Retour

WEC 2015 - Porsche s’impose dans les catégories LM P1 et LM GTE Pro, Ferrari remporte la classe LM GTE Am avec SMP Racing

Après avoir raflé les deux premières places durant les essais qualificatifs du vendredi, Porsche a dominé l’édition 2015 des 6 Heures du Circuit des Amériques dans les catégories LM P1 et LM GTE Pro. Ferrari s’est adjugé la victoire en catégorie LM GTE Am grâce à la bonne performance de l’équipe SMP Racing.

WEC - Austin - 2015 - MICHELIN

A 17h00, sous un ciel dégagé et face à un public comblé par la performance des artistes du Cirque du Soleil, qui ont performé sur la piste durant la cérémonie de départ, les prototypes de la firme de Stuttgart s’élancent en tête du peloton. Au premier virage, la Porsche 919 Hybrid n°17 (Bernhard/Webber/Hartley) dépasse la n°18 (Dumas/Jani/Lieb). Les deux voitures creusent ensuite l’écart sur les Audi R18 e-tron quattro n°7 (Fässler/Lotterer/Tréluyer) et n°8 (Di Grassi/Duval/Jarvis) au fil des tours.

L’épreuve se déroule régulièrement jusqu’au 115° passage, lorsque la Direction de course assigne 1 minute de « Stop & Go » à la Porsche 919 Hybrid n°17, alors confortablement en tête du peloton, pour une infraction commise lors de son 3° pit stop. Timo Bernhard, qui est au volant de la voiture, s’arrête au stand pour purger sa pénalité.

A cause de cet imprévu, la Porsche 919 n°17 est contrainte de céder la tête de la course à la voiture sœur n°18. Pire, elle rentre en piste avec une avance de seulement 25 secondes sur l’Audi R18 e-tron quattro n° 7. Le pilote allemand n’a qu’une option : pousser au maximum puisqu’il est en fin de relais et il devra s’arrêter de nouveau en quelques tours seulement.

Au 118ème tour, Timo Bernhard prouve son habilité au volant, ainsi que tout le potentiel des pneus MICHELIN en termes de constance, en inscrivant au tableau le temps de 1’47.436 avec  des pneumatiques ayant déjà parcouru 28 tours !

Le chrono de l’Allemand restera le temps le plus rapide en course jusqu’à un quart d’heure de la fin, lorsque Brendon Hartley, sur la même voiture, parvienne à l’améliorer de 24 millièmes de seconde seulement. A ce moment-là, les températures de l’air et de la piste sont en baisse, ce qui favorise la performance des voitures.

Après 6 heures de course et 185 tours parcourus (1020 kilomètres), la Porsche 919 Hybrid n°17 passe sous le drapeau à damier la première en doublant ainsi le succès des 6 Heures du Nürburgring. Elle est suivie par les deux Audi R18 e-tron quattro n°7 et n°8.

« Je félicite Porsche Team pour sa belle victoire, ainsi qu’Audi Sport pour un podium largement mérité », déclare Pascal Couasnon, le directeur de Michelin Motorsport. « Une fois de plus à Austin, sur une piste très exigeante, les pneus Michelin ont démontré toutes leurs qualités en termes de performance et de constance. »

Catégorie LM GTE Pro : sous le signe des Porsche 911 RSR

Plusieurs clubs de propriétaires de Porsche se sont réunis à Austin pour soutenir leur marque de cœur lors des deux courses du week-end : Tudor United Sportscar Championship et 6 Heures du Circuit des Amériques – FIA WEC.

La firme de Stuttgart a récompensé ses fans, notamment en FIA WEC où, outre la victoire de la Porsche 919 Hybrid dans la catégorie reine, les 911 RSR n°91 (Lietz/Christensen) et n°92 (Pilet/Makowiecki) ont largement dominé la course en résistant aisément aux assauts des Ferrari 458 Italia n°51 (Bruni/Vilander) et n°71 (Rigon/Calado).

« Tout en disposant déjà d’une gamme de pneus largement satisfaisante, nous avons travaillé avec nos partenaires des catégories LM GTE durant l’intersaison pour développer des pneumatiques encore plus adaptés aux caractéristiques des voitures. Nous étions dans l’attente des 6 Heures du Circuit des Amériques pour introduire nos pneus pour les hautes températures. Les performances de Porsche et de l’ensemble de nos partenaires durant tout le week-end démontrent que l’objectif a été largement atteint », précise Pascal Couasnon. 

Une belle bataille en catégorie LM GTE Am

Durant une bonne partie de la course, la catégorie cadette de la classe GTE a été animée par de belles batailles sportives entre les Porsche 911 RSR n°77 du Dempsey-Proton Racing (Dempsey/Long/Seefried) et les Ferrari 458 Italia des équipes SMP Racing (Shaytar/Bertolini/Basov) et AF Corse (Perrodo/Collard/Aguas), avec des dépassements spectaculaires à la carte.

Au fil des tours, une autre Porsche 911 RSR s’est invitée dans les positions de tête, il s’agit de la voiture n°88 de l’équipe Abu Dhabi-Proton Racing (Ried/Al Qubaisi/Bamber), qui termine l’épreuve à la deuxième position, derrière la Ferrari n°72 du SMP Racing. La Ferrari 458 Italia de l’équipe AF Corse monte sur la troisième marche du podium. Quant à l’équipage de la Porsche n°77, en dépit d’une très bonne performance, il ne parviendra à se classer qu’à la quatrième place.


Retour