Retour

MotoGP™ 2017 - République Tchèque - Un changement précoce et Marquez s’impose à Brno avec Michelin

Les pneus MICHELIN slicks et pluie ont été les vedettes du MotoGPTM de Brno aujourd’hui qui a vu le Champion du monde sortant Marc Marquez (Repsol Honda Team) remporter le Monster Energy Grand Prix Ceské Republiky sous une météo changeante.

MICHELIN - MotoGp - Brno - 2017

La course de 22 tours fut déclarée « wet » et tous les pilotes étaient chaussés de pneus MICHELIN Power Rain sur la grille de départ. Marquez, le poleman, était le seul à avoir opté pour la gomme soft à l’arrière, associée à un medium à l’avant. Leader au premier virage, il a vite été doublé par Jorge Lorenzo (Ducati Team) qui a bouclé le premier tour en tête. Mais déjà les rayons de soleil réchauffaient et asséchaient la piste.

Marquez fut le premier à rentrer au stand pour enfourcher une machine équipée de pneus MICHELIN Power Slicks. Grâce à ses medium à l’avant et à l’arrière, il a rapidement progressé au sein du peloton pour reprendre la tête au 6ème tour. Il a poursuivi son effort pour compter 20 secondes d’avance alors que ses concurrents passaient à leur tour au stand pour changer de montures. Marquez a contrôlé la course pour s’imposer et augmenter son avance au championnat.

Tous les pilotes étant partis en pneus pluie et ayant dû passer au stand pour changer de motos, la course a mis longtemps à se décanter. Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) est lui aussi remonté dans le peloton - il avait rejoint la piste en 8ème position - pour prendre la 2ème place. L’attaque de Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) a été récompensée par une 3ème place. L’Espagnol était 13ème après son pit - stop. Il a signé le meilleur tour en course au 17ème tour, sous les yeux des 87 541 fans présents autour du circuit. Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) fut l’un des derniers à changer de moto. Grâce à d’impressionnantes manoeuvres de dépassement, il s’est hissé de la 14ème à la 4ème place finale.

Après les changements de motos autorisés par le règlement « flag-to-flag », les pneus MICHELIN slicks les plus utilisés furent le medium à l’avant et à l’arrière. Certains avaient opté pour du soft à l’avant et à l’arrière, alors que d’autres avaient misé sur du medium à l’avant et soft à l’arrière. Tous les compétiteurs, teams et constructeurs disposent en effet de nombreux choix de pneumatiques.

Cal Crutchlow a pris la 5ème place et a remporté le prix du First Independent Rider. Andrea Dovizioso (Ducati Team) termine à la 6ème place devant Danilo Petrucci (OCTO Pramac Racing). Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) a conclu au 8ème rang, un résultat qui aurait pu être meilleur sans une pénalité de trois places reçue après un départ jugé dangereux lors du changement de moto. Pol Espargaro (Red Bull KTM Factory Racing) a terminé 9ème, le meilleur résultat de la saison pour KTM. Cinq constructeurs différents figurent dans le top-9. Jonas Folger (Monster Yamaha Tech 3) ferme quant à lui le top-ten.

Trois pilotes espagnols monopolisent le podium final, un bel hommage à l’un des plus grands champions espagnols de MotoGP, Ángel Nieto, disparu cette semaine des suites d’un accident de quad. Ce matin, le paddock s’est réuni en hommage au 12+1 Champion du monde qui avait obtenu de nombreux titres avec Michelin.

Michelin reste à Brno pour une journée de test sur ce circuit de 5,403 km, avant de boucler ses valises pour l’Autriche, Spielberg, pour la 11ème manche du championnat dimanche prochain.


Retour