Retour

WEC 2017 - JAPON - Les pneus MICHELIN domptent la pluie battante aux 6 Heures de Fuji Speedway

Les 6 Heures de Fuji 2017 se sont achevées aujourd’hui dimanche 15 octobre, après trois journées de pluie battante : une première dans le Championnat du Monde d’Endurance – FIA WEC. Les partenaires de Michelin ont pioché dans leurs allocations de pneumatiques WET et Full WET à partir des essais libres du vendredi et jusqu’au bout d’une épreuve interrompue avant l’heure par la Direction de course, à cause de la visibilité insuffisante.

Michelin apporte sur chaque course 100 pneumatiques par voiture, dont 40 sont spécifiques pour la pluie. Une dotation suffisante pour couvrir un weekend de course entièrement mouillé comme celui qui vient de se terminer à Fuji.
C’est Toyota Gazoo Racing qui réalise le doublé à domicile, sur le circuit qui appartient à la firme japonaise depuis l’année 2000. La Toyota TS050 – Hybrid n°8 (Buemi/Davidson/Nakajima) occupe en effet la tête du peloton quand la Direction de course décide de mettre fin aux hostilités, après quatre heures et demie d’une course ralentie à plusieurs reprises par la voiture de sécurité et interrompue par le drapeau rouge. La Toyota TS050 - Hybrid n°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) est deuxième et la Porsche 919 Hybrid n°1 (Jani/Lotterer/Tandy) complète le podium. Grâce à ce résultat, la firme japonaise reste en lice pour les titres mondiaux des Constructeurs et des Pilotes.


Retour