Retour

Michelin réorganise ses activités au Royaume-Uni, en Italie et en Allemagne

Michelin renforce sa stratégie de compétitivité au service de sa croissance en Europe pour faire face aux mutations des marchés.

En Europe, Michelin emploie plus de 65 000 salariés et dispose de 40 sites industriels, qui représentent 40% de l’activité du Groupe. Depuis plusieurs années, le contexte concurrentiel et la crise économique ont durablement affecté le marché européen des pneumatiques, en particulier le marché des pneus Poids Lourd neufs et rechapés. Afin de préserver sa position de premier manufacturier et poursuivre sa croissance en Europe, Michelin souhaite consolider son positionnement sur des productions à forte valeur ajoutée.

Dans cet objectif, Michelin engage un projet de réorganisation de ses activités au Royaume-Uni et en Italie, qui sera accompagné de 265 millions d’euros d’investissement pour moderniser l’outil industriel et le réseau logistique dans ces deux pays. En Allemagne, le site de Pneu Laurent à Oranienburg sera amené à cesser son activité.

En Italie 

L’Italie est un socle majeur de Michelin en Europe. Michelin Italie fabrique plus de 10% de la production européenne et emploie plus de 4 000 salariés, dont  80% dans les sites de production. Pour faire face aux évolutions du marché et maintenir un ancrage fort en Italie, le Groupe met en œuvre un plan stratégique pour les cinq ans à venir. 

Ce projet sera soutenu par un investissement de 180 millions d’euros qui vise à faire progresser significativement les volumes de pneus Tourisme Camionnette et Poids Lourd produits en Italie d’ici 2020, en renforçant notamment les sites de Cuneo et d’Alessandria.

Cuneo : renforcement du site pour développer l’activité

Avec plus de 2 000 salariés, l’usine de Cuneo est aujourd’hui le premier pôle de production de pneus Tourisme Camionnette en Europe. C’est aussi un des premiers pôles de production de semi-finis en Europe. Le projet prévoit d’augmenter la production de pneus Tourisme Camionnette de 20% d’ici 2020, selon les prévisions actuelles des marchés, en poursuivant la montée en gamme du site vers les pneus haute et très haute performance, et en améliorant significativement sa compétitivité.

Alessandria (Poids lourd) : spécialisation du site dans la production de pneus Poids Lourd neufs 

L’usine d’Alessandria (plus de 800 salariés) se spécialisera dans la fabrication de pneus Poids Lourd neufs, avec l’objectif d’améliorer sa compétitivité et d’augmenter la production de 20% d’ici 2020, selon les prévisions actuelles des marchés. En raison de la forte dégradation du marché du rechapage en Europe, l’activité rechapage d’Alessandria sera arrêtée d’ici mi-2016.

Fossano (Semi finis) : fermeture du site d’ici fin 2016

Depuis 2009, le site a vu sa production diminuer de 45% en raison de la pression sur les prix s’exerçant sur ce type de produits semi-finis. Dans un contexte de surcapacité, Michelin doit rationaliser son outil de production pour maintenir des coûts de fabrication compétitifs. L’usine de Fossano, qui emploie 400 salariés, sera donc fermée d’ici fin 2016. Sa production sera assurée par des fournisseurs externes ou par d’autres usines du Groupe en Europe.

Réorganisation du réseau logistique

Pour améliorer les performances du circuit de distribution, le réseau logistique de Michelin en Italie sera transformé, avec l’objectif de concentrer les stocks au plus près des usines de Cuneo et d’Alessandria. Les magasins de Turin et de Rome seront modernisés pour servir l’ensemble de l’Italie. Le magasin de Tribano, qui emploie 28 salariés, sera fermé d’ici fin 2017.

578 personnes sont concernées par la réorganisation des activités de Michelin en Italie d’ici 2020. Michelin s’engage à accompagner personnellement chaque salarié concerné vers un nouveau projet professionnel et mettra en place un dispositif innovant de soutien au retour à l’emploi. Ce projet sera construit avec les représentants du personnel dans les prochaines semaines.

Au Royaume-Uni

Le groupe Michelin est implanté au Royaume-Uni depuis plus de 100 ans et est aujourd’hui le premier producteur de pneumatiques du pays. Créé en 1905, Michelin Tyre PLC emploie aujourd’hui 2500 personnes. Pour s’adapter à l’évolution des marchés et conforter sa présence au Royaume-Uni, Michelin souhaite recentrer son activité sur les segments en croissance du marché Tourisme camionnette et sur le rechapage. Cette stratégie sera soutenue par 85 millions d’euros d’investissement d’ici 2020.

Ballymena (Poids Lourd) : projet de fermeture du site d’ici mi 2018

Michelin annonce son projet de fermeture de l’usine de Ballymena d’ici mi-2018, en raison des difficultés spécifiques auxquelles est confronté le site depuis plusieurs années : contexte concurrentiel extrêmement agressif et surcapacité industrielle du marché Poids Lourd, coûts de logistique très importants en raison de sa localisation et coûts de production élevés, en particulier du fait du prix de l’énergie. Une procédure de consultation des salariés sur le projet de fermeture va être immédiatement lancée. Michelin s’engage à apporter tout le soutien possible aux 860 salariés du site de Ballymena durant la consultation et dans les mois à venir. 

Dundee (Tourisme Camionnette) : 69 millions d’euros d’investissement

L’usine de Dundee (855 salariés), qui fabrique des pneus Tourisme pour le cœur de gamme, bénéficiera d’importants investissements destinés à la faire évoluer vers la production de pneus de plus grande dimension pour servir un marché en forte croissance, avec pour ambition d’augmenter sa production de 30% d’ici 2020, selon les prévisions actuelles des marchés. Une nouvelle plateforme de stockage sera également créée pour répondre à l’augmentation de l’activité.

Stoke-on-Trent (Rechapage) : consolidation de la stratégie du site

Le site de Stoke-on-Trent (260 salariés) a transformé ces dernières années son outil industriel dans l’activité rechapage pour mettre en œuvre une nouvelle stratégie multi-marques, qui sera poursuivie et renforcée. 16 millions d’euros seront consacrés à des investissements dans la production et la logistique, avec notamment l’implantation de nouvelles infrastructures de stockage destinées à servir l’ensemble du Royaume-Uni.

Les investissements à Stoke-on-Trent et à Dundee entraîneront la création de 110 emplois.

En Italie et au Royaume-Uni, Michelin Développement mettra en œuvre les moyens nécessaires pour soutenir la revitalisation des territoires concernés.

En Allemagne : fermeture d’ici fin 2016 du site de Pneu Laurent (Rechapage Poids Lourd)

En raison des sérieuses difficultés du marché Rechapage en Europe, Pneu Laurent, filiale du groupe Michelin prévoit de fermer  d’ici fin 2016 son usine d’Oranienburg et de concentrer l’ensemble de son activité sur son site français d’Avallon. Pneu Laurent s’engage à mettre en œuvre un dispositif d’accompagnement le plus complet possible pour proposer une solution adéquate à chacun de ses 180 salariés du site d’Oranienburg.

Pour financer ces projets de réorganisation, le groupe Michelin enregistrera une provision d’environ 280 millions d’euros en charges non récurrentes dans ses comptes consolidés au 31 décembre 2015.


Retour