Retour

Information financière au 30 juin 2014

Solide résultat opérationnel avant éléments non récurrents de 1 159 millions d’€,
à périmètre et parités constants en hausse de 16 %

Marge opérationnelle avant non récurrents : 12 % des ventes nettes

Résultat net de 624 millions d’€, en progression de 23 %

  • Hausse de la performance opérationnelle du Groupe en ligne avec les objectifs
    • A mi-parcours, le plan de compétitivité 2012-2016 atteint 60 % de son objectif.
  • Maitrise du positionnement Prix
    • Effet Prix-mix/matières premières de 182 millions d’€, meilleur qu’attendu,
    • Volumes en hausse de 1,9 %, dans un contexte de ralentissement de la croissance des marchés au deuxième trimestre, notamment en Poids lourd et, comme annoncé, en Génie civil.
  • Cash flow libre en ligne avec la saisonnalité habituelle
    • Investissements de 703M€.

Dans un environnement concurrentiel resté soutenu tout au long du semestre, le groupe Michelin a atteint son objectif d’une nouvelle amélioration de sa performance, avec une hausse de près de 200 millions d’€ du résultat opérationnel à périmètre et change constants. Un flux continu d'innovations saluées par les constructeurs, une politique industrielle responsable et ambitieuse ont permis à la marque Michelin de maintenir ses positions mondiales à la pointe de la mobilité.

Jean-Dominique Senard

Perspectives confirmées pour 2014

Au second semestre, la demande mondiale de pneumatiques Tourisme camionnette et Poids lourd devrait rester porteuse dans les pays matures et en Chine. En revanche, les autres nouveaux marchés affichent un ralentissement, en particulier en première monte. En parallèle, pour les marchés de pneus Génie civil, le segment Première monte devrait poursuivre son amélioration sensible, tandis que, pour le segment des pneus miniers, le déstockage devrait se prolonger d’ici la fin de l’année, le 4ème trimestre bénéficiant d’un effet de base favorable.

 Pour 2014, le Groupe vise une augmentation de sa marge brute unitaire, en conservant un équilibre positif entre mix, politique de prix et coût des matières premières.

 Dans cet environnement, Michelin maintient sa perspective de croissance des volumes autour de 3 %, en ligne avec les marchés pour l’année 2014. Le Groupe confirme son objectif d’un résultat opérationnel avant éléments non récurrents en croissance hors effets devises, d’une rentabilité des capitaux employés supérieure à 11 % et d’une génération d’un cash flow libre structurel supérieur à 500 millions d’€. Le programme d’investissements est maintenu autour de 2 milliards d’€.


Retrouvez l'intégralité de l'information financière au 30 juin 2014

Téléchargement


Retour