Il était une fois...

parisbordeauxparis (2)

Alors que l’automobile n’en est encore qu’à ses balbutiements, les frères Michelin pensent déjà à équiper les voitures de pneumatiques.  Qu’à cela ne tienne ! Ils commencent par construire leur  propre automobile, puis engagent celle-ci dans la première grande course automobile de l’époque – le Paris-Bordeaux-Paris. Défi relevé ! La voiture passe l’arrivée. Ils ont ainsi prouvé qu’une voiture pouvait bien rouler sur pneumatiques et en retirent de précieux enseignements pour la suite... A partir de là, les innovations vont bon train…jusqu’à arriver à l’Innovation qui marquera un vrai tournant dans l’histoire du pneumatique : l’invention du Radial en 46. Une technologie, qui en 1979, allait permettre à Michelin de remporter son premier titre en Championnat du monde de Formule Un.

Il y a 40 ans, la technologie du pneu radial s’illustrait en Formule Un

00014923

Le 7 octobre 1979, la saison de Formule Un s’achevait aux Etats-Unis, sur le circuit de Watkins Glen. Le Canadien - Gilles Villeneuve - offrait une sixième victoire à la Ferrari 312 T4 chaussée de pneumatiques Michelin et décrochait le titre de vice-champion. Le titre mondial, quant à lui, était attribué un mois plus tôt à son équipier Jody Scheckter, sur l’Autodromo di Monza, au volant de sa Ferrari/Michelin devant des milliers de tifosi venus assister au 300e GP de la Scuderia.

 

A lire aussi : 1979 Les premiers titres de Michelin en Formule Un

 

Aujourd’hui... mêmes valeurs, même volonté d'innover

WEC2018 Le Mans

40 ans après la consécration du Radial en F1, Michelin est toujours engagé en motorsport avec les mêmes valeurs et la même volonté d’innover. Le Groupe privilégie les disciplines davantage tournées vers la mobilité durable et celles qui mettent en exergue la performance dans la durée des pneumatiques. C’est le cas par exemple des 24 Heures du Mans et de la Formula E.

Pour Michelin, le Mans est un laboratoire au service de ses clients et partenaires. La performance dans la durée constitue l’essence même de l’Endurance et des 24 Heures du Mans. En course comme sur la route, l’objectif de Michelin est le même : concevoir des pneumatiques performants jusqu'à la ligne d’arrivée.

  • La Formula E

Depuis 2013, Michelin est engagé en FIA Formula E : un engagement cohérent avec ses ambitions en matière de mobilité durable et qui permet à Michelin de travailler au développement des pneus de demain, plus spécifiquement dédiés aux voitures électriques.  La saison 2019 a été l’occasion de concevoir une solution associant polyvalence et longévité : le même train de pneumatique est capable de durer toute la journée de la course et d’affronter toutes les conditions de piste, sèches ou humides ! Les enseignements tirés des pneus utilisés au cours des quatre premières saisons ont déjà permis l’insertion de nouveaux procédés dans plusieurs modèles des gammes Michelin. C’est aussi dans cet esprit que le MICHELIN Pilot Sport a été mis au point, sur la base de ce que les ingénieurs de Michelin Motorsport ont appris des deux précédentesgénérations de pneus dédiées à la Formula E.

 

 

 

Recevez nos informations par email