Retour

Volkswagen offre à Michelin son 23ème titre des constructeurs, à l’issue d’une course qui a mis les pneus à rude épreuve

FIA WRC 2013 – RallyRACC – Rally de Espana

Après le titre des pilotes et celui des copilotes, que le duo Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA a emporté lors du Rallye de France – Alsace, Volkswagen scelle la saison FIA WRC 2013 en Espagne, en décrochant la couronne des constructeurs avec une manche d’avance sur la fin du Championnat. Pour la marque allemande il s’agit du premier sacre mondial en Championnat du Monde des Rallyes. Pour MICHELIN, ce titre vient élargir un vaste palmarès, comptant désormais 262 victoires, 21 titres des pilotes et 23 titres des constructeurs, depuis 1973.

Une première saison FIA WRC sans faille pour Volkswagen, un partenariat de qualité pour MICHELIN. La Polo R WRC et les pneus du manufacturier français se sont bien complétés dès le début de la saison, sur tous les types de surfaces. La collaboration technique entre les deux équipes a été de très haut niveau.

« Je félicite Jost CAPITO et l’ensemble de l’équipe Volkswagen Motorsport au nom de Michelin, nous sommes fiers d’avoir contribué à ce succès », déclare Jacques MORELLI, le responsable des activités rallye de la firme auvergnate. « En s’imposant lors de leur première saison en FIA WRC, l’équipe réalise une véritable prouesse ».

Le talent du team allemand et de ses pilotes s’est concrétisé une fois de plus au RallyRACC – Rally de Espana 2013, une épreuve complexe et variée, remportée dimanche par les champions du monde Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA, au terme d’une remontée spectaculaire. Le tracé catalan regorge en effet de pièges, dont le duo français en avait fait les frais samedi matin, quand ils ont endommagé la roue avant gauche de leur Polo R WRC. Ce contretemps avait pour effet de les pénaliser de 46,5 secondes.

La partie sur asphalte des deux premières étapes du rallye était très abrasive et les passages dans les « cordes » ont provoqué des détériorations au niveau des roues. Tous les pilotes ont décidé d’affronter cette partie équipés de pneus MICHELIN PILOT Sport H2 (durs), avec une seule roue de secours. Si d’une part ils ont bénéficié d’un avantage au chrono d’environ 2 dixièmes de seconde par kilomètre, grâce au gain de poids, ils ont d’autre part renoncé à la possibilité de monter deux pneus « frais » pour affronter les spéciales les plus longues. À l’arrivée des voitures au parc d’assistance, l’usure était certes prononcée, mais la performance était toujours au rendez-vous.

Dimanche, sur terre, les pneus MICHELIN LATITUDE Cross H2 ont été confrontés à une température inhabituelle en cette fin octobre, en Catalogne. Le soleil faisait monter en effet la température de l’air à plus de 28° C. Malgré la chaleur, les pneus Michelin n’ont montré aucune faille. La performance, la robustesse et la longévité ont été au rendez-vous et ont permis à Sébastien OGIER et à Julien INGRASSIA de concrétiser leur victoire.

En catégorie WRC2, Robert KUBICA et Maciek BARAN, sur Citroën DS3 RRC, remportent l’épreuve et décrochent ainsi le titre de Champion du Monde, dans leur catégorie. « Bravo à Robert KUBICA ! L’ex pilote de Formule Un confirme cette saison son très grand potentiel ainsi que sa volonté de poursuivre son engagement dans les compétitions au plus haut niveau. Félicitation également à Citroën Racing, en catégorie WRC2 la concurrence est rude et la marque au double chevron démontre une fois de plus tout son savoir-faire et sa technologie », conclut Jacques MORELLI.


Retour