groupe Michelin.

De nouvelles ambitions environnementales et sociétales pour 2030

Michelin en est convaincu : au-delà des enjeux financiers, l’avenir d’une entreprise dépendra également de sa capacité à placer au cœur de ses décisions, les enjeux environnementaux, sociaux et sociétaux. Cet équilibre « Tout durable », déjà exprimé en 2019 par Michelin, se traduit aujourd’hui en objectifs concrets et ambitieux.

En parallèle de ses objectifs de croissance et de performance économique, Michelin s’est fixé deux autres grandes priorités : promouvoir le développement et l’épanouissement de ses équipes, et mieux préserver la planète.

Féminisation du management, matériaux durables et réduction des émissions de CO₂

A l’occasion de cette journée, le Groupe a notamment insisté sur sa volonté d’atteindre un taux d’engagement de ses employés supérieur à 85 %, et une ambition de 35 % de femmes au sein de ses équipes managériales.  Quatre femmes siègent aujourd’hui parmi les 11 membres du Comité Exécutif.

S’appuyant sur une maturité technologique très avancée dans le domaine des matériaux de haute technologie, le Groupe entend par ailleurs augmenter fortement le taux de matériaux durables présent dans ses pneus et contribuer ainsi à la préservation des ressources.  Dès 2030, 40 % de matériaux biosourcés ou recyclés seront intégrés dans l’ensemble de ses produits, en ligne avec son ambition de 100 % en 2050.

 

Afin d’aller plus loin dans la mise en œuvre de son approche « Tout durable », ce nouveau plan stratégique « Michelin In Motion » va donner les moyens au Groupe de réduire l’impact de ses principales externalités négatives.

A titre d’exemples, d’ici 2030, Michelin compte ainsi diminuer ses prélèvements d’eau de 33 % par rapport à 2019 et réduire de 50 % les émissions de CO de ses sites industriels par rapport à 2010. Le Groupe ambitionne d’atteindre la neutralité carbone en 2050*.

 

*Sur les scopes 1 & 2 et sur la partie transport du scope 3

Entre 20 et 30% du chiffre d’affaires 2030, issus de territoires de croissance au-delà du pneumatique

Croître et innover fait partie intégrante de la stratégie du Groupe et de son ADN. Michelin continuera donc à privilégier les pneumatiques haut de gamme et de spécialité, là où ses technologies font la différence et sont valorisées. Sans oublier les pneus adaptés aux spécificités des véhicules électriques, domaine dans lequel Michelin a développé un leadership technologique unique.

 

Le Groupe élargira également ses offres de services et solutions, en s’appuyant sur la mobilité connectée et l’exploitation des données collectées. Plus de 13 millions d’objets connectés sont aujourd’hui gérés par Michelin, un chiffre en constante augmentation.

Par ailleurs, ayant acquis une expertise exceptionnelle dans la physique et la chimie des Matériaux de haute technologie, Michelin compte accélérer sa croissance dans ce domaine à fort potentiel : polymères haute performance, applications médicales, matériaux durables biosourcés et recyclés, ou impression 3D métal. Le Groupe ambitionnne également de devenir un leader mondial de la mobilité hydrogène, en fournissant notamment des piles à hydrogène ou des composants, par le biais de sa filiale Symbio.

L’ensemble de ces développements dans les domaines des services et solutions, ou dans les matériaux de haute technologie devrait générer entre 20 et 30 % du chiffre d’affaires de Michelin en 2030.

Recevez nos informations par email