Retour

WRC 2016 - Les pneus MICHELIN LTX Force H4 et S4, et Latitude Cross H90 et S80 (WRC2) terminent la saison en beauté

La 44ème saison du Championnat du Monde des Rallyes - FIA WRC vient de s’achever sur une exceptionnelle manche australienne remportée par Andreas Mikkelsen et Anders Jaeger Synnevag, à bord d’une Volkswagen Polo R WRC équipée de pneus MICHELIN. C’était également le dernier rallye de Volkswagen Motorsport, qui se retire après avoir remporté tous les titres au cours des quatre dernières saisons, et à chaque fois en partenariat avec le manufacturier français.

cp_wrc-australie_2016_1040x400

 

Inscrit au calendrier WRC depuis 1989, le rallye d’Australie est considéré par tous comme l’une des plus belles manches de la saison. Se déroulant à des dates plus tardives qu’habituellement dans l’année, il a représenté des défis supplémentaires pour les pneus, la température extérieure atteignant facilement 10 °C de plus en novembre qu’en septembre. Dans cette région de l’Australie (Nouvelle Galles du Sud, au sud-est du pays), les équipages ont donc dû faire face à une usure inhabituelle de leurs pneumatiques, sur des pistes surchauffées recouverte d’une couche de terre abrasive.

En Australie, Les concurrents du WRC ont donc retrouvé une dernière fois cette saison les pneus MICHELIN LTX Force H4 (gomme dure) et S4 (gomme tendre). Les pilotes du WRC2 ont quant à eux pu profiter des pneus MICHELIN LATITUDE Cross H90 (gomme dure) et S80 (gomme tendre). Ces pneumatiques aux caractéristiques exceptionnelles ont accompagné les équipages aux quatre coins du monde pendant tous les rallyes « terre », quelles que soient la typologie des sols ou la météo. Il leur a donc fallu faire preuve non seulement de résistance, mais de performances de bon niveau tout au long de l’usure. Une excellente polyvalence qui a primé toute la saison, et qui a permis à Michelin de faire valoir sa supériorité dans un contexte concurrentiel élevé.

Tout d’abord, je tiens à remercier et à féliciter toute l’équipe Volkswagen Motorsport, avec qui nous avons développé des relations professionnelles de grande qualité au cours de ces quatre saisons passées ensemble. Au Kennards Hire Rally Australia, ils ont démontré leur motivation et leur envie de gagner jusqu’au bout, et ce fut un moment fort en émotion. Plus généralement, il est vrai que ce rallye, l’un des plus beaux de la saison, avait soulevé beaucoup d’interrogations compte tenu du déplacement de ses dates, avec une chaleur très élevée et un niveau d’usure toujours très fort sur ces pistes arides. Néanmoins, comme nous l’avions prévu, tout s’est bien déroulé pour nos partenaires, qui ont pu élaborer en toute quiétude leur stratégie. Bien entendu, les gommes dures ont plus souvent été privilégiées, mais les gommes tendres leur ont également permis de dessiner des plans d’attaque à certains moments clés. Cette saison, le pneu a encore été l’artisan de nombreuses victoires.

Jacques Morelli, manager de Michelin en FIA WRC

Derrière le victorieux équipage norvégien on retrouve une autre Volkswagen, celle de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, puis la Hyundai i20 WRC de Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul sur la troisième marche du podium. Toutes ces voitures sont équipées de pneus MICHELIN. En WRC2, le manufacturier français remporte également la victoire grâce au succès de Esapekka Lappi et Janne Ferm, sur leur Skoda Fabia R5.

La prochaine saison du Championnat du Monde FIA-WRC débutera dès le 18 janvier 2017 avec le Rallye Monte-Carlo.


Retour