Retour

Michelin et Limagrain entrent au capital d’EXOTIC SYSTEMS, spécialiste de l’internet des objets

A l’occasion du Sommet de l’Élevage, Michelin et LIMAGRAIN ont annoncé la signature, mardi 4 octobre, d’un protocole d’investissement dans le capital d’EXOTIC SYSTEMS à hauteur de 20% pour chacun des deux groupes.

cp_limagrain_1040x400

 

Basée à Clermont-Ferrand, EXOTIC SYSTEMS développe, depuis 2007, des objets connectés pour d’autres start-ups et quelques grands noms de l’industrie. Dès 2017, elle présentera une gamme d’objets connectés pour l’agriculture de demain. 

Cet investissement démontre la volonté de Michelin et de LIMAGRAIN d’accélérer leur développement digital dans le domaine agricole. Pour EXOTIC SYSTEMS, il traduit l’ambition de construire des solutions connectées pour l’agriculture.  Ce protocole est soumis aux différentes autorisations applicables à ce type d'investissement.

Notre objectif est de démocratiser l’accès à l’agriculture connectée grâce à des objets simples d’utilisation pour l’agriculteur. Travailler avec de grands acteurs du domaine comme LIMAGRAIN et Michelin nous permettra d’envisager un déploiement plus ambitieux et plus rapide de nos solutions.

Guillaume Blanc, Président d’EXOTIC SYSTEMS

Cette prise de participation dans une entreprise implantée sur le territoire de la Coopérative, est un formidable accélérateur pour accroître notre potentiel d’innovation dans les technologies numériques et enrichir à terme nos offres vis-à-vis de nos adhérents et  de nos clients à travers le monde. Le numérique est un moyen de modéliser, de mesurer les pratiques agricoles pour qu’elles soient utilisables par le plus grand nombre d’agriculteurs. Ce partenariat et les expertises complémentaires de nos trois entreprises contribueront à faire de la plaine de Limagne Val d’Allier, un véritable territoire d’excellence agricole en Auvergne Rhône-Alpes.

Sébastien Vidal, Administrateur de LIMAGRAIN

Cette prise de participation au capital d’EXOTIC SYSTEMS va permettre à Michelin d’affirmer le développement de ses offres de services digitaux, une attente forte de l’environnement agricole de plus en plus connecté. En 2015, Michelin présentait le premier pneu agricole connecté au monde. Aujourd’hui, cette nouvelle collaboration ouvre de nouvelles perspectives. Le Groupe croit aux bénéfices de cette évolution de l’agriculture. Pour cette raison, le Groupe innove dans la recherche de solutions digitales associées à de nouvelles technologies afin d’améliorer les rendements agronomiques et tendre vers des pratiques agricoles plus performantes, plus durables et plus respectueuses de l’environnement. Enfin, je suis très fier de la complémentarité de nos trois entreprises qui concilient innovation, excellence et engagement sur notre territoire. 

Emmanuel Ladent, Directeur de la Division Agricole du groupe Michelin

Retour