Retour

WEC 2016 - 6 Heures de Mexico - Les pneus MICHELIN répondent à toutes les situations de course

Le pneu MICHELIN Hybride se démarque encore une fois

Comme prévu, la première édition des 6 Heures de Mexico a été marquée par une météo changeante. Les écuries ayant adopté la meilleure stratégie pneu en ont tiré directement les bénéfices, Michelin ayant mis à leur disposition une gamme de pneus adaptée à chaque situation.

CP_WEC2016-6hMexic_1040x400

 

Se situant à près de 2 300 m d’altitude, l’Autodromo Hermanos Rodriguez est un circuit particulier qui compte de nombreuses lignes droites où les voitures atteignent des vitesses élevées, mais aussi des sections comportant des virages serrés. Autre particularité, il arrive que les pluies soient très localisées, au point que certaines sections soient arrosées et d’autres restent sèches.

Après un départ par un temps doux et assez lumineux, les premières gouttes sont tombées à 2h30 de l’arrivée. C’est alors que les partenaires de Michelin sont rentrés au stand pour changer de pneus, mais tous n’ont pas choisi la même typologie de gomme.

Quand la pluie a commencé à tomber, les teams ont dû rapidement élaborer la meilleure stratégie possible. Et alors que certaines équipes sont directement passées en pneus pluie, Audi Sport a fait le choix de chausser des pneus hybrides, qui sont en apparence des slicks, mais qui ont été développés pour rouler sur des sols humides ou asséchants. Et alors que la pluie a cessé après seulement une quinzaine de minutes, il est apparu que l’Audi R18 n°7 tournait 5 à 7 secondes au tour plus vite grâce à ce choix opportun. En catégorie LM GTE Pro, nous avons d’ailleurs observé un cas similaire, avec les deux Ferrari du team AF Corse qui sont restées en pneus slicks, et qui ont ainsi repris un tour à leurs adversaires, lesquels avaient fait un choix différent. Une fois de plus, la stratégie des teams associée à l’éventail de solutions et la polyvalence de nos pneus a fait la différence. En LM P2, nous saluons la performance de notre partenaire Extreme Speed Motorsport, qui monte encore une fois sur le podium, alors que Michelin n’équipe que deux voitures sur onze dans la catégorie.

Jérôme Mondain, manager de Michelin en FIA WEC

Après six heures de course animées, c’est finalement la Porsche 919 Hybrid n°1 pilotée par Timo Bernhard, Mark Webber et Brendon Hartley qui remportent l’édition 2016 des 6 heures de Mexico, devant l’Audi R18 n°7 d’André Lotterer, et Marcel Fässler, et la Toyota TS-050 Hybrid n°6 de Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Takeru Kobayashi, toutes équipées de pneus MICHELIN.

La prochaine manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA-WEC aura lieu le 17 septembre à Austin (Texas).


Retour