Retour

MotoGP™ 2017 - Pays-Bas - MICHELIN et Rossi resplendissent à Assen !

Michelin et Valentino Rossi ont réalisé d’incroyables performances dans des conditions piégeuses. Le nonuple Champion du monde MotoGP™ est sorti vainqueur du Motul TT Assen, aux Pays-Bas.

Parti de la 4e place sur la grille, Rossi (Movistar Yamaha MotoGP™) pointait dans le groupe de chasse d’un peloton emmené par le poleman Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3). Le Français a mené la course pendant 11 tours devant Rossi, Marc Marquez (Repsol Honda Team) et Danilo Petrucci (OCTO Pramac Racing). Au 12e tour, Rossi a réussi un superbe dépassement, une étape importante dans sa quête de victoire, même s’il lui restait encore beaucoup de travail...

La météo a été instable, passant de très chaud et ensoleillé vendredi à de fortes pluies samedi. La course a démarré sous un ciel couvert et des températures plutôt fraîches. Mais la pluie a commencé à tomber sur le circuit de 4,452 km au 18e tour. Les drapeaux blancs agités offraient la possibilité aux pilotes de repasser au stand pour changer de machines. Certains pilotes ont choisi de rentrer, mais les leaders sont restés en piste pour se livrer des bagarres très intenses, avec Cal Crutchlow (LCR Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) ayant rejoint les leaders sous la pluie. Malgré les conditions piégeuses, les MICHELIN Power slicks offraient encore un grip impressionnant et les chronos n’ont guère évolué, alors que les pilotes s’échangeaient les positions. En fin de course, Rossi et Petrucci étaient roue dans roue pour la victoire, avant que Rossi ne réussisse à prendre l’avantage en doublant un retardataire. Même si Petrucci a poussé jusqu’au bout, Rossi s’est imposé pour 0,063 secondes. Petrucci a remporté le prix du First Independent Rider et monte sur son second podium de la saison.

Derrière eux, ce fut une bataille à quatre pour la dernière marche du podium, avec Marquez qui a eu le dernier mot malgré les efforts de Crutchlow. Dovizioso a terminé 5e ce qui lui permet de prendre la tête du championnat Pilotes puisque Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP™) a chuté alors qu’il attaquait fort pour rattraper les leaders. Derrière, Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS) est remonté de la 13e place sur la grille à la 6e place finale. Karel Abraham (Pull&Bear Aspar Team) a réalisé son meilleur résultat de la saison avec la 7e place devant Loris Baz (Avintia Reale Racing) et Andrea Iannone (TEAM SUZUKI ECSTAR), respectivement 8e et 9e. Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) complète le top-ten devant son frère Pol Espargaro (Red Bull KTM Factory Racing). Ainsi, six marques différentes composent le top-11, ce qui souligne la compétitivité du MotoGP™. Toute la gamme de pneus MICHELIN a été utilisée ce week-end, avec cinq des six MICHELIN Power slicks choisis dans différentes configuration pour la course, ce qui là aussi souligne le vaste choix proposé à tous les pilotes pour leur offrir les meilleures performances en fonction de leur pilotage et de leurs machines.

105 000 spectateurs ont assisté à ce Grand Prix - soit la plus grande affluence de l’année - et ont pu apprécier le spectacle du MotoGP™ qui a déjà vu cinq vainqueurs différents cette saison. Le championnat est très ouvert avec les quatre premiers groupés en 11 points. MICHELIN et le MotoGP™ prennent désormais la direction de l’Allemagne pour la 9e manche de la saison sur le Sachsenring dimanche 2 juillet qui marquera la mi-saison et la dernière course avant la pause estivale.


Retour