Retour

WRC 2016 - Victoire n°299 pour Michelin au Rallye de Corse

Michelin a remporté sa 299e victoire mondiale au Tour de Corse 2016 grâce à Sébastien Ogier/Julien Ingrassia et Volkswagen Motorsport. Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Andreas Mikkelsen (VW/Michelin) complètent le podium. Michelin a également remporté la catégorie WRC-2 avec Elfyn Evans/Craig Parry (Ford Fiesta R5).

cp_wrc-corse-2016_1040x400

 

Invaincu depuis 13 ans en WRC sur asphalte, Michelin a poursuivi sa domination sur cette surface lors du Tour de Corse 2016, 11e manche du championnat FIA WRC. Les pneus Michelin Pilot Sport H5 et S5 ont remporté les 10 épreuves chronométrées du parcours qui a emmené les concurrents d’Ajaccio à Porto Vecchio via Bastia.

En remportant les quatre spéciales de la 1ère étape, Sébastien Ogier (VW/Michelin) a rapidement creusé l’écart sur ses adversaires. Le Français s’est ensuite contenté de contrôler la course pour décrocher sa première victoire au Tour de Corse et rejoindre ses 12 compatriotes vainqueurs sur l’Ile de Beauté depuis 1973.

Sébastien Ogier a décroché sa 36e victoire mondiale et offert un 299e succès en WRC à Michelin depuis la création du Championnat du monde des Rallyes FIA en 1973. Le pilote Volkswagen pourrait remporter un quatrième titre mondial et offrir la 300e victoire à Michelin lors du prochain RallyRACC-Catalunya (13-16 octobre), le 555e rallye de l’histoire du WRC.

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) a remporté son duel face à Andreas Mikkelsen (VW/Michelin) pour le gain de la 2e place samedi après-midi, lorsque la pluie a fait son apparition sur la Haute-Corse et a rendu les petites routes sinueuses particulièrement glissantes.

Le vainqueur sortant Jari-Matti Latvala (VW/Michelin) s’est quant à lui assuré de la 4e place finale face à Craig Breen (5e, Citroën/Michelin) piégé par l’averse en fin de spéciale n°7. Les pilotes Hyundai/Michelin Hayden Paddon (6e) et Dani Sordo (7e), et les pilotes Ford/Michelin Eric Camilli (8e) et Mads Ostberg (9e) terminent dans le top-ten.

Le Britannique Kris Meeke (Citroën/Michelin) a gagné trois spéciales – dont la Power Stage - et aurait pu briguer une 3e victoire cette saison, mais sa DS3 WRC a percuté un arbre dans l’ES6.

En catégorie WRC-2, les pneumatiques Michelin « Compétition Client » Pilot Sport RH2 et RS ont également remporté toutes les spéciales. Le leader du championnat Elfyn Evans (Ford/Michelin) a signé sa 3e victoire de la saison devant le Tchèque Jan Kopecky (Skoda/Michelin) et le Français Yoann Bonato (Citroën/Michelin).


Retour