C’est l’occasion de confirmer les fondamentaux de notre engagement en faveur des agriculteurs avec qui nous travaillons en étroite collaboration pour construire aujourd’hui les solutions de demain.

Ce qui est inhabituel cette année c’est de présenter Formula E au SIMA  pour évoquer  un contrat basé sur la confiance, le transfert technologique et humain, la polyvalence, les synergies entre  différentes activités du Groupe, sans oublier la raison d’être d’un leader mondial de la mobilité durable. Explications.

Le SIMA en chiffres

Tous les deux ans, pendant cinq jours :

  • 1800 entreprises de 42 pays
  • 15 secteurs d’exposition
  • 232 000 visiteurs en provenance de 135 pays

La Formula E et l’agriculture ont un point commun 

Au-delà de la présence de Michelin sur un stand à la marque  l’exposition de cette monoplace 100 % électrique sous l’ombrelle « de la piste au champ » illustre 2 liens entre deux mondes qui peuvent paraître très différents : un engagement en faveur de la mobilité durable et le transfert des technologies & compétences.

La compétition est en effet un formidable laboratoire, et un exceptionnel tremplin, pour tester et valider les technologies de demain. Mises au point sur la piste, elles sont en effet transférées sur différentes gammes, notamment agricoles, pour apporter le meilleur niveau de performances et permettre une meilleure façon d’avancer.

Poursuivre l’engagement du Groupe en faveur de la mobilité durable

Sur piste, sur route ou dans les champs, Michelin défend, depuis des années,  l’idée de la mobilité durable autour de trois axes principaux.

 

1. Défense de l’environnement

 

L’objectif est de travailler au développement des pneus du futur tout en réduisant leur empreinte écologique.

La protection des sols est ainsi au cœur de nos préoccupations, que ce soit dans le développement de nos produits ou de nos systèmes.

 

 

 

 

S’il ne fallait retenir qu’un seul exemple, citons notre pneu MICHELIN EVOBIB capable de se transformer, au champ, à très basse pression, pour réduire la compaction des sols grâce à sa technologie Adaptive Design®.

Nous travaillons également  à la diminution de notre empreinte carbone. En Formula-E le nouveau pneu MICHELIN Pilot Sport, plus léger et plus efficient  utilise moins de matière donc moins de pneus à transporter les jours de compétition et, par conséquent, moins de pneus à recycler.

 

2. Des pneus plus sûrs et plus durables

 

La robustesse de nos pneumatiques, leur fiabilité sont nos principales réponses à cette exigence de durabilité et de sécurité.

Depuis 2015, date du lancement du championnat Formula E par la FIA, les pneus MICHELIN n’ont eu ainsi aucune avarie et ce, malgré des pressions de fonctionnement faibles et de nombreux chocs.

Dans le secteur agricole, l’endurance de nos produits est également unanimement reconnue. Nous commercialisons des produits avec des capacités de charge/vitesse étendues et poussons les évolutions réglementaires dans ce sens.

 

3. Améliorer l’efficience de nos produits

 

La diminution de la consommation est un enjeu majeur pour Michelin. En Formule E comme dans le secteur agricole, nous travaillons  à l’amélioration de l’efficacité énergétique de nos produits, que ce soit par la dimension, l’architecture, la sculpture ou encore le choix des matériaux. Nous mettons l’accent  également sur la réduction de la quantité de matière sans compromis sur les performances et, bien sûr, la sécurité.

Enfin, nous veillons à l’optimisation de l’usage de nos produits grâce à des systèmes connectés. Dans le domaine agricole, le système de régulation de la pression Zen@Terra (voir plus bas) permet d’optimiser en 2 clics la pression des pneus en fonction de l’usage sol, route ou champ. En compétition Formula E, la technologie RFID permet aux pneus de communiquer avec leur environnement immédiat.

 

 

20% soit 1 pneu économisé par véhicule, c’est le gain de masse réalisé entre la saison 1 et la saison 5 sur le pneu Formula E .

 

 

Encourager les transferts de technologies

 

Vous l’aurez compris, la volonté réelle est de développer des synergies ou transferts de compétences entre les différentes lignes d’activités du Groupe (voiture, moto, avion, mines, agricole, …) pour offrir le meilleur niveau de performance aux utilisateurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels.

 

D’un point de vue technologique, ces transferts s’effectuent grâce à :

 

  • La Polyvalence des produits

En Formula E ou en agriculture, nous utilisons le même pneumatique pour différents types des sols et/ou conditions météo.

Notre compréhension des mécanismes d’adhérence sur piste nous a permis notamment de définir des règles de conception des matériaux également applicables à nos produits agricoles.

  • L’endurance et la robustesse

Les connaissances acquises sur les pneus d’endurance ont contribué à alimenter la conception des pneus pour équiper  Formula E ainsi que les engins agricoles, que ce soit pour les matériaux, les semis finis ou les règles de dimensionnement.

  • Les méthodes de conception

Peu importe le secteur d’activités, nous partageons les mêmes méthodes de conception : design, méthodologie de calculs, développement de matériaux, tests. En utilisant de plus en plus la simulation numérique nous limitons le nombre de prototypes et réduisons l’impact carbone sans compromettre la performance.

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi la Formula E est présente à deux pas de stand Michelin au SIMA ?

Les progrès accomplis au niveau de ce formidable laboratoire qu’est la compétition permettent d’alimenter la conception de nos offres pneumatiques et systèmes agricoles et en faire bénéficier les agriculteurs de façon pérenne pour assurer le passage des technologies de la piste au champ.

Michelin, leader mondial des systèmes de télégonflage

Avec l’acquisition, fin 2017, de PTG & Téléflow, Michelin est devenu le leader mondial de l’industrie des systèmes de contrôle de la pression des pneus ou CTIS.

 

La solution MICHELIN ZEN@TERRA est le premier projet né de la collaboration avec PTG. Le Groupe profite d’ailleurs du SIMA 2019 pour officialiser la commercialisation de cette innovation, une avancée majeure dans le domaine de la protection des sols et pour la rentabilité des exploitations.

 

MICHELIN ZEN@TERRA? La solution qui permet aux agriculteurs de changer la pression des pneus directement de la cabine du tracteur: utiliser très basse pression en champ et passer rapidement à des pressions plus élevées sur route en toute sécurité à des vitesses élevées.

Ce  système simple et automatique est  le fruit  de l’expertise des ingénieurs de Michelin après 3 ans de développement. Il a été développé en liaison étroite avec les agriculteurs, huit d’entre eux dans 4 pays (France, Benelux, Allemagne et Pays Bas) sont devenus les ambassadeurs de cette solution. L’accessibilité et la simplification d'usage ont ainsi été identifiées comme les attentes les plus fortes de ces agriculteurs pour améliorer leur productivité et protéger leur sol.

Pour en savoir +

Le site MICHELIN agricole agro.michelin.com

 

Le site du Salon SIMA www.simaonline.com

Recevez nos informations par email