Retour

Rallye du Mexique - Championnat du Monde des Rallyes 2014 - FIA

Le MICHELIN LATITUDE Cross H2 déjoue les pièges du Mexique. Michelin remporte la catégorie RC2 avec Yuriy PROTASOV, son seul partenaire sur 16 pilotes.

Le Rallye du Mexique 2014 : des conditions nouvelles et exigeantes

La 11ème édition du Rallye du Mexique a proposé aux pilotes une nouveauté : le tracé était cette année très glissant. En effet, à cause des la météo particulièrement sèche, une épaisse couche de sable a recouvert la surface dure de cette zone du Mexique. Pour maîtriser leur voiture, les pilotes ont dû adapter leur style de conduite. Cependant, les chocs aux pneus ont été plus nombreux et violents que l’an dernier. Dans cette situation très exigeante, les pneus MICHELIN LATITUDE Cross H2 ont fait le poids : leur sculpture ouverte a dégagé la couche superficielle pour assurer le grip et leurs flancs robustes ont encaissé les agressions sans montrer de failles. Mikko HIRVONEN, par exemple, touchait violemment un rocher dans l’ES2 Los Mexicanos 1 et endommageait fortement le flanc du pneu arrière droit de sa FORD Fiesta RS WRC. Même avec une portion du flanc ouverte, le pneu ne se dégonflait pas, permettant au pilote finlandais de poursuivre la course sur plus de 60 kilomètres et de terminer la matinée à la troisième place, à deux secondes seulement du leader.

« J’ai eu des retours positifs sur les performances du MICHELIN LATITUDE Cross H2 de la part des équipes et des pilotes. Cela est encore plus important cette année car les conditions de la course étaient plus exigeantes que d’habitude », déclare Jacques MORELLI, le responsable de Michelin rallyes. « Je tiens à souligner que le règlement n’autorise qu’un seul modèle de pneu pour tous les rallyes terre de la saison, même si les conditions d’utilisations sont très différentes selon l’épreuve. Au Mexique, les pneus MICHELIN LATITUDE Cross H2 ont démontré que Michelin a pleinement saisi l’esprit de la Fédération Internationale de l’Automobile en développant un pneu robuste et endurant, tout en étant très performant ».

Catégorie RC1 : OGIER / INGRASSIA (VW Polo R WRC) au sommet du Mexique

L’édition 2014 du Rallye du Mexique s’achève sur la victoire des Champions du Monde de Volkswagen. Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA prennent la tête de l’épreuve dès l’ES1 Monster Street Stage GUANAJUATO, le chrono qui suit la cérémonie d’ouverture et qui se déroule au coeur de la ville minière. A partir de ce moment et avec une régularité impressionnante, le duo français augmente son avantage au fil des chronos, pour terminer l’épreuve avec plus d’une minute d’avance sur Jari-Matti LATVALA et Miikka ANTTILA (VW Polo R WRC / Michelin). En terminant la course à la troisième place, Thierry NEUVILLE et Nicolas GILSOUL offrent à Hyundai son premier podium en Championnat du Monde des Rallyes. L’équipage belge assure le résultat avec un pilotage très régulier, tout en profitant de la fiabilité de la nouvelle Hyundai i20 WRC.

À cause des conditions particulièrement difficiles, le Rallye du Mexique 2014 s’est également caractérisé par des nombreux coups de théâtre, qui ont dynamisé le classement général jusqu’à la fin de l’épreuve. Ainsi les équipages du Citroën Total Abu Dhabi WRT, impliqués dans une belle bataille aux avant-postes lors de l’étape de vendredi, étaient retardés par des faits de course. Chez l’équipe M-Sport et RK M-Sport, les équipages n’ont pas échappé au même destin.

Le duo OGIER/INGRASSIA s’empare également de trois points lors de la Power Stage. Ils devancent les équipages finlandais LATVALA/ANTTILA (deux points) et HIRVONEN/LEHTINEN (un point).

Le Rallye du Mexique 2014 s’est déroulé sur des conditions sèches et globalement sous le soleil. La température de l’air sur les spéciales oscillait entre les 14°C et les 28°C.

Catégorie RC2 : victoire pour Yuriy PROTASOV, le seul partenaire de Michelin

Selon la vision du Groupe Michelin, la compétition ouverte entre pneumaticiens est bénéfique pour le sport et pour l’innovation, en outre elle permet de démontrer au grand public les qualités des pneumatiques. C’est bien le cas lors du Rallye du Mexique 2014, où le seul partenaire du manufacturier français s’impose sur un lot de 15 adversaires, tous chaussés de pneus concurrents.

Le pilote ukrainien a tiré parti de la rapidité, de la robustesse et du grip procurés par sa monture, quand les conditions de course demandaient aux pneumatiques une performance sans faille. « Je suis particulièrement satisfait pour la performance de Yuriy PROTASOV car, comme en catégorie RC1, les pneus Michelin se sont démontrés très efficaces dans les conditions les plus difficiles », souligne Jacques MORELLI.

Les pneumatiques MICHELIN LATITUDE Cross H2 et S2

Dimension : 205/65R15 (17/65-15)

Largeur : 205 mm

Hauteur du flanc : 133 mm

Diamètre : 15 pouces

Type de sculpture : asymétrique directionnelle (pneu gauche et pneu droit)

Poids : 16,4 Kg

Conditions d’utilisation : surfaces non goudronnées

Utilisation version « H2 » : tracé agressif et usant - sol sec – températures > 15° C

Utilisation version « S2 » : terre - sol mouillé ou détrempé – températures < 15° C

Rallyes en pneus « H2 » : Mexique, Portugal, Italie, Australie et Espagne

Rallyes en pneus « S2 » : Argentine, Pologne, Finlande et Pays de Galles

Quantité de pneus pour le Rallye du Mexique 2014 : 760 unités

Allocation par pilote (RC1 et RC2) : 24 pneus pour la course (5 changements) + 4 pour le shakedown

Dotation par pilote (RC1 et RC2) : 

  • 24 pneus MICHELIN LATITUDE Cross H2
  • 16 pneus MICHELIN LATITUDE Cross S2

Photos libres de droits sur : http://mediaevent.michelin.com/PRESS


Retour