Retour

MotoGP™ 2018 - Australie - MICHELIN et Viñales vainqueurs à Victoria

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) a remporté le Grand Prix MotoGPTM de Michelin, le Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix, à Phillip Island, dans l’Etat du Victoria (Australie).

Le circuit de 4,448 km a été balayé tout le week-end par des rafales de vent et des températures très fraîches qui ont posé des difficultés aux pilotes et aux manufacturiers dans leurs set-up et leurs choix de pneus MICHELIN Power Slicks. Au départ, quatre des six gommes disponibles avaient été choisies, seuls le hard avant et le medium arrière n’étant pas sur la grille. La moto du poleman et Champion du monde Marc Marquez (Repsol Honda Team) était chaussée d’un medium à l’avant et d’un hard à l’arrière, mais c’est Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) qui a pris le meilleur envol – soft à l’avant et hard à l’arrière – et qui a pointé en tête au premier virage. Après un tour, Jack Miller (Alma Pramac Racing) menait la course, avant que le leadership ne change à plusieurs reprises au fil des passages suivants. Malheureusement, une collision entre Marquez et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3) a mis fin à leur course, tandis que les autres concurrents poussaient leurs gommes aux limites sur une piste très fraîche où les MICHELIN Power Slicks leur ont donné la confiance nécessaire dans les virages rapides de Phillip Island.

C’est lors du 8e tour que Maverick Viñales prend cette fois la tête, pour maîtriser ensuite ses adversaires sur sa Yamaha équipée d’un pneu soft à l’avant et d’un hard à l’arrière : il ne sera jamais vraiment inquiété par ses rivaux jusqu’à la ligne d’arrivée. Ainsi, il offre la première victoire à Yamaha en MotoGP depuis le mois de juin l’an passé et permet à l’équipe Movistar Yamaha MotoGP de réduire l’écart avec le Repsol Honda Team en tête du championnat des équipes. L’intense bagarre pour les dernières marches du podium entre cinq pilotes a tourné en la faveur d’Andrea Iannone (Team SUZUKI ECSTAR) deuxième devant Andrea Dovizioso (Ducati Team), tous deux équipés d’un medium avant et d’un hard arrière. Alvaro Bautista (Ducati Team), qui pilotait pour le Factory Ducati Team en remplacement de Jorge Lorenzo, a pris la quatrième place. Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) a devancé Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) pour prendre la cinquième place, alors que Miller a conclu à la septième place et a remporté le prix du First Independent Rider. Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) a signé son meilleur résultat de la saison avec la huitième place, devant Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) et Bradley Smith (Red Bull KTM Racing) qui complètent le top-ten avec les six constructeurs représentés pour la première fois de la saison.

Avec le vent violent et les basses températures, ainsi qu’une session sur piste mouillée vendredi, les techniciens Michelin ont eu beaucoup de travail pour trouver les performances optimum dans ces conditions délicates. Devant 36 600 fans réunis aujourd’hui pour la course, Michelin a démontré toutes ses compétences dans des conditions aussi complexes sur un circuit de Phillip Island difficile pour les pneus, afin de donner les meilleurs conseils aux pilotes et aux teams pour ce Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix.

Michelin et le paddock MotoGP seront de retour en Asie pour la troisième course d’affilée, sur le Sepang International Circuit en Malaisie et la pénultième manche de la saison, dimanche 4 novembre.


Retour