Une structure financière solide

Une solidité financière cruciale pour l’avenir du Groupe. Elle garantit à la fois son indépendance et son développement. En 2017, le résultat opérationnel est en hausse et son flux de trésorerie disponible (free cash-flow) lui permet de maintenir un faible taux d’endettement.

 

« En 2017, notre croissance en volume atteint 2,6 % par rapport à 2016. Toutes nos activités y contribuent, à commencer par les pneus de 18’’ et plus à la marque MICHELIN, qui sont en croissance de 19 % sur un marché lui-même en hausse de 13 %. De même pour les activités de Spécialités, dont les ventes en volume augmentent de 16 %. Notre marge opérationnelle sur activités courantes représente 12,5 % des ventes nettes. » Jean-Dominique Senard, Président du Groupe Michelin

Objectifs 2020

1.    Disposer d’un cash-flow libre structurel (flux de trésorerie sur activités opérationnelles, diminués des flux de trésorerie d’investissements)  supérieur  à 1,4 milliard € par an, dès 2020.

2.    Atteindre, à compter de 2020, un retour sur capitaux investis (ROCE) après impôts égal ou supérieur à 15 % à périmètre constant, hors goodwill.

Avancement

1.    Cash-flow libre structurel : 1,509 milliard € en 2017 (961 millions € en 2016, 833 millions € en 2015)

2.    Retour sur capitaux investis 11,9 % en 2017 (12,1 % en 2016, 12,2 % en 2015)

Recevez nos informations par email