Retour

MotoGP 2016 - Marquez domine à Austin avec un nouveau pneu MICHELIN

Les grands débuts de Michelin en MotoGPTM sur le Circuit of The Americas (COTA) à Austin ont été marqués par la domination de Marc Marquez, vainqueur pour la quatrième année consécutive sur le circuit texan.

CP_motogp_avril-2016

Michelin avait acheminé de nouveaux pneus arrière aux USA. Après l’épreuve argentine le week-end dernier, il avait été décidé de lancer la production de nouveaux pneumatiques pour cette troisième manche de la saison. La fabrication a débuté lundi dernier à Clermont-Ferrand, en France. Les pneus furent ensuite envoyés à Houston (Texas), puis transportés par lots jeudi, vendredi et samedi soir au circuit. Ces nouveaux pneus, conçus spécialement pour le circuit américain, étaient dotés d’une construction plus rigide et d’une gomme plus soft afin d’offrir plus de sécurité et de prévenir les incidents survenus en Argentine, même si les résultats des analyses du pneu de Scott Redding ne sont pas encore connus.

Les pilotes ont pu découvrir ce nouveau pneu MICHELIN Power Slicks et adapter leurs réglages lors des essais libres et des qualifications au cours desquelles Marc Marquez a signé sa quatrième pole position consécutive à COTA samedi après-midi. Dimanche, la course s’est déroulée sous un ciel nuageux et des températures élevées, un facteur qui explique peut-être que revêtement est apparu plus glissant que lors des deux jours précédents. Quand les feux sont passés au vert devant 56 000 fans, Marquez a pris le meilleur envol, avant d’être doublé par le champion en titre Jorge Lorenzo. Mais la Yamaha fut ensuite reléguée à la deuxième place quand Marquez est repassé la tête, une position qu’il n’a plus quittée pour remporter sa seconde victoire d’affilée avec Michelin, une première depuis Valentino Rossi en 2006.

Derrière un Marquez toujours aussi dominateur à COTA, Lorenzo fut bien esseulé et n’a jamais été inquiété pour la deuxième place. Sur sa Ducati, Andrea Iannone complète un podium où figurent trois constructeurs différents. Et c’est encore une machine différente qui a terminé à la quatrième place après une longue bataille entre les pilotes Suzuki Maverick Vinales et Aleix Espargaro, ce dernier ayant pris l’avantage sur le fil. Le pilote Ducati Scott Redding a conclu à la sixième place et remporte le First Independent Team Rider, alors que Pol Espargaro (Yamaha) a terminé septième. Les Ducati de Michele Pirro et d’Hector Barbera ont conclu aux huitième et neuvième places, alors que Stefan Bradl a terminé dixième après une belle course au guidon de son Aprilia, un cinquième constructeur différent dans le top-ten. Marc Marquez est leader du championnat après trois manches devant Lorenzo et Rossi qui a chuté au troisième tour en raison de problèmes d’embrayage survenus dès le départ.

Tout le paddock MotoGPTM va désormais revenir en Europe. Jerez, au cœur de l’Andalousie (Espagne), accueillera la quatrième manche de la saison dimanche 24 avril.

Nous avons fait du bon boulot ce week-end. Ce n’est pas juste ma victoire et celle de mon team, c’est aussi celle de mon technicien Michelin qui m’a convaincu que le pneu avant soft était la bonne option pour moi et mon style de pilotage. Grâce à ce pneu, j’ai pu effectuer une belle course et je suis très heureux de ce résultat. Nous revenons désormais en Europe sur des tracés très différents du début de saison, sur des circuits plus anciens où Michelin a davantage d’expérience.

Marc Marquez – Repsol Honda

Ce week-end, nous tenions à démontrer notre réactivité après les problèmes rencontrés par Scott en Argentine. Nous avons fait exactement ce que nous avions dit en apportant de nouveaux produits basés sur le pneu « joker » qui a roulé en Argentine, mais avec des gommes mieux adaptées au circuit américain. Le timing fut ultra serré à l’usine, mais ça a marché et les pneus ont bien fonctionné. Nous sommes satisfaits, compte-tenu du fait que c’est la toute première fois que ces constructions roulaient en piste.

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique et Responsable du MotoGP MICHELIN MOTORSPORT

La semaine a été stressante car nous devions réagir rapidement après l’Argentine. Il fallait lancer la production de nouveaux pneus, les acheminer, les dédouaner et les faire livrer à temps au circuit. Heureusement, grâce à notre service logistique, tout s’est très bien passé. Nous avons reçu les pneus à temps pour que les pilotes et les teams puissent tranquillement les découvrir et adapter les réglages avant d’effectuer leurs choix pour la course. Je tiens à remercier et à féliciter les techniciens et les monteurs Michelin pour leur travail cette semaine, et en particulier ceux de l’usine qui ont tout fait pour que les pneus soient fabriqués et acheminés à temps aux Etats-Unis. 

Piero Taramasso – Manager du programme 2-Roues MICHELIN MOTORSPORT

Retour